Club

DFCO – PSG : Les notes des Parisiens

Publie le 11/03/2012 a 19:55



  • Homme du match – Le PSG : A match exceptionnel, homme du match exceptionnel. Au vu du scénario de la rencontre, il était très compliqué de sortir un joueur du lot, tant ils ont tous été héroïques et se sont tous forcés à jouer des rôles qui n’étaient pas forcément les leurs pour aider le collectif. Réduits à 10 à la 41e minute, les Parisiens ont fait preuve d’une force mentale hors-norme pour ouvrir le score, résister aux assauts bourguignons et terminer en beauté sur une bête de contre. Le tout face à une équipe de Dijon franchement pas facile à jouer, surtout chez elle. Bref, cette victoire a été obtenue grâce à une force collective, et pas forcément grâce à des individualités irréprochables (d’où les notes pas forcément élevées). Que les détracteurs qui parlent du PSG comme d’une somme d’individualités et d’une équipe sans âme se taisent à jamais.

    A noter également le coaching efficace et ambitieux de Carlo Ancelotti, qui a fait rentrer Gameiro en fin de match pour exploiter les contres au lieu de bétonner et de viser le match nul. Un choix qui s’est avéré payant et qui montre que le PSG est dirigé par un véritable maestro.

    Sirigu (6) : Impeccable sur une frappe de Corgnet en seconde période, le portier italien n’a rien pu faire sur le but dijonnais. Encore un but encaissé qui doit frustrer notre gardien adoré.

    Tiéné (6,5) : Pas vraiment ennuyé en défense sur son côté, le latéral gauche ivoirien a parfaitement remplacé Maxwell. Il s’est même payé le grand luxe d’inscrire le premier but parisien (et également son premier sous le maillot du PSG), dans une position d’attaquant qu’on a encore du mal à expliquer ! Surprenant. Remplacé par Armand (80e).

    Alex (7) : Le Tank continue d’impressionner au sein de l’arrière-garde parisienne. Impérial dans les duels et dans le jeu aérien, le Brésilien a très rarement été pris à défaut et a bloqué plusieurs assauts signés Corgnet et Kakuta. Du solide, définitivement.

    Sakho (6,5) : Un peu maladroit dans la relance, le capitaine parisien s’est rattrapé en gagnant un nombre impressionnant de duels, notamment en subtilisant le ballon à Jovial sur une action très chaude en seconde période.

    Ceara (4,5) : Préféré à Jallet, le défenseur brésilien n’a pas vraiment été à la hauteur. S’il s’est montré assez actif sur son côté, il a malheureusement été extrêmement maladroit dans ses centres. Il est également coupable d’un mauvais marquage sur Paulle sur le but dijonnais. Décevant.

    Matuidi (7,5) : Encore une fois, l’homme-élastique n’a cessé d’harceler le milieu de terrain adverse grâce à sa puissance et sa grosse activité. Il a également été précis dans son jeu de passe. Pourtant handicapé par l’expulsion de Sissoko, il n’a pas baissé en intensité et s’est mis sur les rotules pour permettre à son équipe de tenir la route au milieu de terrain.

    Sissoko (8) : D’habitude, on ne note pas les joueurs lorsqu’ils jouent moins d’une mériode mais il le mérite. Absolument énorme défensivement, présent aux quatre coins du terrain, l’ancien joueur de la Juve a en plus brillé techniquement, comme en a témoigné ce coup du sombrero enchaîné par une ouverture sublime en reprise de volée (20e). Malheureusement, il a été victime d’un arbitrage ultra-sévère (pour rester poli) en étant expulsé juste avant la pause.

    Nenê (6,5) : Alors oui, mis à part son bon début de match, le N°10 parisien n’a pas été flamboyant offensivement, avec quelques mauvais choix et un peu trop de maladresse. Mais il s’est sacrifié après l’expulsion de Sissoko en abattant un travail défensif énorme et en conservant quelques ballons précieux, ce qui ne l’a logiquement pas permis d’apporte énormément en attaque. Grosse activité et bon match donc du Brésilien, même s’il n’a pas été décisif.

    Ménez (6) : Encore une fois, l’international français a sauvé son match grâce à un coup d’éclat. Lancé à toute allure tel un Usain Bolt des grands jours, il a offert le ballon de la victoire à Gameiro en toute fin de match. Mais avant cela, il a fait preuve de beaucoup de maladresse et n’a pas énormément pesé dans le jeu, même quand les Parisiens jouaient à 11.

    Pastore (6) : Parfois absent, le prodige argentin a toutefois été dans tous les bons coups, notamment en inquiétant sérieusement Reynet en première période (12e). Il a également lancé Hoarau d’un extérieur du pied parfait sur le premier but parisien. Mais on l’a aussi vu disparaitre par période, mais il faut dire que ce match était difficile à gérer pour lui qi n’a pas l’habitude de défendre. Remplacé par Chantôme (85e).

    Hoarau (7,5) : C’est définitivement un Guillaume transormé auquel on a le droit depuis son retour de blessure. Précieux dans son jeu en pivot, très propre dans ses transmissions, il a encore été décisif en offrant le premier but à Tiéné. L’attaquant parisien confirme sa grande forme et ça fait plaisir. Remplacé par Gameiro, qui a inscrit le but victorieux en toute fin du match, ce qui devrait lui faire énormément de bien moralement.

    Publie le 11/03/2012 a 19:55

    DFCO – PSG : Les notes des Parisiens

    Homme du match – Le PSG : A match exceptionnel, homme du match exceptionnel. Au vu du scénario de la rencontre, il était très compliqué de sortir un joueur du lot, tant ils ont tous été héroïques et se sont tous forcés à jouer des rôles qui n’étaient pas forcément les leurs pour aider le collectif. Réduits à 10 à la 41e minute, les Parisiens ont fait preuve d’une force mentale hors-norme pour ouvrir le score, résister aux assauts bourguignons et terminer en beauté sur une bête de contre. Le tout face à une équipe de Dijon franchement pas facile à jouer, surtout chez elle. Bref, cette victoire a été obtenue grâce à une force collective, et pas forcément grâce à des individualités irréprochables (d’où les notes pas forcément élevées). Que les détracteurs qui parlent du PSG comme d’une somme d’individualités et d’une équipe sans âme se taisent à jamais.

    A noter également le coaching efficace et ambitieux de Carlo Ancelotti, qui a fait rentrer Gameiro en fin de match pour exploiter les contres au lieu de bétonner et de viser le match nul. Un choix qui s’est avéré payant et qui montre que le PSG est dirigé par un véritable maestro.

    Sirigu (6) : Impeccable sur une frappe de Corgnet en seconde période, le portier italien n’a rien pu faire sur le but dijonnais. Encore un but encaissé qui doit frustrer notre gardien adoré.

    Tiéné (6,5) : Pas vraiment ennuyé en défense sur son côté, le latéral gauche ivoirien a parfaitement remplacé Maxwell. Il s’est même payé le grand luxe d’inscrire le premier but parisien (et également son premier sous le maillot du PSG), dans une position d’attaquant qu’on a encore du mal à expliquer ! Surprenant. Remplacé par Armand (80e).

    Alex (7) : Le Tank continue d’impressionner au sein de l’arrière-garde parisienne. Impérial dans les duels et dans le jeu aérien, le Brésilien a très rarement été pris à défaut et a bloqué plusieurs assauts signés Corgnet et Kakuta. Du solide, définitivement.

    Sakho (6,5) : Un peu maladroit dans la relance, le capitaine parisien s’est rattrapé en gagnant un nombre impressionnant de duels, notamment en subtilisant le ballon à Jovial sur une action très chaude en seconde période.

    Ceara (4,5) : Préféré à Jallet, le défenseur brésilien n’a pas vraiment été à la hauteur. S’il s’est montré assez actif sur son côté, il a malheureusement été extrêmement maladroit dans ses centres. Il est également coupable d’un mauvais marquage sur Paulle sur le but dijonnais. Décevant.

    Matuidi (7,5) : Encore une fois, l’homme-élastique n’a cessé d’harceler le milieu de terrain adverse grâce à sa puissance et sa grosse activité. Il a également été précis dans son jeu de passe. Pourtant handicapé par l’expulsion de Sissoko, il n’a pas baissé en intensité et s’est mis sur les rotules pour permettre à son équipe de tenir la route au milieu de terrain.

    Sissoko (8) : D’habitude, on ne note pas les joueurs lorsqu’ils jouent moins d’une mériode mais il le mérite. Absolument énorme défensivement, présent aux quatre coins du terrain, l’ancien joueur de la Juve a en plus brillé techniquement, comme en a témoigné ce coup du sombrero enchaîné par une ouverture sublime en reprise de volée (20e). Malheureusement, il a été victime d’un arbitrage ultra-sévère (pour rester poli) en étant expulsé juste avant la pause.

    Nenê (6,5) : Alors oui, mis à part son bon début de match, le N°10 parisien n’a pas été flamboyant offensivement, avec quelques mauvais choix et un peu trop de maladresse. Mais il s’est sacrifié après l’expulsion de Sissoko en abattant un travail défensif énorme et en conservant quelques ballons précieux, ce qui ne l’a logiquement pas permis d’apporte énormément en attaque. Grosse activité et bon match donc du Brésilien, même s’il n’a pas été décisif.

    Ménez (6) : Encore une fois, l’international français a sauvé son match grâce à un coup d’éclat. Lancé à toute allure tel un Usain Bolt des grands jours, il a offert le ballon de la victoire à Gameiro en toute fin de match. Mais avant cela, il a fait preuve de beaucoup de maladresse et n’a pas énormément pesé dans le jeu, même quand les Parisiens jouaient à 11.

    Pastore (6) : Parfois absent, le prodige argentin a toutefois été dans tous les bons coups, notamment en inquiétant sérieusement Reynet en première période (12e). Il a également lancé Hoarau d’un extérieur du pied parfait sur le premier but parisien. Mais on l’a aussi vu disparaitre par période, mais il faut dire que ce match était difficile à gérer pour lui qi n’a pas l’habitude de défendre. Remplacé par Chantôme (85e).

    Hoarau (7,5) : C’est définitivement un Guillaume transormé auquel on a le droit depuis son retour de blessure. Précieux dans son jeu en pivot, très propre dans ses transmissions, il a encore été décisif en offrant le premier but à Tiéné. L’attaquant parisien confirme sa grande forme et ça fait plaisir. Remplacé par Gameiro, qui a inscrit le but victorieux en toute fin du match, ce qui devrait lui faire énormément de bien moralement.




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. Georges Teran on 12 mars 2012 at 10:20 said:

      vous charriez. Sissoko  8. il faudrait lui greffer un cerveau. tous les matchs il est limite. En coupe d’ Europe pas la peine de le mettre sur la liste. il sera toujours suspendu. on a failli perdre a cause de ça. et si le ballon avait bougé le joueur de Dijon partait la jambe autour du cou.

      • PSG4EVER on 12 mars 2012 at 13:20 said:

         Pffff ! Re regarde le match et re regarde tout se que a fait Sissoko tu la fermera :)

    2. sissoko 8/10 ?? lol

      imaginez tous les joueurs ont 8 de la meme maniere , il restera plus personne sur le terrain ^^

    3. anti marseillais on 12 mars 2012 at 04:15 said:

      Nene mille fois superieur a pastore mdrrrr oh t as pas desoulé encore kiki

    4. MisterFreeze on 11 mars 2012 at 23:44 said:

      C’est ce genre de matchs qui font Les LEGENDES des VRAIS CHAMPIONS ! Tout ce que j’ai à dire : c’est BRAVO les gars , j’ai vu DIX Guerriers mouiller le maillot comme des fous pendant 93 minutes dont 52 en avec UN joueur en MOINS sur le terrain ! Contre une equipe de Dijon qui, faut il le rappeler, a emmerdé Montpellier comme pas permis et faillit les battre ! (1-1)

      C’est trois points qui en valent SIX qu’on a pris ce soir ! les points des tripes et du mental ! Montpellier ne lâchera rien ? Ca tombe bien NOUS non PLUS ! et grosse decicace à l’equipe et tous les pro om et anti paris qui disent que  » l arbitrage aide le psg à dijon » >> PSG 2010-11 et ses 60 points à la fin du champ !

    5. Smosh on 11 mars 2012 at 21:12 said:

      « Que les détracteurs qui parlent du PSG comme d’une somme d’individualités et d’une équipe sans âme se taisent à jamais. » AMEN !!!

    6. PatrickMazzucotelliChellouf on 11 mars 2012 at 21:05 said:

      Mais non !!!! Homme du match:M l’Arbitre mdr Il a été d’une justesse irréprochable et d’un sérieux impéccable durant tout le match. merci a lui pour ces superbes interventions ;-)….

      • taillmate on 11 mars 2012 at 21:09 said:

        Exactement, quel arbitrage et personne ne critique… Prestation indigne avec fautes sur fautes contre les parisiens. Le but vient d’une faute inexistante de Tiéné encore.

    7. Jere L45 on 11 mars 2012 at 20:57 said:

      quoi bon catshing d’ancelotti mais il deconne la 

      • Justeme on 12 mars 2012 at 01:33 said:

         bon quoi ??? tu me la refais !!! c’est mauvais coco tant dans le texte que dans le fond de ta pensée !!

    8. taillmate on 11 mars 2012 at 20:55 said:

      Exagéré largement pour Sissoko et Matuidi !!! J’ai remarqué que ce site avait tendance a donné de trop bonnes notes à ces 2 joueurs… Pastore a fait un meilleur match que la note précise, c’est lui qui crée les décalages.

      • Paristeam on 11 mars 2012 at 21:05 said:

        On n’y peut rien sur Matuidi et Sissoko sont très bons. Et Sissoko, ça nous est arrivé de lui mettre des mauvaises notes. En ce qui concerne Pastore, quand on le note bien, on nous reproche d’être trop indulgents (tiens, d’ailleurs regarde le post de Julien plus bas). Et quand on le note pas assez bien, on nous reproche d’être trop sévères, comme tu viens de le faire.

        Donc voilà, on le répète, c’est impossible de satisfaire tout le monde. Ce sera le mot de la fin. :D

        • taillmate on 11 mars 2012 at 21:12 said:

          Evidemment chacun a son avis, c’est subjectif mais vous avez tendance à répèter des a priori sur certains joueurs.
          Après, je ne suis pas d’accord mais je respecte votre avis.

        • Vous avez raison faut montrer qui est le patron ici c paris team si sa vous plait pas allez voir ailleur pour moi les notes sont trés correct 

        • MisterFreeze on 11 mars 2012 at 23:47 said:

          Oue enfin, mettre 8 à un mec qui a juste joué 41 minutes si c’est pas ultra subjectif, je ne sais pas ce que c’est :D

          • Paristeam on 12 mars 2012 at 00:03 said:

            Nan mais lisez le petit texte à côté des notes pour comprendre. D’habitude, on ne note pas les joueurs qui ne jouent pas plus d’une période. Mais étant donné qu’on trouve l’expulsion injuste, on a exceptionnellement décidé de le noter sur ses 41 minutes de jeu. Et tu remarqueras qu’on ne l’a pas choisi comme homme du match pour cette raison.

            • Justme on 12 mars 2012 at 01:40 said:

               Les gens ne savent plus lire au grand regret de rédacteurs. Pour ma part, ce 8 est exagéré mais le commentaire reflète sa partie … vu son carton ( très sévère je l’accorde ) un bon 7 était de mise. Je ne critique pas attention mais dans la proportion générale, le 8 est acceptable.

      • Parigo on 11 mars 2012 at 21:06 said:

        Alex fait que de se jeter heureusement qu’on les attaquants dijonnais contre attaqué au lieux de faire un recul frein … on a eu chaud (sakho aussi parfois)

      • Parigo on 11 mars 2012 at 21:09 said:

        Et matuidi mérite son 7 parce que il a défendu seul en MDC ont aurait dit qu’il est infatigable par contre sissoko il aurait joué tout le match il aurait mérité son 8 mais la c’est abusé

      • pauletinho on 11 mars 2012 at 21:09 said:

         oui je trouve que pastore est svt sous-coté contrairement a nene

        • MisterFreeze on 11 mars 2012 at 23:46 said:

          C’est une blague ? S’il y a bien un joueur SUR Côté dans l’equipe c’est PASTORE…Néné lui est mille fois superieur et le site a eu totalement raison de souligner combien le bresilien a ete autrement plus precieux que la diva argentine qui marche sur le terrain au lieu de courrir et qui ne sait pas ce que le mot « défendre »‘ veut dire…Néné >>> Pastore

          • magic nene on 12 mars 2012 at 00:13 said:

             pastore est utile à l’équipe,certes il est pas très combatif et c’est pas normal mais tu remarqueras qu’offensivement il est souvent au départ comme sur le but de tiéné notamment.

            • Justme on 12 mars 2012 at 01:36 said:

               Je pense comme toi et honnêtement c’est un joueur qui s’améliore je trouve : il cherche moins le gri-gri ( même s’il en a recours, maintenant àa a l’air justifié ) et ses passes sont fluides.

    9. Garry88 on 11 mars 2012 at 20:51 said:

      Sissoko va prendre 2ou3 march ? Pour carton rouge direct

    10. Garry88 on 11 mars 2012 at 20:51 said:

      Sissoko va prendre 2ou3 march ? Pour carton rouge direct

    11. Tom1prieur on 11 mars 2012 at 20:49 said:

      n’importe quoi les notes néne 6,5 ces du foutage de gueule je ne sais pas si on a vue le même matche !!

      • Justme on 12 mars 2012 at 01:43 said:

         Attends attends attends, on a vu le même match et 6.5 ( pour moi ) est justifié … on ne dit jamais que le joueur est « merdique », la note est sur le match. A 10 contre 11, normal qu’il soit effacé … faut pas sombrer dans le fanatisme mais dans la logique.

    12. Visiteur2 on 11 mars 2012 at 20:45 said:

      Cavani et suarez dans le cfc, sa fait plaisir ^^

    13. Julien on 11 mars 2012 at 20:33 said:

      J’adore ce site , mais je comprends jamais vos notes , elles sont trop aléatoire !
      Vous devriez noté sur 20 avec des régles bien précise , genre + 2 pour un but , + 2 pour une passe D , – 5 pour carton rouge etc etc etc
       

      • mouai moyen comme système tu peux jouer comme une chèvre et mettre un but ou prendre un carton rouge trop sévère comme Sissoko

        • Julien on 11 mars 2012 at 20:42 said:

          pas obligé de mettre 20/20 qd le joeur marque un but … si le joueur a fait un match  » moyen  » et marque un but il peu avoir un 12 ou 13 … Sissoko ne mérite pas le rouge mais je suis persuadé que si c’était Tiéné qui aurait fait exactement pareil ( gros match + grosse faute ) il aurait eu 2 !!!
           

      • Paristeam on 11 mars 2012 at 20:46 said:

        On ne peut pas noter de cette façon et donc juger la prestation des joueurs sur une ou deux actions seulement. On note pas rapport à un ressenti général, par rapport au fait qu’un joueur ait été régulier sur la rencontre, qu’il ait été décisif (que ce soit dans le bon ou dans le mauvais), etc…De toute manière, les notes, c’est subjectif, et on ne pourra jamais tous être d’accord, c’est impossible. :D

    14. Le premier but m’a fait trop rire.. je me demandais si j’étais bourré ou si j’avais bien vu. Sérieux, Tiéné qui est là pour la mettre, ça m’a fait débloquer.. ^^

    15. 1 Christiannie on 11 mars 2012 at 20:24 said:

      Quelque soit son taux de réussite, les stats de NENE en matière d’implication dans le jeu devraient lui permettrer de prétendre à une note portée à 7…Mais à 6,5 on ne va pas se facher…

    16. tropfort on 11 mars 2012 at 20:22 said:

      Je regarde le CFC ça va ils ont été soft mais en même ils peuvent rien dire de mal du psg cheh!!!
      Au fait vous avez vu gomis?? On dirait une meuf mdrrrr

