Club

David Luiz « prêt pour la guerre », Matuidi répond « sur ce point, on se ressemble »

371379-blaise-matuidi-et-david-luiz-a-la-fin-600x315-3
Publie le 06/03/2016 a 12:10



  • Au cours d’une interview insolite diffusée par Téléfoot, Blaise Matuidi joue à poser des questions à David Luiz. Un beau moment de complicité où les deux joueurs évoque le choc à venir contre Chelsea. 

    Matuidi commence en se rappelant de la première rencontre entre eux en Ligue des Champions. David Luiz jouait à Chelsea et avait disputé la rencontre en tant que milieu de terrain. Un duel au milieu de terrain dont l’international français se souvient : « Pour la 1e fois en Ligue des champions au 1er contact tu m’as mis au sol. » David Luiz amusé mime un choc et le besoin de mettre de l’impact pour marquer son territoire dès les entames de matchs.

    Matuidi poursuit, s’inquiétant si le Brésilien le connaissait avant la rencontre. « Et ce que tu me connaissait ? Oui on travaillait les vidéos. Je me suis dit,  physiquement je dois bien me préparer parce Blaise c’est la machine. »

    Concernant le match de mercredi, Blaise ironise en faisant allusion au match de l’an passé et demande à son défenseur ne marquer un peu plus tôt dans le match pour éviter les frayeurs. « J’ai confiance en toi, je sais que tu peux nous donner la qualification, mais si tu peux le faire au début. (rires). »

    David Luiz pragamatique, préfère penser à l’objectif final : « Non je pense que gagner le match c’est le plus importan, que je marque ou pas c’est pas grave. »

    Par la suite, Blaise runner, comme il est surnommé, revient sur les duels âpres avec Diego Costa, curieux de savoir ce que les deux joueurs peuvent bien se raconter en portugais sur le terrain, « sans les gros mots » ajoute Matuidi hilare.

    « C’est un grand ami, un grand joueur. C’est son style de jouer les contacts, de parler … Mais, le carton jaune c’est toujours en premier pour le défenseur. » L’an dernier, le duel avait été très tendu et l’Espagnol s’en était très bien sorti en réussissant à terminer le match sur la pelouse malgré la quantité pléthorique de fautes commises sur l’ensemble de la rencontre.

    Enfin pour finir, David Luiz feinte de ne pas se souvenir qu’il jouait mercredi « Quel match ? ». Avant d’assurer toute sa détermination : « Je suis prêt pour la guerre, pour la bataille. »  Ce à quoi, Matuidi, la pieuvre  répond « dans ce domaine on se ressemble beaucoup. »

    Il est certain que les deux joueurs sont précieux dans leur implication et l’impact qu’il mette à défendre et gratter des ballons malgré leurs quelques lacunes techniques. Matuidi est encore incertain pour le choc, mais devrait être aligné et même s’il n’est pas dans la meilleure période de sa carrière en ce moment. Un tel joueur qui ne lâche jamais rien, à l’image de son coéquipier ne peut faire que du bien à l’équipe parisienne.

    Publie le 06/03/2016 a 12:10

    David Luiz « prêt pour la guerre », Matuidi répond « sur ce point, on se ressemble »

    Au cours d’une interview insolite diffusée par Téléfoot, Blaise Matuidi joue à poser des questions à David Luiz. Un beau moment de complicité où les deux joueurs évoque le choc à venir contre Chelsea. 

    Matuidi commence en se rappelant de la première rencontre entre eux en Ligue des Champions. David Luiz jouait à Chelsea et avait disputé la rencontre en tant que milieu de terrain. Un duel au milieu de terrain dont l’international français se souvient : « Pour la 1e fois en Ligue des champions au 1er contact tu m’as mis au sol. » David Luiz amusé mime un choc et le besoin de mettre de l’impact pour marquer son territoire dès les entames de matchs.

    Matuidi poursuit, s’inquiétant si le Brésilien le connaissait avant la rencontre. « Et ce que tu me connaissait ? Oui on travaillait les vidéos. Je me suis dit,  physiquement je dois bien me préparer parce Blaise c’est la machine. »

    Concernant le match de mercredi, Blaise ironise en faisant allusion au match de l’an passé et demande à son défenseur ne marquer un peu plus tôt dans le match pour éviter les frayeurs. « J’ai confiance en toi, je sais que tu peux nous donner la qualification, mais si tu peux le faire au début. (rires). »

    David Luiz pragamatique, préfère penser à l’objectif final : « Non je pense que gagner le match c’est le plus importan, que je marque ou pas c’est pas grave. »

    Par la suite, Blaise runner, comme il est surnommé, revient sur les duels âpres avec Diego Costa, curieux de savoir ce que les deux joueurs peuvent bien se raconter en portugais sur le terrain, « sans les gros mots » ajoute Matuidi hilare.

    « C’est un grand ami, un grand joueur. C’est son style de jouer les contacts, de parler … Mais, le carton jaune c’est toujours en premier pour le défenseur. » L’an dernier, le duel avait été très tendu et l’Espagnol s’en était très bien sorti en réussissant à terminer le match sur la pelouse malgré la quantité pléthorique de fautes commises sur l’ensemble de la rencontre.

    Enfin pour finir, David Luiz feinte de ne pas se souvenir qu’il jouait mercredi « Quel match ? ». Avant d’assurer toute sa détermination : « Je suis prêt pour la guerre, pour la bataille. »  Ce à quoi, Matuidi, la pieuvre  répond « dans ce domaine on se ressemble beaucoup. »

    Il est certain que les deux joueurs sont précieux dans leur implication et l’impact qu’il mette à défendre et gratter des ballons malgré leurs quelques lacunes techniques. Matuidi est encore incertain pour le choc, mais devrait être aligné et même s’il n’est pas dans la meilleure période de sa carrière en ce moment. Un tel joueur qui ne lâche jamais rien, à l’image de son coéquipier ne peut faire que du bien à l’équipe parisienne.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • PSG13100

      On va les deglinguiberlifiactionnempapaoutiser!!! Dream bigger…in bobo…euh Nasser we trust!

      • panamemonamour

        comme tu parles bien la france dit donc

        • PSG13100

          Pfffouet John Zorn…
          Suis pas encore au niveau de petit poney mais merki…he he…

        • bobo

          Tu crois pas si bien dire : le Ministre est l’un des meilleurs d’entre nous si ce n’est le meilleur.

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts

    Suivez-nous sur les reseaux



    Classement

    # Equipe MJ V N D Pts

    L'actualité européenne

    LDC - Pellegrini : "pas plus difficile" contre le Real Madrid que face au PSG

    LDC – Pellegrini : « pas plus difficile » contre le Real Madrid que face au PSG

    Adversaires

    Manchester City a su éliminer le Paris Saint-Germain, pourtant favori dans ce duel, en quart de ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Motta "Je suis sûr que c’est un entraîneur" déclare son agent"
    6 hours ago
    NicolasBa publié un new post."Mercato - Van der Wiel vers un contrat de 3 ans à l'AS Rome, selon le Corriere Dello Sport"
    6 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Aulas annonce que Kenza Dali va quitter le PSG et retourner à l'OL

    Féminines – Aulas annonce que Kenza Dali va quitter le PSG et retourner à l’OL

    Actu Féminin

    En marge de la victoire en Ligue des Champions féminine de l’Olympique Lyonnais (1-1, puis tirs ...

    Vidéos PSG

    David Luiz « prêt pour la guerre », Matuidi répond « sur ce point, on se ressemble »

    371379-blaise-matuidi-et-david-luiz-a-la-fin-600x315-3 <Club , LDC

    Au cours d’une interview insolite diffusée par Téléfoot, Blaise Matuidi joue à poser des questions à David Luiz. Un beau moment de complicité où les deux joueurs évoque le choc à venir contre Chelsea. 

    Matuidi commence en se rappelant de la première rencontre entre eux en Ligue des Champions. David Luiz jouait à Chelsea et avait disputé la rencontre en tant que milieu de terrain. Un duel au milieu de terrain dont l’international français se souvient : « Pour la 1e fois en Ligue des champions au 1er contact tu m’as mis au sol. » David Luiz amusé mime un choc et le besoin de mettre de l’impact pour marquer son territoire dès les entames de matchs.

    Matuidi poursuit, s’inquiétant si le Brésilien le connaissait avant la rencontre. « Et ce que tu me connaissait ? Oui on travaillait les vidéos. Je me suis dit,  physiquement je dois bien me préparer parce Blaise c’est la machine. »

    Concernant le match de mercredi, Blaise ironise en faisant allusion au match de l’an passé et demande à son défenseur ne marquer un peu plus tôt dans le match pour éviter les frayeurs. « J’ai confiance en toi, je sais que tu peux nous donner la qualification, mais si tu peux le faire au début. (rires). »

    David Luiz pragamatique, préfère penser à l’objectif final : « Non je pense que gagner le match c’est le plus importan, que je marque ou pas c’est pas grave. »

    Par la suite, Blaise runner, comme il est surnommé, revient sur les duels âpres avec Diego Costa, curieux de savoir ce que les deux joueurs peuvent bien se raconter en portugais sur le terrain, « sans les gros mots » ajoute Matuidi hilare.

    « C’est un grand ami, un grand joueur. C’est son style de jouer les contacts, de parler … Mais, le carton jaune c’est toujours en premier pour le défenseur. » L’an dernier, le duel avait été très tendu et l’Espagnol s’en était très bien sorti en réussissant à terminer le match sur la pelouse malgré la quantité pléthorique de fautes commises sur l’ensemble de la rencontre.

    Enfin pour finir, David Luiz feinte de ne pas se souvenir qu’il jouait mercredi « Quel match ? ». Avant d’assurer toute sa détermination : « Je suis prêt pour la guerre, pour la bataille. »  Ce à quoi, Matuidi, la pieuvre  répond « dans ce domaine on se ressemble beaucoup. »

    Il est certain que les deux joueurs sont précieux dans leur implication et l’impact qu’il mette à défendre et gratter des ballons malgré leurs quelques lacunes techniques. Matuidi est encore incertain pour le choc, mais devrait être aligné et même s’il n’est pas dans la meilleure période de sa carrière en ce moment. Un tel joueur qui ne lâche jamais rien, à l’image de son coéquipier ne peut faire que du bien à l’équipe parisienne.

    By
    @
    OTER ?>