Restez connectés avec nous

Adversaires

Champion d’automne dans le Forez ?

Publicités

Les quatre premiers de la Ligue 1 (Montpellier, Paris, Lille et Lyon) sont susceptibles de terminer en tête du championnat à l’issue des matches aller de l’exercice 2011-2012. Les deux dernières équipes citées affrontent des relégables (respectivement Nice à domicile et Valenciennes à l’extérieur), tandis que Montpellier ira jouer à Annecy, sur la pelouse d’Evian. Même si les Parisiens sont bien placés pour devenir champion d’automne, ils devront se méfier face aux Stéphanois. Sans trop faire de bruit, les hommes de Christophe Galtier sont parvenus à se hisser à la cinquième place du classement (ils sont désormais sixièmes, après la victoire de l’OM à Nancy mardi soir, ndlr.). Les Verts restent sur six matches sans défaite : la dernière remonte au derby du 29 octobre, perdu 0-2 au stade Gerland face à l’OL.

« La tête haute »

« C’est un adversaire difficile. Mais on vient de perdre deux points contre Lille et il faut donc faire le plein à Saint-Étienne. Pour terminer 2011 la tête haute », a prévenu l’entraîneur parisien en conférence de presse d’avant-match. Cette rencontre face à l’ASSE pourrait marquer la fin de l’ère Kombouaré au PSG, surtout en cas de défaite. « Mon avenir en suspens au quotidien ça n’a pas été une aide pour les joueurs, je pense », estime le technicien kanak. Pour ce déplacement dans le Forez, il alignera, une nouvelle fois, une équipe dans un schéma tactique en 4-2-3-1. Touché aux ischio-jambiers, Mamadou Sakho n’a pas été retenu dans le groupe. Il n’est pas impossible que le onze de départ soit identique à celui ayant affronté le LOSC dimanche dernier (0-0), à savoir : Sirigu –, Jallet, Bisevac, Camara, Ceará – Bodmer, Sissoko – Nene, Pastore, Ménez – Gameiro.

Galtier n’a pas la tête à la fête

Côté stéphanois, Christophe Galtier ne pourra pas compter sur Nicolita (suspendu), ni Guilavogui (cuisse) et Paulao (cheville). Aubameyang, Lemoine et l’ancien Parisien Clément sont quant à eux incertains. « Tout le monde annonce ce match comme un beau cadeau de Noël avant l’heure…feux d’artifice, papillotes compris. Non, c’est un match de championnat avec trois points en jeu. Ce n’est pas le dernier match de la saison. C’est le dernier match de la phase des matches allers. C’est un match important. On a l’opportunité d’enchaîner deux matches consécutifs à domicile. On doit faire des points », a prévenu le coach des Verts. Nene retrouvera Stéphane Ruffier, joueur qu’il a côtoyé à l’AS Monaco par le passé. « J’ai beau le connaître par coeur, il reste imprévisible et doté d’un pied gauche exceptionnel. L’an passé, il m’a mis deux buts dans la lucarne », se souvient le portier.

Statistiques et pronostics

Même si Saint-Étienne est l’un des clubs en forme de la Ligue 1 en cette fin d’année, le PSG part favori (cotes : 3,10 pour une victoire stéphanoise, 2,90 le match nul et 2,25 pour un succès parisien). Pourtant, les Franciliens viennent d’enchaîner six matches en 21 jours et n’ont gagné qu’une seule fois lors de leurs dix derniers déplacements à Geoffroy-Guichard (0-1, but de Luyindula, lors de la saison 2007-2008). En jouant à 21h, les Rouges et Bleus auront un avantage de taille pour décrocher le titre de champion d’automne : ils connaîtront déjà les résultats de leurs concurrents directs. Plutôt en forme actuellement, Nene pourrait bien trouver le chemin des filets (cote : 2,60).

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires