Club

Dinart : « Au PSG, on n’a pas le droit à l’erreur »

Publie le 07/12/2012 a 14:23



  • Comme l’équipe de football, le PSG Handball subit une pression de tous les instants cette saison après le recrutement prestigieux réalisé l’été dernier. Didier Dinart, l’une des stars parisiennes, sait que les attentes sont énormes et le droit à l’erreur n’est pas permis.

    « Avec le maillot PSG, on n’a pas le droit à l’erreur. Ce qu’on fait cette année est tout à fait normal. Si on nous avait dit qu’on serait champions de France on aurait dit non en début de saison, mais là avec les meilleurs joueurs du monde, c’est normal. L’année prochaine, en Ligue des champions, on va vraiment devoir être attentifs parce que jouer deux matchs par semaine, on sera l’équipe à battre et on sera battables forcément, a expliqué le défenseur d’un PSG Handball qui domine de manière impressionnante le championnat français cette saison.

    Mais l’international français sait par expérience que l’équipe ne devra pas se relâcher, même s’il est parfois compliqué de garder une grosse motivation après une telle série de victoires. « J’ai déjà vécu ça dans ma carrière. Ça ne fait rien de spécial. La seule chose c’est qu’on ne pensait pas être aussi prêts si tôt. Cette équipe roule toute seule. Avec l’expérience et le talent, c’est tout de suite homogène et performant. Cette réussite nous apporte du confort au quotidien. Il y a moins de stress. Un excès de confiance ? On l’a vu lors de notre dernier match contre Billère. C’était un peu spécial. On s’est un peu relâché, ce n’était pas normal. On a été surpris. Il ne faut pas sous estimer les adversaires. Parfois oui, il y a des petites alertes qui montrent qu’on doit mettre toujours les mêmes ingrédients. Humilité, intensité pour faire des matchs complets. Ce n’est pas forcément mon rôle de taper sur la table mais on se rend compte avec l’expérience que si on ne met pas l’investissement nécessaire, on peut avoir des matchs difficiles contre n’importe qui. (…) Si on perd le titre cette année, cela veut dire qu’on perdra un match avant la trêve et qu’on fera quelques écarts. Rien n’est joué, mais le titre, on l’a entre nos mains. Tout dépend de nous maintenant. Si on gagne les six prochains matchs, on pourra dire que le championnat est plié. Là, on n’a pas à s’inquiéter. (…) Tout le monde veut se jauger par rapport à Paris. On lit l’envie de nous battre. On a eu des matchs difficiles à la maison ce qui veut dire que les adversaires jouent à 200% contre nous », a conclu Dinart lors d’un entretien accordé à 20minutes.fr.

    Après s’être imposé tranquillement face à Billère la semaine dernière (26-18), le PSG Handball accueillera Nantes le 13 décembre prochain, un adversaire d’un tout autre niveau qu’il faudra respecter pour se donner les chances d’enregistrer une 12e victoire consécutive en championnat.

    Publie le 07/12/2012 a 14:23

    Dinart : « Au PSG, on n’a pas le droit à l’erreur »

    Comme l’équipe de football, le PSG Handball subit une pression de tous les instants cette saison après le recrutement prestigieux réalisé l’été dernier. Didier Dinart, l’une des stars parisiennes, sait que les attentes sont énormes et le droit à l’erreur n’est pas permis.

    « Avec le maillot PSG, on n’a pas le droit à l’erreur. Ce qu’on fait cette année est tout à fait normal. Si on nous avait dit qu’on serait champions de France on aurait dit non en début de saison, mais là avec les meilleurs joueurs du monde, c’est normal. L’année prochaine, en Ligue des champions, on va vraiment devoir être attentifs parce que jouer deux matchs par semaine, on sera l’équipe à battre et on sera battables forcément, a expliqué le défenseur d’un PSG Handball qui domine de manière impressionnante le championnat français cette saison.

    Mais l’international français sait par expérience que l’équipe ne devra pas se relâcher, même s’il est parfois compliqué de garder une grosse motivation après une telle série de victoires. « J’ai déjà vécu ça dans ma carrière. Ça ne fait rien de spécial. La seule chose c’est qu’on ne pensait pas être aussi prêts si tôt. Cette équipe roule toute seule. Avec l’expérience et le talent, c’est tout de suite homogène et performant. Cette réussite nous apporte du confort au quotidien. Il y a moins de stress. Un excès de confiance ? On l’a vu lors de notre dernier match contre Billère. C’était un peu spécial. On s’est un peu relâché, ce n’était pas normal. On a été surpris. Il ne faut pas sous estimer les adversaires. Parfois oui, il y a des petites alertes qui montrent qu’on doit mettre toujours les mêmes ingrédients. Humilité, intensité pour faire des matchs complets. Ce n’est pas forcément mon rôle de taper sur la table mais on se rend compte avec l’expérience que si on ne met pas l’investissement nécessaire, on peut avoir des matchs difficiles contre n’importe qui. (…) Si on perd le titre cette année, cela veut dire qu’on perdra un match avant la trêve et qu’on fera quelques écarts. Rien n’est joué, mais le titre, on l’a entre nos mains. Tout dépend de nous maintenant. Si on gagne les six prochains matchs, on pourra dire que le championnat est plié. Là, on n’a pas à s’inquiéter. (…) Tout le monde veut se jauger par rapport à Paris. On lit l’envie de nous battre. On a eu des matchs difficiles à la maison ce qui veut dire que les adversaires jouent à 200% contre nous », a conclu Dinart lors d’un entretien accordé à 20minutes.fr.

