Club

EDF : Sakho ne s’affirme toujours pas

Publie le 06/06/2011 a 23:32



  • Mamadou Sakho possède toutes les qualités pour être le nouveau patron de la défense tricolore. Tous les observateurs de la Ligue 1 ont pu le constater depuis plusieurs saisons. En revanche, en équipe de France la donne est tout autre. Malgré quelques bonnes relances réalisées durant le match de ce soir, le stoppeur s’est montré fébrile ; comme lors de la 5e minute durant laquelle il a fait une faute grossière sur l’ailier adverse, pourtant bloqué sur le bord de la touche. Ou bien lors de la 35e minute, où sa passe pas assez appuyée vers Mandanda a amené une occasion de but pour l’Ukraine.

    La puissance du jeune parisien l’a toujours aidé toujours à rattraper ses erreurs. Mais force est de constater que ce n’est que le 35e au classement Fifa que la France a affronté ce soir. Si ce dernier n’est clairement pas à incriminer sur le but concédé par les Bleus, il est néanmoins fautif sur une relance complètement ratée à la 60e minute qui aurait pu coûter cher aux Tricolores. Sorti à la 75e minute par Laurent Blanc à la place d’Eric Abidal, latéral de formation, le jeune défenseur a quitté le terrain tête basse. Le Barcelonais, davantage technique, a amené son sens de la passe et a semblé rassurer l’arrière garde française.

    Publie le 06/06/2011 a 23:32

    EDF : Sakho ne s’affirme toujours pas

    Mamadou Sakho possède toutes les qualités pour être le nouveau patron de la défense tricolore. Tous les observateurs de la Ligue 1 ont pu le constater depuis plusieurs saisons. En revanche, en équipe de France la donne est tout autre. Malgré quelques bonnes relances réalisées durant le match de ce soir, le stoppeur s’est montré fébrile ; comme lors de la 5e minute durant laquelle il a fait une faute grossière sur l’ailier adverse, pourtant bloqué sur le bord de la touche. Ou bien lors de la 35e minute, où sa passe pas assez appuyée vers Mandanda a amené une occasion de but pour l’Ukraine.

    La puissance du jeune parisien l’a toujours aidé toujours à rattraper ses erreurs. Mais force est de constater que ce n’est que le 35e au classement Fifa que la France a affronté ce soir. Si ce dernier n’est clairement pas à incriminer sur le but concédé par les Bleus, il est néanmoins fautif sur une relance complètement ratée à la 60e minute qui aurait pu coûter cher aux Tricolores. Sorti à la 75e minute par Laurent Blanc à la place d’Eric Abidal, latéral de formation, le jeune défenseur a quitté le terrain tête basse. Le Barcelonais, davantage technique, a amené son sens de la passe et a semblé rassurer l’arrière garde française.




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Chronik59

      C’est a cause des medias , ils arretent pas de lui mettre la pression ….laisser le tranquil…

    • Rafpsg

      il est encore un peu jeune . . . 

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Sergio Busquets devrait finalement être disponible pour affronter le PSG

    LDC – Sergio Busquets devrait finalement être disponible pour affronter le PSG

    Adversaires

    Lors de la victoire du FC Barcelone contre Eibar dimanche (0-4, 19e journée de Liga), le ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Coralie Owczaruka mis à jour un post"FC Nantes/PSG - "Draxler, juste un coup" selon Unai Emery"
    2 days ago
    Coralie Owczaruka mis à jour un post"FC Nantes/PSG - "Draxler, juste un coup" selon Unai Emery"
    2 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair Il va falloir continuer à y croire et réagir

    Féminines – Lair « Il va falloir continuer à y croire et réagir »

    Actu Féminin

    Ce weekend, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain a concédé sa première défaite en championnat en s’inclinant ...

    Vidéos PSG

    EDF : Sakho ne s’affirme toujours pas

    <Club

    Mamadou Sakho possède toutes les qualités pour être le nouveau patron de la défense tricolore. Tous les observateurs de la Ligue 1 ont pu le constater depuis plusieurs saisons. En revanche, en équipe de France la donne est tout autre. Malgré quelques bonnes relances réalisées durant le match de ce soir, le stoppeur s’est montré fébrile ; comme lors de la 5e minute durant laquelle il a fait une faute grossière sur l’ailier adverse, pourtant bloqué sur le bord de la touche. Ou bien lors de la 35e minute, où sa passe pas assez appuyée vers Mandanda a amené une occasion de but pour l’Ukraine.

    La puissance du jeune parisien l’a toujours aidé toujours à rattraper ses erreurs. Mais force est de constater que ce n’est que le 35e au classement Fifa que la France a affronté ce soir. Si ce dernier n’est clairement pas à incriminer sur le but concédé par les Bleus, il est néanmoins fautif sur une relance complètement ratée à la 60e minute qui aurait pu coûter cher aux Tricolores. Sorti à la 75e minute par Laurent Blanc à la place d’Eric Abidal, latéral de formation, le jeune défenseur a quitté le terrain tête basse. Le Barcelonais, davantage technique, a amené son sens de la passe et a semblé rassurer l’arrière garde française.

    By
    @
    OTER ?>