Club

Di Meco : « A l’abordage contre Paris, tu prends une rouste »

Di Meco : Aurier "A l'arrivée, ils se font tous des bisous", "Il aura payé justement son erreur"
Publie le 22/12/2012 a 18:02



  • Hier soir, Landry Chauvin avait opté pour un dispositif tactique très défensif, à l’occasion de la réception du PSG. Sans l’expulsion de Sissoko à la 34e minute de jeu, les Bretons seraient-ils parvenus à garder leur cage inviolée ?

    On ne le saura jamais. Toujours est-il que le fait d’évoluer en infériorité numérique ne leur laissait plus la moindre chance de conserver un résultat nul. « Les Brestois voulaient gêner les Parisiens le plus longtemps possible en leur laissant volontairement les couloirs. Ils espéraient que leur gardien fasse leur match de l’année. Ils pouvaient peut-être les embrouiller comme ça à 11 contre 11. A 10 contre 11, l’échéance est inéluctable. Les regrets brestois seront peut-être de se dire qu’à 11 contre 11, ils auraient pu tenir Paris. Pas de se dire qu’ils se sont trompés sur le système de jeu. Tu pars à l’abordage contre Paris, tu es sûr de prendre une rouste. Paris, dans les contres, c’est impressionnant. C’est l’une des meilleures équipes d’Europe sur ce point », analyse Eric Di Meco. La semaine passée, l’ancien latéral gauche mettait déjà en évidence les facilités du PSG à contrer ses adversaires (voir article).

    Publie le 22/12/2012 a 18:02

    Di Meco : « A l’abordage contre Paris, tu prends une rouste »

    Hier soir, Landry Chauvin avait opté pour un dispositif tactique très défensif, à l’occasion de la réception du PSG. Sans l’expulsion de Sissoko à la 34e minute de jeu, les Bretons seraient-ils parvenus à garder leur cage inviolée ?

    On ne le saura jamais. Toujours est-il que le fait d’évoluer en infériorité numérique ne leur laissait plus la moindre chance de conserver un résultat nul. « Les Brestois voulaient gêner les Parisiens le plus longtemps possible en leur laissant volontairement les couloirs. Ils espéraient que leur gardien fasse leur match de l’année. Ils pouvaient peut-être les embrouiller comme ça à 11 contre 11. A 10 contre 11, l’échéance est inéluctable. Les regrets brestois seront peut-être de se dire qu’à 11 contre 11, ils auraient pu tenir Paris. Pas de se dire qu’ils se sont trompés sur le système de jeu. Tu pars à l’abordage contre Paris, tu es sûr de prendre une rouste. Paris, dans les contres, c’est impressionnant. C’est l’une des meilleures équipes d’Europe sur ce point », analyse Eric Di Meco. La semaine passée, l’ancien latéral gauche mettait déjà en évidence les facilités du PSG à contrer ses adversaires (voir article).




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. orange14 on 23 décembre 2012 at 10:17 said:

      merci psgteam!!!!!!

    2. pauleta58 on 23 décembre 2012 at 10:17 said:

      n’essaye pas de te rattraper c’est mort,tu n’aimes pas le psg c’est ton problème mais évite de le montrer quand tu parles et commente les matchs de paris ,journaliste de seconde zone!

    3. nana_80 on 23 décembre 2012 at 00:38 said:

      Dans sa bouche, ce n’est pas du tout un compliment…
      C’est un naze!

    4. emre_cwalk on 22 décembre 2012 at 22:00 said:

      Di Meco, le seul journaliste qui s’est remis en question, chapeau, et ce malgré qu’il soit marseillais…
      Certains devraient suivre cette voie…

      • jeanmimilalyonnaise on 22 décembre 2012 at 22:32 said:

        cela l’empeche pas d’etre un gros fils de.. ^____^

        • emre_cwalk on 22 décembre 2012 at 22:46 said:

          Tout à fait 8-))

        • TheSquale on 23 décembre 2012 at 05:50 said:

          De la part d’une Lyonnix on s’en fou un peu, même complètement d’ailleurs et tes grossièretés tu te les gardes pour tes gradins désertés de Gerland, si tu l’as déjà vu, tu devrais être dans ton élément….

    5. cedpsg on 22 décembre 2012 at 20:38 said:

      TETE DE C..

    6. cervoise on 22 décembre 2012 at 20:06 said:

      Y’a pas, il peut dire se qu’il veut, moi j’trouve qu’il a une frai face de c-o-n.
      Je déteste ce type. 

    7. MIRACLE…. C’ÉTAIT ÇA LA FIN DU MONDE ? :-) 

      DI MECO QUI FAIT UN COMPLIMENT SUR LE PARIS SG !

      Ben ouais…au retour l’om va prendre une tolle au Parc des Princes (promis) :-)

    8. magic92 on 22 décembre 2012 at 19:16 said:

      Quand on jouera contre le barca le réal ou Bayern il fEaudra bien la jouet serré non .. Et Personne se plaindra alors que c’est trois équipes jouent eux aussi Tres souvent contre des équipes très défensive …
      On sait que chaque équipe joue sa vie contre nous et la plupart la joue serré derrière arrettons de nous plaindre et soyons content qu on nous craignent ..acceptons le fait d’être considéré au dessus du soleil …
      C’est fantasque mais beau non ?

    9. Rhoni_9 on 22 décembre 2012 at 18:17 said:

      euhhh il a raison dimeco et franchement hier je trouve qu’il a bien commenté , sa chance des commentaires de anal + en tout cas !
      Donc sa a beau etre une sardinne , il reste objectif , contrairement a bcp d’entre nous qui le critiquons sur ses analyses qui sont souvent juste …

      • 1.christiannie on 22 décembre 2012 at 18:22 said:

        Et en plus il a vachement d’humour.

      • tropfort on 22 décembre 2012 at 18:26 said:

        Moi je trouve qu’il joue double jeu, pendant les matchs ses commentaires sont plutôt bons avec beaucoup d’objectivité mais une fois qu’il fait le moscato show on le voit il n’hésite pas à minimiser la force de notre équipe ou à trouver des excuses bidons pour ne pas dire que paris mérite sa place, bref il reste un marseillais qui ne pourra jamais être vraiment élogieux envers notre équipe. De toute façon j’attend rien de lui qu’il s’occupe de sa vieille équipe de merde.

        • Olmecinho on 22 décembre 2012 at 18:43 said:

          Ne serais ce que 2h avant le match dans le Moscato chow, il défendait l’idée que Paris sera toujours un club de Mercenaire car il n’y a rien à Paris pour rendre un joueur heureux, heureusement qu’il y avait Marise Evan GP pour les remettre a leur place

        • maher93 on 22 décembre 2012 at 19:32 said:

          exacte qd c pas l autre moscrado.où même des fois toutes l équipeent on defourailler leo et carlo .

        • d1tm4r on 22 décembre 2012 at 21:15 said:

           Tout a fait d’accord avec toi l’ami Di Meco entre ses écrits, be in sport et rmc c’est pas du tout la même chose^^.

      • d1tm4r on 22 décembre 2012 at 18:36 said:

         Euh en même temps a force de gagner 3,4 a 0 par match tu peut pas dire du mal de notre équipe et je suis très mitigé des commentaires de Be In Sport lors de ce match certes il y a pas pire (canal+).
        Et quand j’entends dire que Di Meco a dit du bien de nous je peut dire la même de Pierre Menes qui te dit Paris intouchable c’est au moin 15pts/19pts en 2eme partie de saison la blague….

        • Cena7_5 on 22 décembre 2012 at 18:51 said:

          Menes par contre est un supporter parisien.

          • d1tm4r on 22 décembre 2012 at 21:09 said:

             Ça n’empêche pas son propos stupide^^.

            • Cena7_5 on 22 décembre 2012 at 21:33 said:

              Oui oui, mais je tenais juste à le dire, je pense qu’il dit plutôt la vérité, enfin c’est un avis perso ^^

              Mais il se fait souvent insulté sur son blog (yahoo avant, canal + maintenant) en disant qu’il est pro parisien ^^

              Bonne soirée et allez paris ;)

        • Soso Soso on 23 décembre 2012 at 02:42 said:

          15v/19

      • shurax93 on 22 décembre 2012 at 19:04 said:

         Sincèrement di meco il devrais arrêter de commenté les match du PSG car ont sent bien dans le ton de sa voix que quand Paris marque il est dégouté.

