Club

Ceni craint le départ de Lucas

Publie le 29/11/2012 a 19:35



  • Lucas Moura est attendu à Paris le 27 décembre prochain. Il devrait disputer son dernier match sous les couleurs de São Paulo quinze jours plus tôt.

    L’emblématique capitaine de l’équipe auriverde redoute déjà les conséquences que risque d’avoir le transfert de son coéquipier. « L’absence de Lucas va peser lourd pour nous l’année prochaine. Je n’ai pas honte de le dire : Lucas c’est 40% de notre équipe. Avec lui sur le terrain, nous sommes tous ses adjoints. C’est un cas sérieux pour 2013 », a expliqué le gardien Rogério Ceni dans une déclaration que relaient nos confrères de Sambafoot. Dans la nuit de mercredi à jeudi, Lucas s’est permis d’adresser un message aux supporters du PSG.

    Publie le 29/11/2012 a 19:35

    Ceni craint le départ de Lucas

    Lucas Moura est attendu à Paris le 27 décembre prochain. Il devrait disputer son dernier match sous les couleurs de São Paulo quinze jours plus tôt.

    L’emblématique capitaine de l’équipe auriverde redoute déjà les conséquences que risque d’avoir le transfert de son coéquipier. « L’absence de Lucas va peser lourd pour nous l’année prochaine. Je n’ai pas honte de le dire : Lucas c’est 40% de notre équipe. Avec lui sur le terrain, nous sommes tous ses adjoints. C’est un cas sérieux pour 2013 », a expliqué le gardien Rogério Ceni dans une déclaration que relaient nos confrères de Sambafoot. Dans la nuit de mercredi à jeudi, Lucas s’est permis d’adresser un message aux supporters du PSG.




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • ROI-IBRA (Ex MenezPastoreNene)

      un journaliste people sur paristeam !!!! au secours !!!!!

      • psg77300

        Mais où va le monde?…

    • furioXV2
    • Cena7_5

      Depuis le début de sa carrière, Zlatan Ibrahimovic n’a jamais fait les choses comme les autres. En plus d’avoir de grands pieds et un grand nez, l’attaquant suédois a aussi une grande gueule et un gros melon. La preuve.
      BalkanQuand il n’était encore qu’un gosse de dix ans, Zlatan jouait dans une équipe qui répondait au doux nom de FBK Balkan. Déjà, à l’époque, il joue avec des coéquipiers qui ont deux ans de plus que lui. Lors d’un match de championnat face à Vellinge, son équipe se fait corriger, 4-0. Le petit (mais déjà grand) Zlatan rentre alors à la mi-temps pour filer un coup de main à ses camarades. Feu d’artifice : en une mi-temps, il inscrit huit buts et permet au FBK Balkan de s’imposer 8-5. Cette prestation fera le tour la région et lui ouvrira, quelques mois plus tard, les portes du Malmö FF. Puis de l’Ajax. Puis de la Juve…
      ArsenalJuste avant de signer à l’Ajax Amsterdam, Zlatan avait déjà été repéré par Arsène Wenger. L’entraîneur français aurait souhaité le faire venir à Arsenal lors de l’été 2000. Intéressé, l’avant-centre se rend à Londres, et pose même avec le maillot des Gunners. Mais finalement, l’affaire capote. Douze ans plus tard, le joueur revient sur cet épisode dans les colonnes du Sun. Visiblement, déjà à l’époque, son melon a fait des siennes. « Wenger me voulait, mais il m’a demandé de venir faire un essai. Je lui ai répondu : « Pas question. Zlatan ne passe pas de test » ». On parle donc là d’un joueur qui, à l’époque, n’avait évolué que dans le modeste championnat suédois et qui était courtisé par un club où évoluait Thierry Henry, Dennis Bergkamp et Patrick Vieira… D’accord.
      BarçaLors de son passage au FC Barcelone, Zlatan ne s’est pas fait que des amis. S’il a inscrit le joli total de 16 buts en championnat espagnol, il s’est surtout distingué par quelques sorties fracassantes. En effet, au cours de ses 12 mois passés sous le maillot blaugrana, Zlatan a souvent dû pâtir de la concurrence avec Lionel Messi, le meilleur joueur du monde. Mais lorsque l’on s’appelle Zlatan, il n’y a pas de meilleur joueur du monde qui tienne. Dans son autobiographie intitulée, « Moi, Zlatan » (tout un programme), l’attaquant suédois n’hésite donc pas à cribler de reproches Pep Guardiola, le coach catalan que tous adulent. « Guardiola a préféré se contenter de Messi sans même daigner me regarder. Je lui ai dit que j’étais une Ferrari et qu’il me conduisait comme une Fiat. A partir de là il ne m’a plus calculé ». Mais sa plus belle citation, il l’a réservée à son coéquipier Bojan Krkic. Dans les vestiaires, Zlatan lui demande : « Tu crois en Dieu? ». Bojan, innocent, répond : « Euh, oui ». Et Zlatan de conclure : « Oui ? Alors tu dois croire en moi ».
      SacchiLe 15 septembre 2010, Ibrahimovic inscrit un doublé contre l’AJ Auxerre en Ligue des Champions, dont un but du bout du pied. Après la rencontre, Arrigo Sacchi, ancien grand entraîneur du Milan AC, bien connu pour son franc-parler, lâche une petite blague : « Si Ibra n’avait pas chaussé du 47, il n’aurait jamais mis ce but ». Quoi ? Quelqu’un oserait donc lui lancer une vanne ? Peu importe qu’il s’agisse d’une légende comme Sacchi, Zlatan décide de lui répondre à la télévision. En direct, évidemment. « Sacchi semble jaloux. Il parle trop. Il ne faut pas parler dans la télévision et dans les journaux. S’il a quelque chose à dire sur moi, qu’il vienne me le dire en face… Ce soir, mais aussi du temps où j’étais à Barcelone ». Pendant trois minutes, les deux hommes se prennent le bec. La conversation se termine par un : « Je n’ai pas besoin de vos explications » de Zlatan, auquel Sacchi rétorque : « Non, vous avez besoin d’éducation ». 1-1 balle au centre ?
      CassanoA l’âge de 17 ans, alors qu’il avait déjà débuté depuis de nombreuses années sa carrière de footballeur, Zlatan a décroché la ceinture noire de Taekwondo, dans le club de Malmö Enighet. Cette expérience lui a permis de réaliser des gestes incroyables sur le terrain (ailes de pigeon, coup de pieds aériens) mais aussi de mettre quelques coups mémorables. Le 7 mai 2011, Zlatan fête le titre de champion d’Italie avec le Milan AC. Son coéquipier, Antonio Cassano, est interviewé par une chaîne de télévision italienne. Qu’importe : Ibrahimovic, sans raison, arrive par derrière et décolle un high-kick sur le crâne de son pote. Comme ça, juste pour rire. Cela fera moins marrer Cassano, qui finira la soirée avec une poche de glace sur la tête