      • Yvresse78 on 11 mars 2012 at 20:36 said:

        pour le tit père gomis c’est pas nouveau, me suis souvent demandé si.. enfin comme dirait jean mimi « cela ne nous regarde pas » lol
        sinon ouai plutot positifs ce soir au cfc, faut bien préparer le retournement de veste pour futur le sacre du psg ^^ forza paris! (petard j ai eu peur jusqu au bout quand meme)

    17. tropfort on 11 mars 2012 at 20:19 said:

      On a trouvé notre milieu : motta matuidi / sissoko pastore
      ça va être dur de choisir entre matuidi et sissoko le niveau est élévé!!!

    18. je n’ai qu’une seule chose à dire : PARIS EST MAGIC !!!!!!!

    19. tropfort on 11 mars 2012 at 20:14 said:

      j’avais annoncé matuidi et hoarau homme du match vous pensez comme moi paristeam mais vous avez décidé de donner la meilleure note a sissoko ça se discute…mais j’ai rien contre lol

      • Sont rouge non mérité n’enléve en rien vu la 1er mi temps qu’il a donné   énorme niveau LDC  ALEX Matudi Pareil et comme la dit paristeam l’homme du match c’est le PSG  c’était trop difficile dans donné un ce soir tant ils ont était plusieur exélent 

    20. Marley75 on 11 mars 2012 at 20:08 said:

      On dirait Lyon dans ces années de champion a marquer dans les dernieres minutes a chaque match….c’est bon signe

    21. Maxon22 on 11 mars 2012 at 20:06 said:

      a voir ces notes vous pensez que c est le meilleurs match de la saison ? parce que les notes sont  vraiment optimiste meme ci je suis ok avec vous il y a eu une grosse solidarité 

    22. Visiteur2 on 11 mars 2012 at 20:05 said:

      Sissoko a fait 40 min digne des plus grands. Monstrueusement enorme. Il cefait voler son match par l arbitre car il etait partit pour faire le meilleur match d un mdef jamais vu cette saison

    23. Homme du match – Le PSG   sa j’adore je n’aurais pas dit mieux exelent  Paristeam

    24. Weird on 11 mars 2012 at 19:59 said:

      Quasi d’accord avec tout sauf pr Menez, il est décisif sur le match mm s’il se manque sur la 1ère grosse contre-attaque avec un centre trop écrasé… J’aurais mis un peu mieux comme note.

      • magic nene on 11 mars 2012 at 20:03 said:

         énorme menez 7 ou 8,ceara je suis pas d’accord non plus.
        Homme du match:le psg ,on est d’accord

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Pauleta PSG

    PSG/Real – Pauleta « Je crois que Paris a tout pour passer »

    LDC

    Pedro Miguel Pauleta, ancien attaquant du Paris Saint-Germain (2003-2008), et 3e meilleur buteur de l’histoire du ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    DFCO – PSG : Les notes des Parisiens

    <Club , Ligue 1

    Homme du match – Le PSG : A match exceptionnel, homme du match exceptionnel. Au vu du scénario de la rencontre, il était très compliqué de sortir un joueur du lot, tant ils ont tous été héroïques et se sont tous forcés à jouer des rôles qui n’étaient pas forcément les leurs pour aider le collectif. Réduits à 10 à la 41e minute, les Parisiens ont fait preuve d’une force mentale hors-norme pour ouvrir le score, résister aux assauts bourguignons et terminer en beauté sur une bête de contre. Le tout face à une équipe de Dijon franchement pas facile à jouer, surtout chez elle. Bref, cette victoire a été obtenue grâce à une force collective, et pas forcément grâce à des individualités irréprochables (d’où les notes pas forcément élevées). Que les détracteurs qui parlent du PSG comme d’une somme d’individualités et d’une équipe sans âme se taisent à jamais.

    A noter également le coaching efficace et ambitieux de Carlo Ancelotti, qui a fait rentrer Gameiro en fin de match pour exploiter les contres au lieu de bétonner et de viser le match nul. Un choix qui s’est avéré payant et qui montre que le PSG est dirigé par un véritable maestro.

