Club

CDF, Amalfitano : « Sachant qu’il y a Paris derrière… »

Publie le 29/01/2013 a 15:09



  • Demain soir, le PSG connaîtra l’identité de son adversaire pour les 8e de finale de la Coupe de France, qui se dérouleront les mardi 26 et mercredi 27 février.

    Si l’OM sort Rouen de cette compétition mercredi, nous aurons le droit à un nouveau « Classique », seulement trois jours après l’affiche de la 26e journée de Ligue 1, au Parc des Princes. Initialement, la Coupe de France n’est pas un objectif prioritaire pour les Marseillais cette saison. « Sachant qu’il y a Paris derrière, on ne peut qu’être motivés à 200 % à Rouen », souligne néanmoins Morgan Amalfitano, en conférence de presse. « On connaît l’adversaire suivant, mais il ne faut pas mettre la charrue avec les bœufs », prévient pour sa part Élie Baup. Le 31 octobre dernier, le club de la capitale s’était aisément imposé à domicile face à son grand rival, à l’occasion des 8e de finale de la Coupe de la Ligue (2-0).

    Publie le 29/01/2013 a 15:09

    CDF, Amalfitano : « Sachant qu’il y a Paris derrière… »

    Demain soir, le PSG connaîtra l’identité de son adversaire pour les 8e de finale de la Coupe de France, qui se dérouleront les mardi 26 et mercredi 27 février.

    Si l’OM sort Rouen de cette compétition mercredi, nous aurons le droit à un nouveau « Classique », seulement trois jours après l’affiche de la 26e journée de Ligue 1, au Parc des Princes. Initialement, la Coupe de France n’est pas un objectif prioritaire pour les Marseillais cette saison. « Sachant qu’il y a Paris derrière, on ne peut qu’être motivés à 200 % à Rouen », souligne néanmoins Morgan Amalfitano, en conférence de presse. « On connaît l’adversaire suivant, mais il ne faut pas mettre la charrue avec les bœufs », prévient pour sa part Élie Baup. Le 31 octobre dernier, le club de la capitale s’était aisément imposé à domicile face à son grand rival, à l’occasion des 8e de finale de la Coupe de la Ligue (2-0).




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. Shadcfc on 29 janvier 2013 at 19:00 said:

      D’accord avec Baup sur le coup.
      Allez Rouen, qu’ils créent l’exploit.
      Y en a marre de Marseille chanceur.

    2. Jusdete91 on 29 janvier 2013 at 18:55 said:

      j’ espère qu’ils vont se faire éliminés, c’est tout ce qu’il mérite

    3. 1.christiannie on 29 janvier 2013 at 16:10 said:

      Si avec ses potes de bas-fonds, il parvient à ne pas subir le même sort rouennais que Jeanne d’Arc, il va en avoir pour son pesant de connerie, en entrant ensuite sur la pelouse du Parc

    4. « Il ne faut pas mettre AVEC les boeufs » ??? Il a vraiment dit ça!

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Didier Deschamps interview

    Deschamps « C’est très important qu’il y ait vraiment une unité dans tout le club pour réussir cet exploit »

    LDC

    Le sélectionneur de l’Équipe de France, Didier Deschamps, s’est exprimé sur SFR Sport, à propos du ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    CDF, Amalfitano : « Sachant qu’il y a Paris derrière… »

    <Club , Coupe de France

    Demain soir, le PSG connaîtra l’identité de son adversaire pour les 8e de finale de la Coupe de France, qui se dérouleront les mardi 26 et mercredi 27 février.

    Si l’OM sort Rouen de cette compétition mercredi, nous aurons le droit à un nouveau « Classique », seulement trois jours après l’affiche de la 26e journée de Ligue 1, au Parc des Princes. Initialement, la Coupe de France n’est pas un objectif prioritaire pour les Marseillais cette saison. « Sachant qu’il y a Paris derrière, on ne peut qu’être motivés à 200 % à Rouen », souligne néanmoins Morgan Amalfitano, en conférence de presse. « On connaît l’adversaire suivant, mais il ne faut pas mettre la charrue avec les bœufs », prévient pour sa part Élie Baup. Le 31 octobre dernier, le club de la capitale s’était aisément imposé à domicile face à son grand rival, à l’occasion des 8e de finale de la Coupe de la Ligue (2-0).

    By
    @
    OTER ?>