CFA

El-Baillal : «Si les pros ont besoin de moi…»

Publie le 06/08/2012 a 13:14



  • Au début de l’été, Youness El-Baillal a signé un contrat de deux en faveur du PSG, afin de devenir un cadre de la CFA. Le jeune milieu de terrain a ensuite été appelé pour participer au premier stage de préparation à Stegersbach (Autriche), un moment qui restera gravé dans sa mémoire.

    « Je ne m’y attendais pas et je l’ai appris que trois ou quatre jours avant le départ. Mais je me suis tout de même dit que c’était du bonus. Au total, j’ai passé presque quinze jours avec eux, c’est un autre monde. L’accueil ? Super bien. Sincèrement, ils sont tous hypergentils, il n’y a vraiment eu aucun souci. Au niveau de l’ambiance, c’est encore mieux que ce qu’on peut s’imaginer de l’extérieur. Ca met évidemment l’eau à la bouche et ça me donne encore plus envie de bosser pour y retourner. (…) Je ne me prends pas la tête avec ça. Je vais faire mes matches avec la CFA et si les pros ont besoin de moi, je serai là. Mais je ne veux pas trop y penser, sinon ça va me retourner l’esprit. (…) L’objectif, c’est le maintien. Mais le coach souhaite qu’on produise du jeu, tant mieux. Je vais essayer de soigner un peu mes stats, mon total de passes décisives. Mais je ne me suis pas vraiment fixé de chiffre. Tant que je peux faire marquer les autres, je le fais, a confié au Parisien El-Baillal, qui a eu le bonheur d’adresser une passe décisive à Guillaume Hoarau face à Stegersbach (9-0). Oui, et ça fait bizarre. Quand il avait réussi sa grosse saison avec Le Havre (28 buts lors de la saison 2007-2008, ndlr), j’étais en formation là-bas et je le regardais avec de grands yeux. Aujourd’hui, c’est moi qui le fais marquer… »

    Publie le 06/08/2012 a 13:14

    El-Baillal : «Si les pros ont besoin de moi…»

    Au début de l’été, Youness El-Baillal a signé un contrat de deux en faveur du PSG, afin de devenir un cadre de la CFA. Le jeune milieu de terrain a ensuite été appelé pour participer au premier stage de préparation à Stegersbach (Autriche), un moment qui restera gravé dans sa mémoire.

    « Je ne m’y attendais pas et je l’ai appris que trois ou quatre jours avant le départ. Mais je me suis tout de même dit que c’était du bonus. Au total, j’ai passé presque quinze jours avec eux, c’est un autre monde. L’accueil ? Super bien. Sincèrement, ils sont tous hypergentils, il n’y a vraiment eu aucun souci. Au niveau de l’ambiance, c’est encore mieux que ce qu’on peut s’imaginer de l’extérieur. Ca met évidemment l’eau à la bouche et ça me donne encore plus envie de bosser pour y retourner. (…) Je ne me prends pas la tête avec ça. Je vais faire mes matches avec la CFA et si les pros ont besoin de moi, je serai là. Mais je ne veux pas trop y penser, sinon ça va me retourner l’esprit. (…) L’objectif, c’est le maintien. Mais le coach souhaite qu’on produise du jeu, tant mieux. Je vais essayer de soigner un peu mes stats, mon total de passes décisives. Mais je ne me suis pas vraiment fixé de chiffre. Tant que je peux faire marquer les autres, je le fais, a confié au Parisien El-Baillal, qui a eu le bonheur d’adresser une passe décisive à Guillaume Hoarau face à Stegersbach (9-0). Oui, et ça fait bizarre. Quand il avait réussi sa grosse saison avec Le Havre (28 buts lors de la saison 2007-2008, ndlr), j’étais en formation là-bas et je le regardais avec de grands yeux. Aujourd’hui, c’est moi qui le fais marquer… »




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • PastoreSG

      Il a vraiment du talent, pour l avoir vu joué en match amical en autriche lui et kebano ct les meilleurs …

    • majestik49

      je cherche 3 places pour lorient !!!!!!!!!!!!!!!! 

      • majestik49

        cest bon!

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Féminines - Bruno Salomon s'attend à une finale de LDC "électrique"

    Féminines – Bruno Salomon s’attend à une finale de LDC « électrique »

    Actu Féminin

    Bruno Salomon, chroniqueur sur France Bleu, s’est exprimé à propos de la finale de la Ligue des Champions ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Johana mis à jour un page"Politique de confidentialité"
    9 days ago
    Johana publié un new page."Politique de confidentialité"
    9 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Delannoy On essaye de mettre toutes les chances de notre côté

    Féminines – Delannoy « On essaye de mettre toutes les chances de notre côté »

    Actu Féminin

    Le 1er juin prochain à Cardiff, les équipes féminines du Paris Saint-Germain et de l’Olympique Lyonnais ...

    Vidéos PSG

    El-Baillal : «Si les pros ont besoin de moi…»

    <CFA , Club , Interviews

    Au début de l’été, Youness El-Baillal a signé un contrat de deux en faveur du PSG, afin de devenir un cadre de la CFA. Le jeune milieu de terrain a ensuite été appelé pour participer au premier stage de préparation à Stegersbach (Autriche), un moment qui restera gravé dans sa mémoire.

    « Je ne m’y attendais pas et je l’ai appris que trois ou quatre jours avant le départ. Mais je me suis tout de même dit que c’était du bonus. Au total, j’ai passé presque quinze jours avec eux, c’est un autre monde. L’accueil ? Super bien. Sincèrement, ils sont tous hypergentils, il n’y a vraiment eu aucun souci. Au niveau de l’ambiance, c’est encore mieux que ce qu’on peut s’imaginer de l’extérieur. Ca met évidemment l’eau à la bouche et ça me donne encore plus envie de bosser pour y retourner. (…) Je ne me prends pas la tête avec ça. Je vais faire mes matches avec la CFA et si les pros ont besoin de moi, je serai là. Mais je ne veux pas trop y penser, sinon ça va me retourner l’esprit. (…) L’objectif, c’est le maintien. Mais le coach souhaite qu’on produise du jeu, tant mieux. Je vais essayer de soigner un peu mes stats, mon total de passes décisives. Mais je ne me suis pas vraiment fixé de chiffre. Tant que je peux faire marquer les autres, je le fais, a confié au Parisien El-Baillal, qui a eu le bonheur d’adresser une passe décisive à Guillaume Hoarau face à Stegersbach (9-0). Oui, et ça fait bizarre. Quand il avait réussi sa grosse saison avec Le Havre (28 buts lors de la saison 2007-2008, ndlr), j’étais en formation là-bas et je le regardais avec de grands yeux. Aujourd’hui, c’est moi qui le fais marquer… »

    By
    @
    OTER ?>