Restez connectés avec nous
Dani Alves ne veut plus parler de Manchester City et commente son rôle de capitaine du Brésil

Club

Dani Alves ne veut plus parler de Manchester City et commente son rôle de capitaine du Brésil

Daniel Alves, arrière droit de 34 ans du Paris Saint-Germain, était en conférence de presse hier soir avec Tite, sélectionneur du Brésil, à la veille d’affronter l’Angleterre en match amical. Le défenseur a encore une fois été interrogé à propos de son presque transfert à Manchester City l’été dernier qui s’est terminé avec une signature au PSG. L’ancien du FC Barcelone et de la Juventus Turin s’est montré particulièrement clair : il ne veut plus en parler.

« Je demande du respect pour tout ce qui s’est passé cet été. Je suis ici uniquement pour parler de l’équipe brésilienne, sinon nous reviendrons toujours à parler de la même chose… Ce n’est pas le moment de parler de quoi que ce soit d’autre que de notre équipe nationale et du match contre l’Angleterre. Je me limiterai à ça. », propos relayés par Canal Supporters.

Alves a déjà expliqué plusieurs fois qu’il a été en discussion avec City, où il aurait aimé retrouvé Pep Guardiola (son coach au Baràa mais que le PSG l’a finalement convaincu avec un projet très intéressant. Comme il n’a sans doute pas de nouvelles informations à donner sur des faits passés, on peut comprendre qu’il n’ait plus envie de l’évoquer. Il est temps de se concentrer sur le présent et l’avenir.

Ensuite, Dani Alves a été invité à s’exprimer sur le rôle de capitaine de la Seleçao qu’il aura ce soir contre l’Angleterre.

je ne me sens pas plus important parce que je suis capitaine’

« Nous croyons que tout le monde a la même importance, peu importe qui est le capitaine. Il est important que chaque personne prenne ses responsabilités. Bien sûr, c’est toujours un plaisir de porter le brassard, pour tout ce qu’il représente. C’est spécial. Mais je ne me sens pas plus important parce que je suis capitaine. »

Recevoir le brassard de capitaine est forcément un honneur, alors Alves peut apprécier le signe de confiance. Surtout que cela confirme sans doute qu’il aura au Mondial tant qu’il est performant au PSG et n’est pas blessé. Mais cela ne le rend pas différent. Il doit garder la même mentalité et on se doute qu’Alves affichera sa grinta habituelle.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club