Restez connectés avec nous

Club

Delanoë en colère et dégoûté après les incidents

Bertrand Delanoë espérait que la remise du trophée de Champion de France au PSG soit une fête. A cause de quelques centaines de casseurs, cela ne s’est pas passé comme prévu et le maire de Paris a fait part de son énorme déception dans un communiqué.

« Au lendemain des émeutes qui ont saboté la grande fête populaire du sacre du PSG, abimé Paris et profondément heurté les Parisiens, je tiens à dire avec force mon dégoût et ma colère face au déferlement de violences dont se sont rendus responsables plusieurs centaines de casseurs. Ce matin mes pensées vont d’abord aux 32 victimes de ces heurts, en particulier aux deux gendarmes et au policier blessés par les émeutiers. Elles vont ensuite aux touristes dont le bus a été saccagé et auxquels j’apporte mon entier soutien. Je souhaite également adresser un message de soutien aux commerçants qui ont vu leurs magasins dégradés ou saccagés. J’ai pu rencontrer sur place certains d’entre eux ce matin. Je veux enfin saluer les supporters authentiques du PSG dont la joie sincère a été gâchée par des individus essentiellement attachés à semer le désordre et la panique.Je souhaite que les 39 interpellations opérées cette nuit se soldent par des condamnations sévères et que tous les individus identifiés qui ont réussi à échapper à la police soient arrêtés dans les heures et les jours qui viennent. Les désordres insupportables qui ont émaillé le sacre du PSG sont imputables à leurs auteurs. Ce sont donc eux qu’il faut condamner sans appel. Aux Parisiens et aux amoureux de Paris légitimement choqués par les événements de la soirée et de la nuit, je souhaite dire ma totale détermination à lutter contre les violences dans le football et en marge du football. Je demande donc au ministre de l’intérieur d’intensifier la lutte contre ces phénomènes en dehors de l’enceinte du Parc des Princes. A Paris les casseurs n’auront pas le dernier mot. »

Derniers articles

Autres articles présents dans Club