Restez connectés avec nous

Adversaires

Dans le rétro, des Dogues menaçants !

Dimanche soir, le PSG se rendra à Lille à l’occasion de la 34e journée de Ligue 1. Une fois n’est pas coutume, la victoire est impérative.

D’une part, parce que le club de la capitale doit rester au contact du leader héraultais. En s’imposant samedi soir à Toulouse (0-1), Montpellier a creusé l’écart avec Paris et compte désormais cinq longueurs d’avance. D’autre part, parce que les Rouges et Bleus doivent conforter leur deuxième place au classement, synonyme de qualification directe pour la Ligue des Champions. Même si le PSG conserve des chances d’être sacré champion de France à l’issue de la saison, il se trouve également dans l’obligation de regarder dans le rétroviseur. Le LOSC n’accuse que cinq points de retard sur les Franciliens et reviendrait très dangereusement sur ceux-ci en cas de victoire au Stadium Lille Métropole. Carlo Ancelotti résume la situation à merveille : « Nous devons gagner à Lille. Même si Montpellier n’avait pas gagné, le résultat était le même. Nous devons aller là-bas pour gagner car c’est un match important pour assurer la deuxième place et continuer à espérer décrocher le titre ».

On ne change pas un système qui gagne

Lors de sa conférence de presse d’avant-match, le technicien italien a aussi annoncé qu’il reconduirait Jérémy Menez, Nene et Javier Pastore en attaque, comme face à Sochaux. Ce sera la première fois de la saison que le PSG entamera un match à l’extérieur sans véritable attaquant de métier. Au milieu de terrain, Momo Sissoko retrouvera sa place de titulaire, après avoir purgé sa suspension de deux matches, suite à un carton rouge reçu lors du Clasico (2-1). Reste à déterminer quel joueur remplacera l’international malien dans le onze de départ. Mathieu Bodmer ou Blaise Matuidi ? Suspens. Enfin, en défense, Maxwell effectue son retour dans le groupe. Si « Carletto » estime le Brésilien trop juste pour débuter la rencontre face aux Nordistes, il alignera probablement Siaka Tiéné dans le couloir gauche.

Hazard, un coup de bluff ?

La composition de l’équipe parisienne sera donc sensiblement la même que celle qui a atomisé Sochaux (6-1) au Parc des Princes dimanche dernier, à savoir : Sirigu – Jallet, Bisevac, Alex, Maxwell (ou Tiéné) – Motta, Sissoko, Bodmer (ou Matuidi) – Nenê, Ménez, Pastore. Côté lillois, la principale interrogation concerne la titularisation -ou non- d’Eden Hazard. Toute la semaine, Rudi Garcia a entretenu l’incertitude autour de la participation de l’international belge à cette rencontre, en raison d’une douleur au mollet gauche contractée le week-end dernier lors du déplacement à Dijon (0-2). « Il y a sept chances sur dix qu’il participe à LOSC – PSG », estimait hier le coach du champion de France en titre. Quant à Florent Balmont, il sera « opérationnel », tandis que Franck Beria et Idrissa Gueye sont suspendus.

Statistiques et pronostics

Il est extrêmement rare que le PSG ne parte pas favori pour un match de Ligue 1 depuis le début de la saison. C’est pourtant le cas pour la rencontre de dimanche. Selon les différents sites de paris sportifs, Lille a plus de chances de s’imposer (cotes : 2,20 pour une victoire du LOSC, 3,10 le nul et 3 pour un succès parisien). En Championnat, Paris s’est rendu 34 fois à Lille et ne l’a emporté que trois fois (neuf nuls, dont quatre lors des dix dernières confrontations entre les deux clubs, Ndlr). Il faut remonter au 30 avril 1997 pour trouver la trace d’une victoire parisienne sur la pelouse des Dogues. Au Stadium Nord, Lille ne s’est plus incliné depuis douze matches face à une équipe située parmi les six premiers de la Ligue . Cette rencontre devrait nous réserver un beau spectacle, riche en but. Nous vous conseillons de miser sur un résultat final comportant au moins quatre réalisations (cote : 2,75).

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires