Restez connectés avec nous
Unai Emery "a une équipe plus forte" pour affronter le Barça selon Albert Crusat

Club

Unai Emery “a une équipe plus forte” pour affronter le Barça selon Albert Crusat

Mardi soir, le Paris Saint-Germain reçoit le FC Barcelone dans le cadre des 8e de finale de la Ligue des champions. Un adversaire qu’Unai Emery et le PSG connaissent très bien puisque, depuis l’arrivée des Qataris à la tête du club, les deux clubs ne cessent de se croiser.

Pour Unai Emery, ce sera aussi l’occasion de retrouver un adversaire qu’il a déjà connu. En effet, l’entraîneur s’est confronté au club catalan avec ses précédentes équipes (Alméria, Valence et le FC Séville). Toutefois, il n’a pas réussi à l’emporter. C’est d’ailleurs ce détail que relèvent ses détracteurs. Notamment pour exprimer des doutes à l’approche de ce match.

Albert Crusat, ailier gauche qui a évolué sous les ordres du Basque lorsqu’il était à Alméria, estime que c’est un faux procès. En attestent ses propos dans les colonnes de L’Equipe :

“Un joueur avait été chargé de suivre Xavi pendant tout le match pour l’empêcher de toucher le ballon. On avait aussi fait un gros pressing. Unai, ce qu’il aime, ce sont les coups de pied arrêtés. Il sait que, lorsqu’on a peu d’occasions, c’est d’autant plus important. Contre le Barça, on avait particulièrement insisté dessus. Il étudie extrêmement bien ses adversaires. Quant à ses résultats face au Barça, il faut voir que toutes les équipes qu’il a entraînées sont différentes. Le PSG est une équipe plus forte que celles qu’il a eues à Valence ou Séville.”

De nombreux joueurs qui ont évolué sous les ordres du technicien Basque expliquent que ce dernier aiment particulièrement travailler les coups de pied arrêtés. Et force est de constater que c’est devenu une arme efficace pour le PSG.

En début de saison, on était effaré par le manque d’efficacité du club francilien dans cet exercice. Et notamment dans les corners tirés à deux qui ne donnaient rien de bon. Depuis, Paris est redevenu beaucoup plus précis et se montre régulièrement dangereux sur les coups de pied arrêtés.

Unai Emery et le FC Barcelone, une longue histoire

Le bilan d’Emery face au Barça est le suivant : 20 rencontres, 1 victoire, 6 nuls (tous à domicile), et 13 défaites. Pour les statistiques de marque, l’entraîneur en est à: 23 buts marqués pour 49 encaissés. Il n’a donc réussi à gagner qu’une seule fois contre les Catalans. C’était avec Séville… Et ce jour- là, Lionel Messi était forfait.

Cependant, les équipes qu’il a coachés auparavant était d’un niveau inférieur à celui du Paris Saint-Germain. Ainsi, on ne peut préjuger de ce qui va se passer dans cette double confrontation. Le PSG attend ce match depuis maintenant plusieurs mois. Mardi, il aura l’occasion de démontrer qu’il a appris des saisons précédentes.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Club