Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Du sursis pour Makelele, du ferme pour Aulas

Expulsé par Mr Varela lors de la rencontre Nice-PSG, le 12 février dernier, Claude Makelele avait été convoqué par la commission de discipline de la LFP. Réunie ce jeudi, la commission n’a pas décidé de sanctionner lourdement l’adjoint de Carlo Ancelotti. Makelele a en effet de deux matches de suspension de banc de touche avec sursis a indiqué la LFP sur son site officiel.

« Exclusion de M. Claude Makelele, entraîneur adjoint du PSG, pour contestation des décisions de l’arbitre : La Commission avait convoqué M. Claude Makelele pour la séance du 8 mars 2012 dans le respect des dispositions des règlements disciplinaires et du Code du Sport imposant 15 jours de délai minimum. Après audition de M. Claude Makelele, assisté de M. Michaël Bigorie, juriste du PSG, la Commission inflige à M. Claude Makelele une suspension de banc de touche et de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles de 2 matchs avec sursis. La sanction prend effet le lundi 12 mars 2012.»

De son côté, Jean-Michel Aulas, qui avait ouvertement critiqué l’arbitre de la rencontre OL-PSG, a écopé d’un mois de suspension ferme. « Après audition de M. Jean-Michel Aulas, assisté de M. Vincent Ponsot, directeur juridique de l’OL, et de MM. Fredy Fautrel (en conférence téléphonique), Philippe Malige, et Michel Le Brun, la Commission inflige à M. Jean-Michel Aulas une suspension de banc de touche et de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles d’un mois ferme pour propos blessants et injurieux envers l’arbitre à l’issue de la rencontre. La sanction prend effet le lundi 12 mars 2012. »

Les cas de Rémi Garde et Robert Duverne, coach et préparateur physique de l’OL, seront examinés le 22 mars prochain.

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG