Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Da Fonseca : « Le Parc va aimer Lavezzi »

Véritable idole à Naples après ses cinq saisons passées dans le sud de l’Italie, Ezequiel Lavezzi devrait porter le maillot du PSG la saison prochaine. El Pocho a le profil pour dynamiser l’attaque parisienne et surtout pour apporter un peu de folie à la formation de Carlo Ancelotti, grâce à sa grinta et sa grosse activité sur le terrain.

Omar Da Fonseca, spécialiste du football argentin, dresse le portrait du coéquipier de Leo Messi en sélection. « Ce sera un très bon complément à Nene, Ménez et Pastore. Ces trois-là sont davantage dans le geste technique, dans les dribbles. Lavezzi apprécie le contact. Il joue des coudes, il est dans le corps à corps et il use les défenseurs. Avec lui, Ancelotti pourra proposer une autre variante de jeu. Il aime partir de loin. Il est puissant, il arrache tout sur son passage. Ça lui plaît de se faire mal sur un terrain. C’est un peu un chiffonnier, à l’image de Tevez, comme tous ces footballeurs issus d’un milieu dur où il a fallu se battre. Ce mec-là, il a la rage. Avec lui, l’expression « mouiller le maillot » prend tout son sens, a décrit l’ancien joueur du PSG dans Le Parisien, avant de rappeler que Lavezzi n’était pas un avant-centre et qu’il devrait être rapidement adopté par le public du Parc. Non, ce n’est pas un avant-centre type, ni un point d’appui fixe dans la surface. Il joue en deuxième pointe, en soutien de l’attaquant. Avec l’Argentine, il évolue souvent sur le côté droit. Mais il ne faut pas le cantonner à un rôle. Il a besoin d’espace, de se déplacer pour faire des appels. C’est un joueur très intéressant. D’autant plus qu’il a encore faim. Il a des choses à prouver, notamment en équipe nationale où il n’est pas encore installé. Avec Nene, Pastore et Ménez, il y aura donc une rude concurrence. Techniquement, il n’est pas aussi raffiné. Mais leurs caractères sont assez proches. Lavezzi est un garçon simple, très rigolo. Il a le contact facile, il est ouvert avec le public. Ce n’est pas un méchant du tout, mais il a un fort caractère. Quand le match ne se passe pas comme il le veut, il ne le cache pas. Le Parc des Princes va l’aimer ! »

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG