Restez connectés avec nous

Club

C’est fait, le PSG est champion d’automne !

Le Paris Saint-Germain a fini l’année en beauté en s’imposant à Brest (0-3) grâce à des buts de Zlatan Ibrahimovic, Kévin Gameiro et Bernard Mendy contre son camp. Les Parisiens sont donc champions d’automne !

Leader de la Ligue 1 avant ce déplacement à Brest, le Paris Saint-Germain souhaitait à tout prix prendre les trois points en terre bretonne pour garder la tête du classement et passer les fêtes au chaud. De leur côté, les Brestois abordaient cette rencontre sans pression après avoir pris trois points la semaine dernière à Sochaux, un concurrent direct dans la course au maintien. Pourtant, Landry Chauvin décidait d’aligner une équipe très défensive en 5-3-2 pour tenter de contrer les assauts parisiens. De son côté, Carlo Ancelotti optait pour le 4-4-2 qui a brillé lors des derniers matches.

La rencontre débutait sur un rythme peu élevé entre deux équipes qui s’observaient. Mais grâce à leur technique, les Parisiens prenaient petit à petit le dessus et forçaient les Bretons à défendre très bas. C’est d’ailleurs sur un centre de Jallet, placé très haut, qu’Ibrahimovic allumait la première mèche en plaçant une madjer, repoussée par Thébaux. Boostés par cette occasion, les Franciliens se faisaient de plus en plus pressants et étaient même à deux doigts d’obtenir un penalty lorsque Ménez se faisait bousculer dans la surface. L’arbitre ne bronchait pas mais cela n’empêchait pas le PSG de pousser encore un peu plus et de forcer Thébaux à s’employer à deux reprises sur des tentatives de Thiago Silva et Ibrahimovic (22e). Et il fallait attendre la demi-heure de jeu pour observer le premier fait marquant du match. Sur une accélération plein axe de Lavezzi, Abdoulwhaid Sissoko taclait violemment l’Argentin avec les deux pieds décollés en avant, ce qui incitait l’arbitre de la rencontre à sortir très logiquement le carton rouge (33e). Un coup dur pour les Brestois et pour le frère de Mohamed Sissoko, qui laissait donc son équipe, déjà en difficulté, poursuivre la rencontre à 10 contre 11. Pastore, Ibrahimovic puis Matuidi prenaient ensuite leur chance pour tenter de tromper Thébaux mais c’est sur un score nul et vierge que la mi-temps était sifflée.

Ibra délivre (encore) Paris

Après la pause, c’est évidemment sur la même physionomie que redémarrait la rencontre puisque les Parisiens avaient pour but d’ouvrir rapidement le score. Jallet était le premier à tenter sa chance mais sa demi-volée était superbement repoussée par un Thébaux en feu (46e). Le latéral droit parisien, très offensif ce soir, était à l’origine de nombreuses occasions grâce à ses centres précis et l’un d’entre eux allait faire mouche. Après avoir vu Ibrahimovic demander le ballon au premier Poteau, Jallet servait parfaitement l’attaquant suédois, qui ouvrait le score en ouvrant parfaitement son pied gauche (0-1, 55e) ! Un but qui faisait énormément de bien aux Parisiens, qui faisaient le plus dur en ouvrant le score face à une équipe prêt à tout pour arracher le nul. Maîtres de leur sujet, les hommes de Carlo Ancelotti se procuraient ensuite de très nombreuses occasions, notamment par Ibrahimovic. Après avoir perdu un duel avec Thébaux, l’international suédois était à deux doigts d’inscrire le but de l’année en reprenant un centre de Jallet d’un aile de pigeon acrobatique. Malheureusement, le ballon flirtait avec la lucarne droite du but breton (68e). Si Ibrahimovic ne parvenait pas à s’offrir un nouveau doublé, c’est Gameiro qui allait profiter de la fatigue des Brestois pour doubler le score. En effet, peu de temps après avoir remplacé Ménez, l’attaquant parisien reprenait un ballon repoussé par Thébaux sur une frappe de Motta pour doubler le score (0-2, 73e) ! Grosse efficacité de la part de Gameiro, très réaliste à chaque fois qu’il entre en jeu cette saison. Dans le dernier quart d’heure, même si les Bretons auraient pu réduire le score si Thiago Silva n’avait pas sauvé le ballon sur sa ligne, les Parisiens se procuraient quelques occasions franches et aggravaient le score grâce à but contre son camp de Mendy (0-3, 92e).

Grâce à ce succès largement mérité, le quatrième d’affilée en championnat, le PSG est certain de rester en tête du classement à l’issue de cette 19ème journée de Ligue 1 et remporte donc le titre honorifique de champion d’automne ! Une belle performance après un mois de novembre compliqué mais les Parisiens ont su relever la tête et retrouver leur place de leader à mi-saison. Carlo Ancelotti et ses hommes vont désormais profiter de quelques jours de repos avant de partir en stage au Qatar, du 28 décembre au 3 janvier.

———————————————————————

Stade Bretois 29 – Paris Saint-Germain : 0-3
Buts : Ibrahimovic (55e), Gameiro (73e) et Mendy (92e csc) pour le PSG

L’équipe de Brest : Thébaux – Baysse, Martial, Kantari (c), Traoré (Licka, 58e), Mendy – Chafni, Ab.Sissoko, Grougi – Benschop (Ayité, 72e), Ben Basat (Dernis, 82e)

L’équipe du PSG : Sirigu – Jallet, T.Silva (c), Sakho, Maxwell (Camara, 90e) – Motta, Matuidi, Lavezzi, Pastore (Chantôme, 82e) – Ménez (Gameiro, 71e), Ibrahimovic

Avertissements : Ayité (84e, tacle par derrière sur Ibrahimovic) pour Brest – Ibrahimovic (40e, mauvais geste sur Baysse), Sirigu (67e, gain de temps) pour le PSG

Expulsion : Sissoko (33e, tacle violent sur Lavezzi) pour Brest

Derniers articles

Autres articles présents dans Club