    10. d1tm4r on 22 décembre 2012 at 18:12 said:

      On a dominé le match a 11 contre 11 et pire a 10 contre 11. Il reste positionné sur son argument de Paris joue en contre, j’ai pas vu sa depuis la formation 4-4-2.
      En début de saison s’était le cas mais depuis le changement de formation qui c’est fait contre Porto on joue plus du tout de la même manière.

      • cosmopsg on 22 décembre 2012 at 18:20 said:

        Il n’a jamais dit qu’on a joué en contre hier. Il défendait le choix de Brest de jouer en mettant l’autobus devant la ligne de but car les autres consultants RMC fustigeaient leur choix de ne pas essayer de faire de jeu. La réponse de Di Meco est simplement de dire qu’ils auraient manger 10 buts en contre, rien d’autre.

        • d1tm4r on 22 décembre 2012 at 18:26 said:

           Pour sa je précise Paris ne joue plus SYSTÉMATIQUEMENT en contre depuis le changement de formation qui c’est fait contre Porto, le PSG a temps plus l’équipe pour jouer.

          • cosmopsg on 22 décembre 2012 at 18:30 said:

            On a toujours Menez, Lavezzi, Pastore et Ibra sur la pelouse avec cette formule non? Donc une des meilleurs équipes d’Europe pour jouer le contre si on nous en donne l’occasion. Il s’avère que depuis le match de Porto on sait faire autre chose qui rend les matchs impossible pour nos adversaires mais ça ne change rien aux qualités de nos joueurs. Il suffit de regarder le but contre Lyon.

            • Olmecinho on 22 décembre 2012 at 18:48 said:

              Le but contre Lyon n’est pas en contre, car Lyon attaquait à 3 et ils restaient à 7 en retrait, c’est le passe de Motta à Ibra qui déstabilise leur défense. Pendant tous l’action on était en infériorité numérique. Ce but est sur une phase de jeux direct, Matuidi qui touche le ballon en zone défensif, est le buteur dans la surface adverse

            • cosmopsg on 23 décembre 2012 at 00:40 said:

              Ma définition du contre n’est apparemment pas la même que la tienne. Peu
              importe le nombre de joueur qui participent à l’attaque avant le
              contre, l’important c’est la hauteur du bloc équipe de l’adversaire. Pour moi il y a
              une contre attaque à partir du moment où une équipe défend en reculant
              sinon c’est une attaque placée. Il est vrai que pour cette action en
              particulier la vitesse des joueurs que j’ai cité n’y est pour rien. La
              passe de Motta et la course de matuidi font quasiment tout. 

            • d1tm4r on 22 décembre 2012 at 21:07 said:

              Oui il suffit de regarder le match contre Lyon que tu n’a pas du voir^^.

            • cosmopsg on 23 décembre 2012 at 00:45 said:

              Voila qui clos une argumentation imparable ;)
              J’ai uniquement essayé de remettre l’intervention de Di Meco dans son contexte pour que tu comprennes qu’il n’a pas parlé de ce qu’à fait Paris contre Brest. Après le but contre lyon est un contre alors que nous avons pas jouer explicitement un jeu pour le favoriser. Donc Cela va complètement dans le sens de mon argumentation car cela prouve qu’on a pas besoin de chercher à jouer uniquement sur les contre pour les utiliser quand l’occasion se présente. Cela dépendant principalement de la qualité de tes joueurs.

    11. LauPSG on 22 décembre 2012 at 18:05 said:

      parce que les brestois sont partis à l’abordage? merci de mes couilles pour cette superbe analyse (encore une fois)

      • Tu n’as rien compris là ;)

        Il dit que les Brestois avaient le bon système car justement, ils ne partaient pas à l’abordage avec leur défense basse et regroupée.

        Ceux qui, au contraire, partiraient à l’abordage, prendraient une rouste.

