Anciens

Cobos ne s’inquiète pas pour le titre du PSG

Publie le 19/03/2013 a 10:11



  • Défenseur du PSG lors de la saison 1995-1996, José Cobos a malheureusement connu ce fâcheux échec face à Auxerre dans la course au titre de champion de France, lorsque le club de la capitale s’était fait rejoindre au classement avant de perdre la place de leader. Une situation différence de celle d’aujourd’hui selon lui.

    « Je me souviens qu’on comptait même 11 points d’avance à la trêve (NDLR : 7 en réalité). Mais on avait laissé de l’influx nerveux dans cette Coupe d’Europe et, surtout, il faut se souvenir que, à l’époque, ce n’était plus l’équipe de la saison précédente. On avait perdu Ricardo, Weah, Ginola, Valdo, donc on manquait de profondeur de banc. Le titre était à notre portée, mais on a dû faire tourner. (Aujourd’hui) Le contexte est différent. Sans vexer personne, nos poursuivants de l’époque étaient meilleurs que les équipes actuelles derrière Paris. A Auxerre, il y avait Laurent Blanc, Lionel Charbonnier, Lilian Laslandes, Bernard Diomède, Taribo West et j’en oublie. Surtout, le PSG actuel a un effectif plus complet que le nôtre à l’époque. Pour moi, cette 29e journée de L1 a conforté le statut de leader de Paris et a donné une bonne info sur ses rivaux, incapables de battre des équipes à leur portée », a analysé l’ancien joueur du club de la capitale dans Le Parisien, lui qui ne semble donc pas inquiet pour le PSG dans la course au titre cette saison.

    Publie le 19/03/2013 a 10:11

    Cobos ne s’inquiète pas pour le titre du PSG

    Défenseur du PSG lors de la saison 1995-1996, José Cobos a malheureusement connu ce fâcheux échec face à Auxerre dans la course au titre de champion de France, lorsque le club de la capitale s’était fait rejoindre au classement avant de perdre la place de leader. Une situation différence de celle d’aujourd’hui selon lui.

    « Je me souviens qu’on comptait même 11 points d’avance à la trêve (NDLR : 7 en réalité). Mais on avait laissé de l’influx nerveux dans cette Coupe d’Europe et, surtout, il faut se souvenir que, à l’époque, ce n’était plus l’équipe de la saison précédente. On avait perdu Ricardo, Weah, Ginola, Valdo, donc on manquait de profondeur de banc. Le titre était à notre portée, mais on a dû faire tourner. (Aujourd’hui) Le contexte est différent. Sans vexer personne, nos poursuivants de l’époque étaient meilleurs que les équipes actuelles derrière Paris. A Auxerre, il y avait Laurent Blanc, Lionel Charbonnier, Lilian Laslandes, Bernard Diomède, Taribo West et j’en oublie. Surtout, le PSG actuel a un effectif plus complet que le nôtre à l’époque. Pour moi, cette 29e journée de L1 a conforté le statut de leader de Paris et a donné une bonne info sur ses rivaux, incapables de battre des équipes à leur portée », a analysé l’ancien joueur du club de la capitale dans Le Parisien, lui qui ne semble donc pas inquiet pour le PSG dans la course au titre cette saison.




  • Tags de l'article : , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • ZED00

      Taribo West !!!! j l avais oublie lui

    • Mouai enfin si on fait les cons rien n’est impossible nous aussi on a pas été foutu de battre 2 équipes à notre portée y’a pas si longtemps …

    • Il y a des modo sur se site ?

      • Pastore15

        Pourquoi tu cherche un modérateur ? ^^

        • Bin maher93 m’insulte tt les jours ma famille personne ne dit rien sur se site faut bloker

          • Wodan93

            Ah ouao c relou ca!

          • Gateso6

            Pas de place pour les injures envoi un mail à l’équipe parisfans en mettant les liens pour les insultes qu il y ai une trace

            • Le lien Dr l’article ?jr suis pas un gamin tu vois je lui donner mon num pour se fixer un RDV pour qu’on s’explique ces mieux que deriere un ecran mais se faire insulter z chaque commentaire sur jr laisse ces relou

            • Gateso6

              Oui justement t es pas un gamin dc prend même pas temps à prendre contact avec lui laisse le insulter tu es plus intelligent que sa il sera certainement bannis si insulte il a eu mais d’la à se donnez rdv te prends pas la tête sa vos pas la peine

              On parle du PSG ici !!!!!

            • Oui merci du.conseil jr comprend même pas pourquoi je m’attarde sur lui de toute façon ces personnes parlent que deriere un écran merci du.conseil l’ami

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Digne "Nous avons pris 4 buts à l'aller, pourquoi on ne les mettrait pas au retour ?"

    LDC – Digne « Nous avons pris 4 buts à l’aller, pourquoi on ne les mettrait pas au retour ? »

    Adversaires

    Lucas Digne, arrière gauche de 23 ans du FC Barcelone et ancien du Paris Saint-Germain (2013-2016) ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Emjeïsa mis à jour un post"OM/PSG - Malleville "On s’est fait piétiner. Même les joueurs de Paris ont été étonnés""
    1 hour ago
    Emjeïsa mis à jour un post"OM/PSG - Malleville "On s’est fait piétiner. Même les joueurs de Paris ont été étonnés""
    1 hour ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Amandine Henry "On est contente ce soir, c’était un beau match"

    Féminines – Amandine Henry « On est contente ce soir, c’était un beau match »

    Actu Féminin

    Après la victoire de l’Olympique Lyonnais à Montpellier, le Paris Saint-Germain n’avait pas le droit à ...

    Vidéos PSG

    Cobos ne s’inquiète pas pour le titre du PSG

    <Anciens , Club , Ligue 1

    Défenseur du PSG lors de la saison 1995-1996, José Cobos a malheureusement connu ce fâcheux échec face à Auxerre dans la course au titre de champion de France, lorsque le club de la capitale s’était fait rejoindre au classement avant de perdre la place de leader. Une situation différence de celle d’aujourd’hui selon lui.

    « Je me souviens qu’on comptait même 11 points d’avance à la trêve (NDLR : 7 en réalité). Mais on avait laissé de l’influx nerveux dans cette Coupe d’Europe et, surtout, il faut se souvenir que, à l’époque, ce n’était plus l’équipe de la saison précédente. On avait perdu Ricardo, Weah, Ginola, Valdo, donc on manquait de profondeur de banc. Le titre était à notre portée, mais on a dû faire tourner. (Aujourd’hui) Le contexte est différent. Sans vexer personne, nos poursuivants de l’époque étaient meilleurs que les équipes actuelles derrière Paris. A Auxerre, il y avait Laurent Blanc, Lionel Charbonnier, Lilian Laslandes, Bernard Diomède, Taribo West et j’en oublie. Surtout, le PSG actuel a un effectif plus complet que le nôtre à l’époque. Pour moi, cette 29e journée de L1 a conforté le statut de leader de Paris et a donné une bonne info sur ses rivaux, incapables de battre des équipes à leur portée », a analysé l’ancien joueur du club de la capitale dans Le Parisien, lui qui ne semble donc pas inquiet pour le PSG dans la course au titre cette saison.

    By
    @
    OTER ?>