Restez connectés avec nous

Anciens

Edel : « J’ai beaucoup apporté au PSG »

Très critiqué avant son départ du PSG, à cause de quelques boulettes mal venues, Apoula Edel a mal vécu le fait d’être constamment pointé du doigt. Le gardien de but de l’Hapoël Tel-Aviv a donc souhaité montrer aux supporters parisiens qu’au final, il n’était pas un si mauvais portier que cela.

« Je ne pense pas avoir mérité ça. Peut-être que j’ai commis des erreurs, comme contre Monaco, Marseille, Benfica ou Lyon. Quatre ou cinq au total. Mais j’ai quand même beaucoup apporté au PSG et les gens ont tendance à l’oublier. On a par exemple gagné une Coupe de France sans que j’encaisse de but. On a également gagné le Clasico au Parc (2-1), alors que cela faisait six ans que le PSG ne battait plus l’OM à domicile. J’ai aussi égalé le record de matchs sans prendre de but toutes compétitions confondues. Je n’ai pas commencé comme titulaire à Paris et je me suis imposé. Ça, les gens l’ont très vite oublié, a rappelé Edel dans les colonnes de France Football, lui qui a eu du ma à digérer la décision des dirigeants parisiens de ne pas prolonger son contrat et de le forcer à quitter le club. Avec la pression médiatique qui était sur moi, je pense que le PSG a voulu se protéger, en quelque sorte. Paris a pris cette décision après le match contre Brest, alors que je devais prolonger. Je n’ai pas eu d’autre choix que de la respecter, même si je ne suis toujours pas d’accord. »

En tout cas, parmi ses satisfactions, l’ancien gardien du PSG retient le soutien de ses coéquipiers, qui ne l’ont pas lâché lorsqu’il croulait sous les critiques. « J’ai eu le soutien de mes coéquipiers, ils ont toujours été là. Ils étaient au courant de ce que je vivais.Ça fait partie de la vie, on apprend et on avance, a-t-il confié, avant d’avouer que son objectif était de revenir en FranceC’est mon souhait le plus cher. Je ferai tout pour revenir, c’est mon objectif. A mon poste, je pense avoir fait le plus dur, je connais la pression et je suis blindé à ce niveau.»

Mais si un retour en France est envisagé, celui-ci ne devrait pas se faire au PSG, qui possède des ambitions très élevées. Et Edel le sait. « Ça a vraiment changé avec l’arrivée des Qataris. Le PSG possède une belle équipe, avec de fortes individualités. Collectivement, Paris sera beaucoup plus fort la saison prochaine. L’arrivée des Qataris a vraiment tout changé. Ils ne sont pas là pour les détails : tu es bon, tu continues, tu n’es pas bon ou blessé, tu dégages ! », a-t-il observé, conscient que les nouveaux propriétaires du PSG n’ont pas de scrupules et qu’ils veulent simplement construire l’équipe plus plus compétitive possible.

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens