Restez connectés avec nous

Club

Draxler « Mes meilleurs amis dans l’équipe ? Je dirais Blaise Matuidi et Marco Verratti »

Draxler Mes meilleurs amis dans l’équipe Je dirais Blaise Matuidi et Marco Verratti

Julian Draxler, ailier gauche de 23 ans du Paris Saint-Germain, ne cesse de dire qu’il s’est adaptĂ© facilement au club rejoint l’hiver dernier. Un exercice de rappel verbal qu’on l’a vu faire dans un reportage que PSG TV a diffusĂ©. L’international allemand, a glissĂ© ses mots de remerciements Ă  Blaise Matuidi et de Marco Verratti (milieux de 30 et 24 ans) qui sont selon lui les grands artisans de son adaptation au PSG.

« C’est pour cela que je suis venu Ă  Paris, pour avoir l’opportunitĂ© de cĂ´toyer ces grands joueurs au quotidien . Je pense que c’est un sentiment très fort. Je profite de ces moments et j’apprĂ©cie Ă©normĂ©ment…

Mes meilleurs amis dans l’équipe ? Je dirais Blaise Matuidi et Marco Verratti. Parce qu’ils m’ont beaucoup aidé à mon arrivée à Paris. Blaise a 30 ans, il a beaucoup d’expérience et il connait très bien l’équipe. Marco est un super mec. J’ai l’impression qu’il apprécie tout le monde. En particulier ses coéquipiers. C’est ce que j’aime chez lui. Je sors de temps en temps diner avec lui. J’ai une bonne connexion avec lui. »

Draxler, un joueur qui a répondu aux attentes

ArrivĂ© en provenance de Wolfsburg cet hiver après des mois compliquĂ©s, Draxler a su retrouver ses qualitĂ©s techniques et les mettre au service de son nouvel environnement. Il a Ă©tĂ© dĂ©cisif lors de son premier match avec le PSG contre Bastia en janvier dernier (7-0, 32e de finale de Coupe de France). Peu après, Paris s’imposĂ© 0-1 contre Rennes sur un beau but signĂ© par l’Allemand. De quoi faire comprendre qu’il s’adaptait vite Ă  la capitale.

Il a aussi pensĂ© Ă  ĂŞtre dĂ©cisif pour son premier match de Ligue des Champions, en 8e de finale contre le FC Barcelone (il marque le second but du 4-0). MĂŞme si le retour a malheureusement Ă©tĂ© un Ă©chec collectif inexplicable, c’est plutĂ´t prometteur. Sans oublier sa superbe prestation contre l’AS Monaco en finale de Coupe de la Ligue (buteur et passeur lors du succès 4-1).

Toutefois, Draxler a malheureusement Ă©tĂ© un peu inconstant sur la fin de saison mais c’est en partie la faute Ă  une douleur Ă  la cheville qui revient. Il faut donc espĂ©rer que l’international pourra ĂŞtre pleinement dĂ©barrassĂ© de ce soucis pour la saison prochaine et confirmera ses bons dĂ©buts. On retient en tout cas qu’il a su très vite s’adapter. Cela en partie grâce Ă  2 très bons coĂ©quipiers.

Verratti et Matuidi ont facilitĂ© l’adaptation de l’Allemand.

Pour ĂŞtre aussi vite bien dans le groupe, il a fallu l’aide des coĂ©quipiers. Il faut dĂ©jĂ  une Ă©quipe oĂą l’ambiance est plutĂ´t bonne, mais aussi que certains fassent un vrai effort pour aider le « nouveau » se sentir au mieux. Visiblement, Matuidi et Verratti ont Ă©tĂ© très utiles dans ce rĂ´le. C’est toujours positif pour un groupe d’avoir des Ă©lĂ©ments qui aident Ă  ce que tout le monde soit Ă  l’aise et qui animent la vie du groupe.

Reste à espérer que les prochaines recrues seront aussi bien intégrées et permettront au PSG de progresser. Il faut que le groupe vive bien et dégage une vraie force collectif, une certaine solidarité, pour que le club franchisse des paliers. La qualité technique ne fait pas tout quand veut atteindre les sommets.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Club