Club

Douchez, doublure de luxe exemplaire

PSG - Nicolas Douchez "on peut être comparés à des machines"
Publie le 24/05/2012 a 21:00



  • En fin de contrat avec Rennes, Nicolas Douchez s’engage avec le PSG le 10 juin 2011. Lorsqu’il paraphe son contrat, le natif de Rosny-sous-Bois s’imagine déjà dans la peau d’un titulaire…

    Si le club de la capitale a échoué au pied du podium de la Ligue 1 à l’issue de la saison 2010-2011, c’est notamment parce que ses deux portiers, Grégory Coupet et Apoula Edel, ne se sont pas montrés à la hauteur. Le recrutement d’un nouveau gardien de but devient l’une des priorités pour les dirigeants franciliens. Premier renfort du PSG version qatarie, Nicolas Douchez avait la possibilité de prolonger son bail avec le Stade Rennais mais a décidé de relever le challenge rouge et bleu. En restant en Bretagne, il aurait pourtant perçu un salaire supérieur à celui qui est actuellement le sien (120 000 euros contre 100 000). « C’est un gardien dont je souhaitais ardemment la venue. J’estime que c’est un joueur qui arrive à maturité, à 31 ans. Après Toulouse et Rennes, il continue de franchir les paliers. En faisant le tour des gardiens susceptibles de nous rejoindre, il représentait la meilleure solution », réagit Antoine Kombouaré peu après l’officialisation du transfert. Le Kanak est parvenu à convaincre le joueur de rallier la capitale en lui promettant un statut de titulaire.

    Maudite entorse

    S’il avait su, Nicolas Douchez n’aurait probablement pas signé au PSG, surtout que des clubs étrangers s’intéressaient à lui (Malaga, Liverpool et Chelsea notamment). Au moment où il est transféré, la question qui se pose est de savoir quelle sera sa doublure, sachant qu’Alphonse Areola est encore jugé trop tendre par les dirigeants. Le tournant de sa saison, Douchez va le connaître avant même le premier match de Ligue 1. Le 26 juillet, il est victime d’une entorse à la cheville droite. Le surlendemain, Paris engage Salvatore Sirigu en provenance de Palerme, l’un des potentiels successeurs de Gianluigi Buffon dans les buts de la Squadra Azzurra. Pas vraiment le profil d’un remplaçant… Effectivement, Douchez ne jouera pas la moindre seconde de la saison en Ligue 1.

    10 matches de Coupe

    Comme Sirigu se montre rapidement incontournable, la concurrence n’existera jamais entre les deux gardiens. Grâce au turn-over effectué par Antoine Kombouaré, Douchez jouera la quasi-totalité des matches de Ligue Europa (sept sur huit) ainsi que plusieurs rencontres lors des Coupes nationales. Globalement, ses prestations s’avèrent être honorables mais insuffisantes pour remettre en cause le statut de Sirigu, devenu indiscutable à son poste. Avec l’arrivée de Carlo Ancelotti, sa position se fragilise encore plus : pour son premier match officiel en tant qu’entraîneur du PSG, le technicien italien titularise l’ancien joueur de Palerme face à Locminé, à l’occasion des 32e finale de la Coupe de France. Toutefois, « Carletto » lui donnera sa chance dans cette même compétition, lors du quart de finale contre l’OL. Constamment (ou presque) cantonné au banc de touche (dix matches de Coupe comme titulaire cette saison), Nicolas Douchez a malgré tout fait preuve d’un état d’esprit irréprochable. Ses rapports avec Sirigu sont excellents.

    Bon de sortie

     « Tout se passe bien (sourire). La concurrence est normale comme dans n’importe quel club. Il n’y a rien d’établi à Paris. Et je ne me sens pas intouchable », confiait l’international italien dans les colonnes de L’Equipe à la mi-octobre. S’il désire quitter le PSG lors du mercato, les dirigeants ne le retiendront pas. Fin avril, France Football évoquait une piste menant à Nice, en cas de départ du Colombien David Ospina. Il n’est pourtant pas exclu que l’ancien Toulousain prolonge l’aventure parisienne. Selon Le Parisien, Carlo Ancelotti lui aurait proposé de rester. « Beaucoup de grands gardiens sont passés par le PSG. J’espère être à la hauteur, j’en ai en tout cas très envie. Je souhaite laisser mon empreinte dans ce club », déclarait Douchez lors de sa présentation à la presse en juin dernier. Pour le moment, il n’en a pas eu vraiment l’occasion, ce qui ne l’empêche pas de conserver l’espoir de devenir le numéro un. Au PSG ou ailleurs.

    Publie le 24/05/2012 a 21:00

    Douchez, doublure de luxe exemplaire

    En fin de contrat avec Rennes, Nicolas Douchez s’engage avec le PSG le 10 juin 2011. Lorsqu’il paraphe son contrat, le natif de Rosny-sous-Bois s’imagine déjà dans la peau d’un titulaire…

    Si le club de la capitale a échoué au pied du podium de la Ligue 1 à l’issue de la saison 2010-2011, c’est notamment parce que ses deux portiers, Grégory Coupet et Apoula Edel, ne se sont pas montrés à la hauteur. Le recrutement d’un nouveau gardien de but devient l’une des priorités pour les dirigeants franciliens. Premier renfort du PSG version qatarie, Nicolas Douchez avait la possibilité de prolonger son bail avec le Stade Rennais mais a décidé de relever le challenge rouge et bleu. En restant en Bretagne, il aurait pourtant perçu un salaire supérieur à celui qui est actuellement le sien (120 000 euros contre 100 000). « C’est un gardien dont je souhaitais ardemment la venue. J’estime que c’est un joueur qui arrive à maturité, à 31 ans. Après Toulouse et Rennes, il continue de franchir les paliers. En faisant le tour des gardiens susceptibles de nous rejoindre, il représentait la meilleure solution », réagit Antoine Kombouaré peu après l’officialisation du transfert. Le Kanak est parvenu à convaincre le joueur de rallier la capitale en lui promettant un statut de titulaire.

    Maudite entorse

    S’il avait su, Nicolas Douchez n’aurait probablement pas signé au PSG, surtout que des clubs étrangers s’intéressaient à lui (Malaga, Liverpool et Chelsea notamment). Au moment où il est transféré, la question qui se pose est de savoir quelle sera sa doublure, sachant qu’Alphonse Areola est encore jugé trop tendre par les dirigeants. Le tournant de sa saison, Douchez va le connaître avant même le premier match de Ligue 1. Le 26 juillet, il est victime d’une entorse à la cheville droite. Le surlendemain, Paris engage Salvatore Sirigu en provenance de Palerme, l’un des potentiels successeurs de Gianluigi Buffon dans les buts de la Squadra Azzurra. Pas vraiment le profil d’un remplaçant… Effectivement, Douchez ne jouera pas la moindre seconde de la saison en Ligue 1.

    10 matches de Coupe

    Comme Sirigu se montre rapidement incontournable, la concurrence n’existera jamais entre les deux gardiens. Grâce au turn-over effectué par Antoine Kombouaré, Douchez jouera la quasi-totalité des matches de Ligue Europa (sept sur huit) ainsi que plusieurs rencontres lors des Coupes nationales. Globalement, ses prestations s’avèrent être honorables mais insuffisantes pour remettre en cause le statut de Sirigu, devenu indiscutable à son poste. Avec l’arrivée de Carlo Ancelotti, sa position se fragilise encore plus : pour son premier match officiel en tant qu’entraîneur du PSG, le technicien italien titularise l’ancien joueur de Palerme face à Locminé, à l’occasion des 32e finale de la Coupe de France. Toutefois, « Carletto » lui donnera sa chance dans cette même compétition, lors du quart de finale contre l’OL. Constamment (ou presque) cantonné au banc de touche (dix matches de Coupe comme titulaire cette saison), Nicolas Douchez a malgré tout fait preuve d’un état d’esprit irréprochable. Ses rapports avec Sirigu sont excellents.

    Bon de sortie

     « Tout se passe bien (sourire). La concurrence est normale comme dans n’importe quel club. Il n’y a rien d’établi à Paris. Et je ne me sens pas intouchable », confiait l’international italien dans les colonnes de L’Equipe à la mi-octobre. S’il désire quitter le PSG lors du mercato, les dirigeants ne le retiendront pas. Fin avril, France Football évoquait une piste menant à Nice, en cas de départ du Colombien David Ospina. Il n’est pourtant pas exclu que l’ancien Toulousain prolonge l’aventure parisienne. Selon Le Parisien, Carlo Ancelotti lui aurait proposé de rester. « Beaucoup de grands gardiens sont passés par le PSG. J’espère être à la hauteur, j’en ai en tout cas très envie. Je souhaite laisser mon empreinte dans ce club », déclarait Douchez lors de sa présentation à la presse en juin dernier. Pour le moment, il n’en a pas eu vraiment l’occasion, ce qui ne l’empêche pas de conserver l’espoir de devenir le numéro un. Au PSG ou ailleurs.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. roro on 25 mai 2012 at 18:18 said:

      Douchez est arrivé sous l’ère de colony et non des qataries! Que d’erreurs sur ce site, c’est affligeant !

    2. bah s’il part faut recruté STEVE ELANA le gardien de BREST très bon gardien ce lui la 

    3. Hum!! je pense que sa être difficile pour lui de devenir n°1 devant SIRIGU a moins que ce dernier ne ce blesse.  

    4. Il faut que Douchez quitte le PSG pour deux raisons :
      1- C’est un bon gardien, et finir sur le banc comme ça, alors qu’il etait venue pour être N°1 c’est pas cool envers lui (même si c’est sur Sirigu est monstrueux et qu’il fait surement pas le poids contre lui) 
      2- Ca permetterais a Areola de faire sa premiere saison pro, il pourait jouer en CDF et CDL, parceque ce petit à beaucoup de potentiel !

    5. Il faut que Douchez quitte le PSG pour deux raisons :
      1- C’est un bon gardien, et finir sur le banc comme ça, alors qu’il etait venue pour être N°1 c’est pas cool envers lui (même si c’est sur Sirigu est monstrueux et qu’il fait surement pas le poids contre lui) 
      2- Ca permetterais a Areola de faire sa premiere saison pro, il pourait jouer en CDF et CDL, parceque ce petit à beaucoup de potentiel !

    6. soukPSG on 25 mai 2012 at 08:46 said:

      il faut qu’il reste chez nous, il connait le groupe il sera certainement une doublure la saison prochaine. C’est pas un fouteur de merde et si son entente avec Sirigu est bonne est bien c’est tout benef!
      Allez Paris

    7. Noufaa on 24 mai 2012 at 22:52 said:

      C est pas la recrue des quataris c leproux qui la recruter . sirigu est pas a l abri d une blessure je le souhaite pas mais c bien d avoir une bonne doublure….

    8. Sif on 24 mai 2012 at 21:55 said:

      Qu’il reste avec nous , on va jouer 4 tableaux à fond donc avec les 2 coupes ca va lui faire du vrai temps de jeu puisqu’on va vouloir aller au bout. Il va vivre avec un groupe de top club européen comme il n’aurait pas eu l’occas de cotoyer et a l’air de s’etre bien fondu dans le groupe. Faut voir les choses du bon coté.

      • sun on 25 mai 2012 at 10:02 said:

        Sans parler du fait qu’on n’est malheureusement pas à l’abri d’une blessure de sirigu ou autre… :/
        Dans ce cas faut vraiment une doublure qui tienne la baraque. En il vaut de l’or ce mec, c’est une doublure de rêve (aussi bien sur le terrain que hors).
        Pour ceux qui le critiquent avec ses matchs d’europa Ligue, je l’ai pas
        trouvé mauvais du tout, loin de là! Avec des matchs à jouer plus régulièrement sur
        différents tableaux il pourrait vite retrouver son top niveau.
        De toute façon le marché des transferts niveau
        des gardiens offre pas bcp d’opportunités, on se mettrait qui sous la dent sinon ? On rappelle notre passoire Edel ? :p

      • sun on 25 mai 2012 at 10:02 said:

        Sans parler du fait qu’on n’est malheureusement pas à l’abri d’une blessure de sirigu ou autre… :/
        Dans ce cas faut vraiment une doublure qui tienne la baraque. En il vaut de l’or ce mec, c’est une doublure de rêve (aussi bien sur le terrain que hors).
        Pour ceux qui le critiquent avec ses matchs d’europa Ligue, je l’ai pas
        trouvé mauvais du tout, loin de là! Avec des matchs à jouer plus régulièrement sur
        différents tableaux il pourrait vite retrouver son top niveau.
        De toute façon le marché des transferts niveau
        des gardiens offre pas bcp d’opportunités, on se mettrait qui sous la dent sinon ? On rappelle notre passoire Edel ? :p

    9. Sirigu on 24 mai 2012 at 21:54 said:

      Je serai les qataris si je devais dépenser ma tirelire je miserai tout sur neymar!!! Quel joueur!! Il enflammerait le parc des princes!!

    10. C.KLR on 24 mai 2012 at 21:47 said:

      Esprit exemplaire c’est kler.Mais bon petit bémol, je retiens que toutes nos éliminations en coupes, il était dans les buts…cela s’explique ou pas, chacun auras son avis.(c’est sur c’est top nivo par rapport a edel!)

      • PBT on 25 mai 2012 at 10:29 said:

        Sois pas du avec le bonhomme. Le onze entrant aussi était remanié.

    11. Faust on 24 mai 2012 at 21:42 said:

      c’est vrai que quand on parle des joueurs ayant une bonne mentalité on l’oublie toujours
      mais il a vécu une saison plus que galère vu ce qui lui était promis au départ et il n’a jamais fait une vague

      bravo à lui parce que ça ne doit pas être tous les jours facile

      et merci paristeam de nous le rappeler

      • alexpsg78 on 27 mai 2012 at 13:01 said:

         ça doit pas être facile? toucher des millions à ne pas jouer tu trouves ça difficile?? wtf xD

    12. Arfer on 24 mai 2012 at 21:26 said:

      Exemplaire dans le vestiaire oui et c’est tout à son honneur mais sur le terrain, il a pas été super,super mais il fait une très bonne doublure.

    13. Supra_91 on 24 mai 2012 at 21:19 said:

      Faut qu’il reste ! Avec l’équipe qu’on veut construire il nous faut 2 bons gardiens. Douchez est un mec de vestiaire, très professionnel. Et sait on jamais ce qui peut arriver à Sirigu. D’autant plus qu’on jouera sur 4 tableaux….

    14. je trouve ce joueurvraiment sain dans le sens ou il etait parti pour être numero un, et que ilse retrouve doublure, je pense qu’il devrait partir (pas pour un club français) je le vois bien jouer en Angleterre, ça lui irait bien

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Le tirage au sort des 8es de finale d'Europa League, l'OL et l'OM s'en sortent plutôt bien

    Le tirage au sort des 8es de finale d’Europa League, l’OL et l’OM s’en sortent plutôt bien

    LDC

    Ce vendredi avait lieu le tirage au sort des 8es de finale d’Europa League qui se ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    Douchez, doublure de luxe exemplaire

    PSG - Nicolas Douchez "on peut être comparés à des machines" <Club , Editos , Mercato , Une

    En fin de contrat avec Rennes, Nicolas Douchez s’engage avec le PSG le 10 juin 2011. Lorsqu’il paraphe son contrat, le natif de Rosny-sous-Bois s’imagine déjà dans la peau d’un titulaire…

