Anciens

Cayzac : « Ce PSG me laisse rêveur »

Publie le 18/10/2011 a 16:40



  • « Beckham, j’aurai aimé le faire venir quand j’étais président. C’est une marque mondiale et l’associer au PSG, qui est une marque en quête de notoriété mondiale, c’est la garantie de gagner du temps dans ce processus. En tant qu’homme de communication, je trouve que c’est une idée formidable. Beckham n’a évolué que dans de très grands clubs : Manchester United, Real Madrid, Milan AC… Si ça se fait, le PSG appartiendra à ce cercle et ce sera le signe plus concret de sa nouvelle ambition. Prendre Beckham, ce n’est pas un caprice, mais un symbole », a déclaré l’ancien dirigeant parisien, avant donc d’assurer que l’arrivée du Spice Boy ne serait pas un problème pour Paris et qu’il aurait adoré prendre les rênes d’un club disposant de tels moyens.

    « Sur le plan technique, je sais juste que tous les postes notamment ceux de Ménez et Nenê, ne sont pas doublés. L’effectif n’est pas si pléthorique. Au niveau du vestiaire, je crois qu’il n’y aura pas de problème. A mon époque, l’arrivée de Beckham aurait mis la pagaille, mais là, les petites jalousies vont être gommées par l’ambition collective. Ces grands joueurs viennent désormais à Paris pour gagner des titres. Le club est entrain de renforcer ses structures à tous les niveaux pour faire face à ce nouveau statut, avec, par exemple, l’arrivée de Jean-Claude Blanc. Ca me laisse un peu rêveur. J’aurais aimé bénéficier de tels moyens à l’époque, mais je reste supporter du PSG et je suis très heureux de ce qui s’y passe », a-t-il conclu, lui qui a présidé lors d’une période où financièrement, le PSG avait du mal à sortir la tête de l’eau. Ce qui est très loin d’être le cas aujourd’hui.

    Publie le 18/10/2011 a 16:40

    Cayzac : « Ce PSG me laisse rêveur »

    « Beckham, j’aurai aimé le faire venir quand j’étais président. C’est une marque mondiale et l’associer au PSG, qui est une marque en quête de notoriété mondiale, c’est la garantie de gagner du temps dans ce processus. En tant qu’homme de communication, je trouve que c’est une idée formidable. Beckham n’a évolué que dans de très grands clubs : Manchester United, Real Madrid, Milan AC… Si ça se fait, le PSG appartiendra à ce cercle et ce sera le signe plus concret de sa nouvelle ambition. Prendre Beckham, ce n’est pas un caprice, mais un symbole », a déclaré l’ancien dirigeant parisien, avant donc d’assurer que l’arrivée du Spice Boy ne serait pas un problème pour Paris et qu’il aurait adoré prendre les rênes d’un club disposant de tels moyens.

    « Sur le plan technique, je sais juste que tous les postes notamment ceux de Ménez et Nenê, ne sont pas doublés. L’effectif n’est pas si pléthorique. Au niveau du vestiaire, je crois qu’il n’y aura pas de problème. A mon époque, l’arrivée de Beckham aurait mis la pagaille, mais là, les petites jalousies vont être gommées par l’ambition collective. Ces grands joueurs viennent désormais à Paris pour gagner des titres. Le club est entrain de renforcer ses structures à tous les niveaux pour faire face à ce nouveau statut, avec, par exemple, l’arrivée de Jean-Claude Blanc. Ca me laisse un peu rêveur. J’aurais aimé bénéficier de tels moyens à l’époque, mais je reste supporter du PSG et je suis très heureux de ce qui s’y passe », a-t-il conclu, lui qui a présidé lors d’une période où financièrement, le PSG avait du mal à sortir la tête de l’eau. Ce qui est très loin d’être le cas aujourd’hui.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Doudou78500

      il a ete le president le plus nul du psg et grace a lui le club a vraiment frolé la ligue 2

    • gagasta

      Cayzac été une horreur comme président je le nommé « le molusque » aucune réaction jamais de prise de position et quand il en prenait c’été n’importe quoi comme  viré dorhasoo alors que c’été l’un des meilleurs élément de l’équipe et surtout qu’on ne pouvait pas se le permettre a cette époque. Franchement il est mignon mais merci de ne plus te compter parmi nous!!!

    • psgonetwothree

      Le problème c’est qu’il n’y pouvait rien car c’était Colony qui refusait de lâcher de l’oseille.