    Après s’être imposé tranquillement face à Billère la semaine dernière (26-18), le PSG Handball accueillera Nantes le 13 décembre prochain, un adversaire d’un tout autre niveau qu’il faudra respecter pour se donner les chances d’enregistrer une 12e victoire consécutive en championnat.




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • PatrickMazzucotelliChellouf

      j’espère que le titre sera pour nous cette année car au vue de nos prestations depuis le début du championnat on le mérite. 
       et puis yen a marre de voir les montpelliérains et les savoyards être champions a chaque fois donc maintenant c’est a nous   Rêvons plus grands!!!!!!!!!

    • Steve Martinot

      moi qui adore le hand, hate de voir cette equipe en ligue des champions :) :)

    • MYSA92

      comme les footballeurs du PSG , fille et garçon , c est ça de jouer au PSG quand la FRANCE entière est contre vous……………………………ALLEZ PARIS

    • matss76

      Carlo se prive de néné et sissoko  pour demain je suis blazer .

    • john lemon

      Y en a qui tueraient pour une poignée de Dinart ^^

      • MYSA92

         ptdr

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Verratti «Nous ne sommes pas au niveau du Bayern, du Barça et du Real»

    Verratti «Nous ne sommes pas au niveau du Bayern, du Barça et du Real»

    LDC

     Lors d’un entretien accordé à Rai Sport, le milieu du Paris Saint-Germain, Marco Verratti, est revenu ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Ménès : Matuidi quand il pioche sur le plan physique " il ne reste plus grand-chose ""
    11 hours ago
    Flavien Casinia mis à jour un post"Marquinhos « Un jour, je pense que oui, je reviendrai »"
    1 day ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Jean-Michel Aulas "jurisprudence PSG à tous les étages !"

    Féminines – Jean-Michel Aulas « jurisprudence PSG à tous les étages ! »

    Actu Féminin

    Jeudi soir, si le Paris Saint-Germain s’est incliné contre le Bayern Munich (1-0), l’Olympique Lyonnais a ...

    Vidéos PSG

    Dinart : « Au PSG, on n’a pas le droit à l’erreur »

    <Club , Handball , Interviews

    Comme l’équipe de football, le PSG Handball subit une pression de tous les instants cette saison après le recrutement prestigieux réalisé l’été dernier. Didier Dinart, l’une des stars parisiennes, sait que les attentes sont énormes et le droit à l’erreur n’est pas permis.

    « Avec le maillot PSG, on n’a pas le droit à l’erreur. Ce qu’on fait cette année est tout à fait normal. Si on nous avait dit qu’on serait champions de France on aurait dit non en début de saison, mais là avec les meilleurs joueurs du monde, c’est normal. L’année prochaine, en Ligue des champions, on va vraiment devoir être attentifs parce que jouer deux matchs par semaine, on sera l’équipe à battre et on sera battables forcément, a expliqué le défenseur d’un PSG Handball qui domine de manière impressionnante le championnat français cette saison.

    Mais l’international français sait par expérience que l’équipe ne devra pas se relâcher, même s’il est parfois compliqué de garder une grosse motivation après une telle série de victoires. « J’ai déjà vécu ça dans ma carrière. Ça ne fait rien de spécial. La seule chose c’est qu’on ne pensait pas être aussi prêts si tôt. Cette équipe roule toute seule. Avec l’expérience et le talent, c’est tout de suite homogène et performant. Cette réussite nous apporte du confort au quotidien. Il y a moins de stress. Un excès de confiance ? On l’a vu lors de notre dernier match contre Billère. C’était un peu spécial. On s’est un peu relâché, ce n’était pas normal. On a été surpris. Il ne faut pas sous estimer les adversaires. Parfois oui, il y a des petites alertes qui montrent qu’on doit mettre toujours les mêmes ingrédients. Humilité, intensité pour faire des matchs complets. Ce n’est pas forcément mon rôle de taper sur la table mais on se rend compte avec l’expérience que si on ne met pas l’investissement nécessaire, on peut avoir des matchs difficiles contre n’importe qui. (…) Si on perd le titre cette année, cela veut dire qu’on perdra un match avant la trêve et qu’on fera quelques écarts. Rien n’est joué, mais le titre, on l’a entre nos mains. Tout dépend de nous maintenant. Si on gagne les six prochains matchs, on pourra dire que le championnat est plié. Là, on n’a pas à s’inquiéter. (…) Tout le monde veut se jauger par rapport à Paris. On lit l’envie de nous battre. On a eu des matchs difficiles à la maison ce qui veut dire que les adversaires jouent à 200% contre nous », a conclu Dinart lors d’un entretien accordé à 20minutes.fr.

    Après s’être imposé tranquillement face à Billère la semaine dernière (26-18), le PSG Handball accueillera Nantes le 13 décembre prochain, un adversaire d’un tout autre niveau qu’il faudra respecter pour se donner les chances d’enregistrer une 12e victoire consécutive en championnat.

    By
    @
    OTER ?>