Restez connectés avec nous
Anciens - Chantôme regrette un manque de franchise au PSG

Club

Chantôme coincé dans la spirale de blessures

A cause de trop nombreux pépins physiques, Clément Chantôme n’a guère joué cette saison (quinze matches de Ligue 1). Son avenir ne s’écrit plus forcément à Paris.

Lors de l’exercice précédent, le numéro 20 francilien était parvenu à intégrer l’équipe-type d’Antoine Kombouaré. Le PSG version qatarie qui se dessine pourrait-il être synonyme d’un franchissement de cap dans la carrière du joueur formé au club ? Dans le secteur de jeu où il évolue, les cartes sont redistribuées peu avant le début du Championnat, avec les recrutements de Blaise Matuidi et Momo Sissoko. Pour le premier match de Ligue 1, contre Lorient (défaite 0-1) Chantôme est titularisé dans l’entrejeu, en compagnie de l’ancien Stéphanois. Auteur d’une prestation correcte, le natif de Sens fait également partie du onze de départ pour le déplacement à Rennes (1-1). En position de rampe de lancement, il récupère bon nombre de ballons, tout en perfectionnant son entente avec Matuidi.

Blessures en pagaille

A la fin du mois d’août, Chantôme est contraint de sortir sur blessure, lors de la quatrième journée (victoire 1-3 face à Toulouse). Ce pépin physique correspond à un tournant important de sa saison, dans la mesure où il ne récupérera plus son statut de titulaire. Lors de la 3e journée des phases de poule de L’Europa Ligue, il écope d’un carton rouge contre Bratislava (0-0). Sa situation se corse d’autant plus qu’il est victime d’une blessure à la cuisse à la fin du mois d’octobre, après une victoire face à Dijon au Parc des Princes (2-0). Initialement, son indisponibilité est estimée à trois semaines. Finalement, le milieu de terrain de 25 ans ne rejouera quasiment plus jusqu’à la trêve hivernale, avant de rechuter. Pour être à nouveau opérationnel après celle-ci, il part se soigner au Qatar juste après Noël, au centre Aspetar de Doha.

« Je pense être blindé »

A l’issue des matches aller, Chantôme ne compte que douze apparitions avec les Rouge et Bleu. Pourtant, son moral demeure intact. « Je sais ce qu’il faut faire pour pouvoir réintégrer l’équipe et je sais aussi ce qu’on attend de moi. Donc c’est à moi de faire le travail pour pouvoir être dans l’équipe-type. Enfin, pour débuter. On dit souvent que les années passées au PSG blindent plus que dans un autre club, donc avec toutes celles que j’ai passées ici, je pense être blindé », confie-t-il à la fin du mois de janvier dernier. Avec Ancelotti, l’ancien international Espoir doit se contenter de neuf apparitions, dont trois titularisations. Le technicien italien lui donne sa chance pour le dernier match de la saison, à Lorient (victoire 1-2). Lors de cette rencontre, il brille par sa capacité à se projeter vers l’avant.

Un prêt chez un autre pensionnaire de L1 ?

Les blessures à répétition et le manque de temps de jeu qui en découle n’ont pas permis à Chantôme de conforter le statut de titulaire qu’il avait décroché la saison dernière. A son sujet, Carlo Ancelotti n’a jamais réellement donné son point de vue. Difficile dans ces conditions de savoir si l’ancien coach de Chelsea compte sur lui en vue de l’exercice prochain. Le fait que « Carletto » envisage de s’appuyer sur une ossature de joueurs français est susceptible de l’inciter à rester dans la capitale. A moins qu’un autre club de Ligue 1 ne parvienne à le convaincre de rejoindre ses rangs. Plusieurs formations semblent intéressées par son profil, comme Lille, Bordeaux, Lyon ou… l’OM. Dans les jours à venir, le joueur et ses représentants devraient s’entretenir avec Leonardo, afin de faire un point sur son avenir. Un prêt pourrait alors être envisagé.


Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club