      • Inaya60

        C clair qu’à son époque, les moyens n’étaient pas les mêmes, j’iame bien cayzac, ceci-dit, il a qd même été H’S à son poste, et ça c’est pas une question de moyens, il a pas su prendre les bonnes décisions qd il le fallait, et le club a failli descendre en L2 pour la première fois de son histoire…

        • magic nene

          oui à deux reprises en plus,deux saisons consécutives

    • Gargantua75

      On est tous en plein rêve Alain.
      Que ça continue encore et encore !!!

      • magic nene

        avec caysac,on a vécu un cauchemar

        • Mahmoudou60

          ha ça c’est sur mon petit coeur n’en pouvait plu de cette période

          • magic nene

            c’est clair meme si je me souviens avoir vécu des ambiances de ouf quand on jouait le maintien mais dieu merci cette époque est révolue

            • tribuneparis

              Tu as raison, c’était énorme le Parc contre Nantes, Le Mans notamment…; Je me rappelle que c’était chaud bouillant, avec l’Union Sacrée. Un beau Parc aussi dans les moments douloureux. Bon là je suis ok, je préfère maintenant tu m’étonnes….

            • magic nene

              saint etienne aussi quand clément égalise popopo

            • Mahmoudou60

              ha oui de la tête 

            • magic nene

              non pas celui la,celui ou perrin marque avant la pause et clément égalise d’une mine du droit
              son but de la tete c’est plus tard,la saison suivante je crois pas sur

            • Mahmoudou60

              oui je m’en souviens c’est la mine du droit exactement

            • Mahmoudou60

              oui exactement c’était la mine du droit je m’en souviens

            • magic nene

              voila c’est ça

            • magic nene

              voila c’est ça ;)

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC – Lukoki « ils ne communiquaient pas entre eux…ils ne jouaient pas en équipe »

    Adversaires

    Jody Lukoki, ailier droit de 24 ans de Ludogorets, a été interrogé par L’Equipe à propos du match ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Lucas Alario, cible du PSG selon RMC"
    1 day ago
    Flavien Casinia publié un new post."Dugarry: Ben Arfa "Comment on peut avoir aussi peu d’intelligence footballistique ?""
    1 day ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair "On veut gagner ce match pour jouer une petite finale face à l'Olympique Lyonnais"

    Féminines – Lair « On veut gagner ce match pour jouer une petite finale face à l’Olympique Lyonnais »

    Actu Féminin

    Ce samedi 10 décembre, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain reçoit Juvisy à Saint-Germain-en-Laye dans le cadre ...

    Vidéos PSG

    Cayzac : « Ce PSG me laisse rêveur »

    <Anciens , Club , Interviews

    « Beckham, j’aurai aimé le faire venir quand j’étais président. C’est une marque mondiale et l’associer au PSG, qui est une marque en quête de notoriété mondiale, c’est la garantie de gagner du temps dans ce processus. En tant qu’homme de communication, je trouve que c’est une idée formidable. Beckham n’a évolué que dans de très grands clubs : Manchester United, Real Madrid, Milan AC… Si ça se fait, le PSG appartiendra à ce cercle et ce sera le signe plus concret de sa nouvelle ambition. Prendre Beckham, ce n’est pas un caprice, mais un symbole », a déclaré l’ancien dirigeant parisien, avant donc d’assurer que l’arrivée du Spice Boy ne serait pas un problème pour Paris et qu’il aurait adoré prendre les rênes d’un club disposant de tels moyens.

    « Sur le plan technique, je sais juste que tous les postes notamment ceux de Ménez et Nenê, ne sont pas doublés. L’effectif n’est pas si pléthorique. Au niveau du vestiaire, je crois qu’il n’y aura pas de problème. A mon époque, l’arrivée de Beckham aurait mis la pagaille, mais là, les petites jalousies vont être gommées par l’ambition collective. Ces grands joueurs viennent désormais à Paris pour gagner des titres. Le club est entrain de renforcer ses structures à tous les niveaux pour faire face à ce nouveau statut, avec, par exemple, l’arrivée de Jean-Claude Blanc. Ca me laisse un peu rêveur. J’aurais aimé bénéficier de tels moyens à l’époque, mais je reste supporter du PSG et je suis très heureux de ce qui s’y passe », a-t-il conclu, lui qui a présidé lors d’une période où financièrement, le PSG avait du mal à sortir la tête de l’eau. Ce qui est très loin d’être le cas aujourd’hui.

    By
    @
    OTER ?>