    • OPEN_H

      s’il peut être aussi flamboyant  avec le même rendement a PARIS moi je dis bienvenu dans la Ville LUMIÈRE 

      • 1.christiannie

        Le contenu de ce qui précède, nous confirme ce que nous savions déjà…Il est bourré de talent et nous gagnera beaucoup de matches…Mais au vu de l’épisode CASSANO, une seule conclusion s’impose…Qu’est-ce qu’il est con !!!

        • 1.christiannie

          …Euuuuhh…Pardon, mais je parlais bien sûr d’IBRA et pas de LUCAS qu’on ne connait pas encore suffisamment pour juger de sa mentalité.

        • Cena7_5

          Je pense que tu parlais à mon commentaire ci-dessus.

          Lol ^^

          • 1.christiannie

            Totalement désolé !…Pour une fois que je me lache sur le sujet de la connerie, je me gourre de personnage !!!

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    FCB/PSG : Trapp « Je crois que ça n’arrivera plus jamais »

    Kevin Trapp « La remontada ? Je crois que ça n’arrivera plus jamais…un match inexplicable »

    Club

    Kevin Trapp, gardien de 27 ans du Paris Saint-Germain est une nouvelle fois revenue sur la ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Pep Segura «Verratti? C’est un joueur du PSG. A partir de là, comme c’est le mercato, il y a des possibilités»"
    2 hours ago
    Thomasa publié un new post."La chaîne l'équipe donne des chiffres pour le salaire de Dani Alves"
    10 days ago

    Actualité Féminine

    Le PSG annonce la prolongation de contrat de Formiga « J’apprécie beaucoup ce groupe »

    Actu Féminin

    Miraildes Maciel Mota, plus communément appelée Formiga, est arrivée au Paris Saint-Germain en janvier dernier. La ...

    Vidéos PSG

    Ceni craint le départ de Lucas

    <Club , Mercato

    Lucas Moura est attendu à Paris le 27 décembre prochain. Il devrait disputer son dernier match sous les couleurs de São Paulo quinze jours plus tôt.

    L’emblématique capitaine de l’équipe auriverde redoute déjà les conséquences que risque d’avoir le transfert de son coéquipier. « L’absence de Lucas va peser lourd pour nous l’année prochaine. Je n’ai pas honte de le dire : Lucas c’est 40% de notre équipe. Avec lui sur le terrain, nous sommes tous ses adjoints. C’est un cas sérieux pour 2013 », a expliqué le gardien Rogério Ceni dans une déclaration que relaient nos confrères de Sambafoot. Dans la nuit de mercredi à jeudi, Lucas s’est permis d’adresser un message aux supporters du PSG.

    By
    @
    OTER ?>