Restez connectés avec nous

Club

Contout : « J’ai fait un crochet sur T.Silva, j’étais fier de moi »

Impressionnant depuis son arrivée au PSG, Thiago Silva ne passe pas inaperçu grâce à ses énormes qualités de défenseur. Roy Contout, l’attaquant de Sochaux, a eu l’occasion d’affronter le capitaine parisien à plusieurs reprises, et il s’en souvient.

« Thiago, je l’ai joué il y a deux ans en C1 avec Auxerre. A l’époque, en France, on ne le connaissait pas autant mais c’était déjà le Thiago d’aujourd’hui. Il est puissant évidemment, mais il y a d’autre défenseurs au moins aussi puissants que lui, Sakho par exemple, pour rester au PSG. Il dégage surtout une maturité extraordinaire dans son placement pour son jeune âge. Avec Sochaux cette saison, j’ai réussi à lui faire un crochet et à centrer derrière, je peux vous dire que j’étais fier de moi! En plus, il a une telle qualité technique, quand on voit sa facilité à relancer… Mercredi, après le but de Xavi, on l’a vu remonter tout le monde; c’était le seul à croire à l’égalisation. Sans lui, le PSG n’est plus la même équipe », a raconté l’ancien Auxerrois pour 20minutes.fr.

Mais Contout n’est pas le seul à avoir été impressionné par l’international brésilien. C’est également le cas de Fabien Camus, le milieu de terrain de Troyes. « Contre Barcelone, il a été incroyable, juge-t-il. C’était le meilleur joueur du PSG. Thiago Silva est phénoménal. Dans le jeu, il est super intelligent. Il est moins imposant physiquement qu’Alex mais il est costaud et dur dans les duels. Il comprend très bien le jeu de ses adversaires, il sait à l’avance ce que son opposant direct va faire. Il voit tout, il sent tout et est très bon dans le timing et dans l’intelligence. C’est l’un des meilleurs défenseurs du monde, peut-être le meilleur. Contre nous, je l’ai senti très concentré. C’est clairement lui qui dirige la défense du PSG et même un peu plus que la défense. Il parle avec ses milieux de terrain. Il a un impact important sur son équipe, peut-être plus que Zlatan Ibrahimovic. »

Enfin, discours identique chez Eric Bauthéac, l’ailier gauche de l’OGC Nice. « On avait battu le PSG (2-1) mais c’était le joueur qui était sorti du lot. Je l’ai vu jouer contre Barcelone, je ne suis pas étonné qu’il arrive à un tel niveau. Les gens qui affirment qu’il est l’un des meilleurs défenseurs du monde ont raison. Il a souvent une longueur d’avance sur les autres. Il n’a pas le physique d’un Rio Ferdinand mais il est costaud. Dans les airs, il est difficile à battre, même par un attaquant plus grand, car il a un excellent timing et une très bonne détente. Il fait partie des défenseurs les plus forts que j’ai affrontés. Lors de leur défaite contre nous, il n’avait pas vraiment harangué les autres joueurs du PSG comme contre le Barça, mais le contexte n’était pas le même. Là, il avait la pression et il était attendu », a conclu l’ancien Dijonnais, qui fait partie des joueurs de Ligue 1 qui ont lutté face à la puissance, la sérénité et la science du placement du capitaine du PSG.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club