Restez connectés avec nous

Club

Dijon-PSG : Les notes des Parisiens

Homme du match – Chantôme (6,5) : Titulaire ce soir, le produit du centre de formation du PSG a été le meilleur joueur parisien sur la pelouse du stade Gaston-Gérard. Précieux à la récupération, dangereux pour les Dijonnais par sa faculté à occuper le moindre espace, le milieu de terrain francilien a montré qu’il avait les capacités pour s’imposer dans cette équipe.

Douchez (6,5) : Titulaire pour la première fois depuis l’arrivée de Carlo Ancelotti, la doublure de Sirigu n’a pas dû décevoir son entraîneur. Solide en première période grâce notamment à deux bonnes sorties, il a empêché Dijon d’égaliser après la pause en sortant magnifiquement une frappe de Jovial. Le PSG a vraiment la chance d’être doté de deux très bons gardiens.

Jallet (5,5) : Efficace défensivement et actif offensivement, le latéral droit parisien a malheureusement été maladroit dans son jeu de passe, notamment sur ses centres qui n’ont quasiment jamais trouvé preneur. Victime d’une béquille, il a laissé sa place à la pause à Milan Bisevac (6), très solide, même si activité s’est limité au travail défensif étant donné que son équipe menait au score. Il a toutefois été à l’origine d’une belle offensive en fin de match, gâchée par Ménez.

Lugano (6) : En difficulté dans la relance, l’Uruguayen a toutefois réalisé un bon match grâce à son efficacité dans le jeu aérien. Il a perdu très peu de duels et a donc montré à Ancelotti qu’il pouvait compter sur lui.

Camara (5,5) : Lui aussi costaud dans le jeu aérien, Papus n’a pas beaucoup tremblé par une équipe de Dijon assez timide offensivement. Un match sérieux de sa part.

Ceara (5,5) : Coupable d’un mauvais alignement en début de match, le Brésilien s’est bien repris ensuite en réalisant un match solide, surtout défensivement.

Bodmer (6) : Placé devant la défense, le milieu de terrain parisien a bien distribué le jeu et a permis à son équipe de passer le premier rideau défensif grâce à de bonnes passes dans les intervalles. Mais comme souvent, il s’est éteint au fil des minutes jusqu’à laisser sa place à Gameiro (74e), qui aurait encore une fois pu être décisif si ses coéquipiers l’avaient mieux servi.

Matuidi (6) : Hyper-actif au milieu de terrain, l’ancien stéphanois à harcelé les dijonnais en abattant un travail défensif énorme. Il a également tenté d’apporter offensivement, mais on aurait toutefois aimé plus de justesse balle au pied.

Chantôme (6,5) : Voir plus haut.

Ménez (5) : Le N°7 parisien s’est beaucoup dépensé pendant 90 minutes mais s’est montré inefficace dans le dernier geste ou la dernière passe. Sa grosse occasion manquée en fin de match a bien illustré sa prestation.

Nenê (6) : Encore une fois décisif en inscrivant le seul but de la rencontre, le N°10 parisien n’a cependant pas effectué son meilleur match de la saison. Moins actif qu’à l’accoutumé, il a aussi été imprécis dans ses transmissions. Mais il a tout de même été l’élément offensif le plus dangereux. Remplacé par Motta (65e), peu en vue, si ce n’est qu’il a écopé d’un carton jaune peu de temps après son entrée en jeu pour une faute peu évidente.

Hoarau (4) : Match très compliqué pour l’attaquant parisien, utile dans son jeu en déviation mais maladroit balle au pied, comme en a témoigné cette conduite de balle manqué en première période alors qu’il filait seul au but. Pas sûr que son match ait rassuré Ancelotti, qui sait que son équipe connaît quelques problèmes en attaque.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club