        Donc il a raison :P

        • tropfort on 22 décembre 2012 at 19:00 said:

          Il n’a pas forcément raison : evian est venu joué à 5 derrière ils se sont pris 4 buts, valenciennes a joué son jeu ils se sont pris 4 et puis brest a joué à 5 derrière ils s’en sont pris « que » 3 lol hormis lyon qui a jou » a 5 mais qui a été plus oslide et surtout paris n’a pas jou » plein régime de match. Donc quelque soit leur système de jeu ou bien qu’ils aillent à l’abordage ou pas contre paris, si on est en grand forme le tarif est le même : c’est la rouste.

      • Pedromagico on 22 décembre 2012 at 18:12 said:

         Non justement, il dit que les brestois ne se sont pas trompés sur le système de jeu en ne partant pas à l’abordage car quand on part à l’abordage contre Paris c’est fatal. Il ne dit pas que Brest est parti à l’abordage, au contraire.

        • LauPSG on 22 décembre 2012 at 18:16 said:

          oui j’ai mal compris ce qu’il voulait dire, il ne s’est pas exprimé très clairement non plus je trouve (ou c’est peut être moi qui ne cherche plus à comprendre ce que raconte cet abruti ^^).

          mais il dit quand même de la merde quand il dit qu’à 11 contre 11, ils auraient pu tenir… vu la physionomie du match, les occasions nettes, la domination… ça aurait été un miracle que brest remporte 1 point (ou plus) sur ce match.

          • Pedromagico on 22 décembre 2012 at 18:29 said:

            Oui sur le fait que Brest aurait tenu à 11 je suis pas d’accord. Quand ils étaient à 11, ils tenaient grâce à un très bon Thébaux, mais il n’aurait pas pu sauver la baraque pendant tout le match dans tous les cas. Surtout qu’ils ne nous ont pas inquiété sauf en fin de match quand on se relâchait et même à 11 ils n’ont pas été dangereux donc bon, je pense pas que l’expulsion change beaucoup de chose, on aurait peut être pas mis 3 buts mais on aurait gagné quand même je pense.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Le FC Barcelone voit le Real Madrid éliminer le PSG, selon Sport

    LDC – Le FC Barcelone voit le Real Madrid éliminer le PSG, selon Sport

    Adversaires

    Le Paris Saint-Germain a eu du mal à digérer sa défaite contre le Real Madrid en ...

    Actualité Féminine

    Féminines - Le PSG conforte sa 2e place avec son succès à Albi

    Féminines – Le PSG conforte sa 2e place avec son succès à Albi

    Actu Féminin

    Ce dimanche, l’équipe féminines du Paris Saint-Germain était en déplacement à Albi. Un voyage très bien ...

    Vidéos PSG

    Di Meco : « A l’abordage contre Paris, tu prends une rouste »

    Di Meco : Aurier "A l'arrivée, ils se font tous des bisous", "Il aura payé justement son erreur" <Club , Ligue 1

    Hier soir, Landry Chauvin avait opté pour un dispositif tactique très défensif, à l’occasion de la réception du PSG. Sans l’expulsion de Sissoko à la 34e minute de jeu, les Bretons seraient-ils parvenus à garder leur cage inviolée ?

    On ne le saura jamais. Toujours est-il que le fait d’évoluer en infériorité numérique ne leur laissait plus la moindre chance de conserver un résultat nul. « Les Brestois voulaient gêner les Parisiens le plus longtemps possible en leur laissant volontairement les couloirs. Ils espéraient que leur gardien fasse leur match de l’année. Ils pouvaient peut-être les embrouiller comme ça à 11 contre 11. A 10 contre 11, l’échéance est inéluctable. Les regrets brestois seront peut-être de se dire qu’à 11 contre 11, ils auraient pu tenir Paris. Pas de se dire qu’ils se sont trompés sur le système de jeu. Tu pars à l’abordage contre Paris, tu es sûr de prendre une rouste. Paris, dans les contres, c’est impressionnant. C’est l’une des meilleures équipes d’Europe sur ce point », analyse Eric Di Meco. La semaine passée, l’ancien latéral gauche mettait déjà en évidence les facilités du PSG à contrer ses adversaires (voir article).

    By
    @
    OTER ?>