Restez connectés avec nous

Club

Dani Alves « Les éloges ne vous amènent nulle part »

Publicités

Daniel Alves, arrière droit de 34 ans du Paris Saint-Germain, s’est exprimé auprès des médias après la victoire hier contre le Celtic Glasgow (1ere journée de la phase de poules de Ligue des Champions). Le Brésilien a donné une leçon d’humilité et de concentration alors que les journalistes le questionnaient sur les grandes forces de l’équipe parisienne.

« Je ne pense pas que le football se résume à un trio. C’est un sport d’équipe où il y a de grands noms, comme ceux qu’on a ici pour faire des différences. Le trio a besoin de monde autour pour que la fête soit bellePour ne pas tomber dans l’euphorie, il faut penser aux résultats passés. Les choses ne sont pas aussi faciles qu’elles semblent l’être. Je ne crois pas aux déroutes, mais aux grands apprentissages.

on a beaucoup de joueurs d’expérience qui sont là pour que personne ne s’égare.’

Paris a déjà vécu cette situation. Il doit apprendre et doit continuer à mûrir pour savoir que les éloges ne vous amènent nulle part. Vous devez savoir ce que vous devez faire pour avoir des résultats. Vous devez avoir conscience que c’est difficile d’y arriver pour que vous traciez votre chemin dans lequel vous vous renforcez. C’est pour ça qu’on a beaucoup de joueurs d’expérience qui sont là pour que personne ne s’égare. »

Entre un recrutement exceptionnel et l’enchaînement de victoires avec de nombreux buts, il y a une certaine euphorie qui monte autour du PSG. Ce qui n’est pas gênant en soi, sauf si les joueurs rentrent dans ces pensées. Bien sûr Paris a un potentiel immense, mais il n’y a rien de déjà fait ou de facile.

Si on a parfois l’impression que c’est simple pour ce PSG, c’est parce que les joueurs s’appliquent à jouer à leur meilleur niveau et sont combatif dans les duels. S’il y’a un manque de concentration, de détermination, le talent ne fera plus la différence. On a vu parfois ces dernières le PSG se voir trop beau et penser qu’il gagnerait forcément. Cela a mal fini.

Le PSG doit montrer qu’il a grandi.

Maintenant, avec l’expérience accumulée au cours de ces années et avec celle amenée par le recrutement (Neymar Dani Alves pour ce domaine) on espère que Paris a vraiment progressé dans ce domaine. Il faudra le montrer à chaque match jusqu’au bout de la saison, qui est encore longue.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club