Restez connectés avec nous
Di Meco : Aurier "A l'arrivée, ils se font tous des bisous", "Il aura payé justement son erreur"

Club

Di Meco : « A l’abordage contre Paris, tu prends une rouste »

Hier soir, Landry Chauvin avait opté pour un dispositif tactique très défensif, à l’occasion de la réception du PSG. Sans l’expulsion de Sissoko à la 34e minute de jeu, les Bretons seraient-ils parvenus à garder leur cage inviolée ?

On ne le saura jamais. Toujours est-il que le fait d’évoluer en infériorité numérique ne leur laissait plus la moindre chance de conserver un résultat nul. « Les Brestois voulaient gêner les Parisiens le plus longtemps possible en leur laissant volontairement les couloirs. Ils espéraient que leur gardien fasse leur match de l’année. Ils pouvaient peut-être les embrouiller comme ça à 11 contre 11. A 10 contre 11, l’échéance est inéluctable. Les regrets brestois seront peut-être de se dire qu’à 11 contre 11, ils auraient pu tenir Paris. Pas de se dire qu’ils se sont trompés sur le système de jeu. Tu pars à l’abordage contre Paris, tu es sûr de prendre une rouste. Paris, dans les contres, c’est impressionnant. C’est l’une des meilleures équipes d’Europe sur ce point », analyse Eric Di Meco. La semaine passée, l’ancien latéral gauche mettait déjà en évidence les facilités du PSG à contrer ses adversaires (voir article).

Derniers articles

Autres articles présents dans Club