    Sirigu (6) : Impeccable sur une frappe de Corgnet en seconde période, le portier italien n’a rien pu faire sur le but dijonnais. Encore un but encaissé qui doit frustrer notre gardien adoré.

    Tiéné (6,5) : Pas vraiment ennuyé en défense sur son côté, le latéral gauche ivoirien a parfaitement remplacé Maxwell. Il s’est même payé le grand luxe d’inscrire le premier but parisien (et également son premier sous le maillot du PSG), dans une position d’attaquant qu’on a encore du mal à expliquer ! Surprenant. Remplacé par Armand (80e).

    Alex (7) : Le Tank continue d’impressionner au sein de l’arrière-garde parisienne. Impérial dans les duels et dans le jeu aérien, le Brésilien a très rarement été pris à défaut et a bloqué plusieurs assauts signés Corgnet et Kakuta. Du solide, définitivement.

    Sakho (6,5) : Un peu maladroit dans la relance, le capitaine parisien s’est rattrapé en gagnant un nombre impressionnant de duels, notamment en subtilisant le ballon à Jovial sur une action très chaude en seconde période.

    Ceara (4,5) : Préféré à Jallet, le défenseur brésilien n’a pas vraiment été à la hauteur. S’il s’est montré assez actif sur son côté, il a malheureusement été extrêmement maladroit dans ses centres. Il est également coupable d’un mauvais marquage sur Paulle sur le but dijonnais. Décevant.

    Matuidi (7,5) : Encore une fois, l’homme-élastique n’a cessé d’harceler le milieu de terrain adverse grâce à sa puissance et sa grosse activité. Il a également été précis dans son jeu de passe. Pourtant handicapé par l’expulsion de Sissoko, il n’a pas baissé en intensité et s’est mis sur les rotules pour permettre à son équipe de tenir la route au milieu de terrain.

    Sissoko (8) : D’habitude, on ne note pas les joueurs lorsqu’ils jouent moins d’une mériode mais il le mérite. Absolument énorme défensivement, présent aux quatre coins du terrain, l’ancien joueur de la Juve a en plus brillé techniquement, comme en a témoigné ce coup du sombrero enchaîné par une ouverture sublime en reprise de volée (20e). Malheureusement, il a été victime d’un arbitrage ultra-sévère (pour rester poli) en étant expulsé juste avant la pause.

    Nenê (6,5) : Alors oui, mis à part son bon début de match, le N°10 parisien n’a pas été flamboyant offensivement, avec quelques mauvais choix et un peu trop de maladresse. Mais il s’est sacrifié après l’expulsion de Sissoko en abattant un travail défensif énorme et en conservant quelques ballons précieux, ce qui ne l’a logiquement pas permis d’apporte énormément en attaque. Grosse activité et bon match donc du Brésilien, même s’il n’a pas été décisif.

    Ménez (6) : Encore une fois, l’international français a sauvé son match grâce à un coup d’éclat. Lancé à toute allure tel un Usain Bolt des grands jours, il a offert le ballon de la victoire à Gameiro en toute fin de match. Mais avant cela, il a fait preuve de beaucoup de maladresse et n’a pas énormément pesé dans le jeu, même quand les Parisiens jouaient à 11.

    Pastore (6) : Parfois absent, le prodige argentin a toutefois été dans tous les bons coups, notamment en inquiétant sérieusement Reynet en première période (12e). Il a également lancé Hoarau d’un extérieur du pied parfait sur le premier but parisien. Mais on l’a aussi vu disparaitre par période, mais il faut dire que ce match était difficile à gérer pour lui qi n’a pas l’habitude de défendre. Remplacé par Chantôme (85e).

    Hoarau (7,5) : C’est définitivement un Guillaume transormé auquel on a le droit depuis son retour de blessure. Précieux dans son jeu en pivot, très propre dans ses transmissions, il a encore été décisif en offrant le premier but à Tiéné. L’attaquant parisien confirme sa grande forme et ça fait plaisir. Remplacé par Gameiro, qui a inscrit le but victorieux en toute fin du match, ce qui devrait lui faire énormément de bien moralement.

    By
    @
    OTER ?>