    Si le club de la capitale a échoué au pied du podium de la Ligue 1 à l’issue de la saison 2010-2011, c’est notamment parce que ses deux portiers, Grégory Coupet et Apoula Edel, ne se sont pas montrés à la hauteur. Le recrutement d’un nouveau gardien de but devient l’une des priorités pour les dirigeants franciliens. Premier renfort du PSG version qatarie, Nicolas Douchez avait la possibilité de prolonger son bail avec le Stade Rennais mais a décidé de relever le challenge rouge et bleu. En restant en Bretagne, il aurait pourtant perçu un salaire supérieur à celui qui est actuellement le sien (120 000 euros contre 100 000). « C’est un gardien dont je souhaitais ardemment la venue. J’estime que c’est un joueur qui arrive à maturité, à 31 ans. Après Toulouse et Rennes, il continue de franchir les paliers. En faisant le tour des gardiens susceptibles de nous rejoindre, il représentait la meilleure solution », réagit Antoine Kombouaré peu après l’officialisation du transfert. Le Kanak est parvenu à convaincre le joueur de rallier la capitale en lui promettant un statut de titulaire.

    Maudite entorse

    S’il avait su, Nicolas Douchez n’aurait probablement pas signé au PSG, surtout que des clubs étrangers s’intéressaient à lui (Malaga, Liverpool et Chelsea notamment). Au moment où il est transféré, la question qui se pose est de savoir quelle sera sa doublure, sachant qu’Alphonse Areola est encore jugé trop tendre par les dirigeants. Le tournant de sa saison, Douchez va le connaître avant même le premier match de Ligue 1. Le 26 juillet, il est victime d’une entorse à la cheville droite. Le surlendemain, Paris engage Salvatore Sirigu en provenance de Palerme, l’un des potentiels successeurs de Gianluigi Buffon dans les buts de la Squadra Azzurra. Pas vraiment le profil d’un remplaçant… Effectivement, Douchez ne jouera pas la moindre seconde de la saison en Ligue 1.

    10 matches de Coupe

    Comme Sirigu se montre rapidement incontournable, la concurrence n’existera jamais entre les deux gardiens. Grâce au turn-over effectué par Antoine Kombouaré, Douchez jouera la quasi-totalité des matches de Ligue Europa (sept sur huit) ainsi que plusieurs rencontres lors des Coupes nationales. Globalement, ses prestations s’avèrent être honorables mais insuffisantes pour remettre en cause le statut de Sirigu, devenu indiscutable à son poste. Avec l’arrivée de Carlo Ancelotti, sa position se fragilise encore plus : pour son premier match officiel en tant qu’entraîneur du PSG, le technicien italien titularise l’ancien joueur de Palerme face à Locminé, à l’occasion des 32e finale de la Coupe de France. Toutefois, « Carletto » lui donnera sa chance dans cette même compétition, lors du quart de finale contre l’OL. Constamment (ou presque) cantonné au banc de touche (dix matches de Coupe comme titulaire cette saison), Nicolas Douchez a malgré tout fait preuve d’un état d’esprit irréprochable. Ses rapports avec Sirigu sont excellents.

    Bon de sortie

     « Tout se passe bien (sourire). La concurrence est normale comme dans n’importe quel club. Il n’y a rien d’établi à Paris. Et je ne me sens pas intouchable », confiait l’international italien dans les colonnes de L’Equipe à la mi-octobre. S’il désire quitter le PSG lors du mercato, les dirigeants ne le retiendront pas. Fin avril, France Football évoquait une piste menant à Nice, en cas de départ du Colombien David Ospina. Il n’est pourtant pas exclu que l’ancien Toulousain prolonge l’aventure parisienne. Selon Le Parisien, Carlo Ancelotti lui aurait proposé de rester. « Beaucoup de grands gardiens sont passés par le PSG. J’espère être à la hauteur, j’en ai en tout cas très envie. Je souhaite laisser mon empreinte dans ce club », déclarait Douchez lors de sa présentation à la presse en juin dernier. Pour le moment, il n’en a pas eu vraiment l’occasion, ce qui ne l’empêche pas de conserver l’espoir de devenir le numéro un. Au PSG ou ailleurs.

    By
    @
    OTER ?>