Restez connectés avec nous

Club

Eliminé de la Coupe, Paris oublie le doublé

En quart de finale de la Coupe de France, le Paris Saint-Germain s’est incliné face à Evian Thonon-Gaillard après la séance de tirs au buts (1-1, 4-1 tab). Les Parisiens sont donc éliminés de la compétition et ne réaliseront pas le doublé cette saison.

En plus du championnat, le Paris Saint-Germain a pour objectif de remporter la Coupe de France et pour y parvenir, il se devait d’éliminer Evian Thonon-Gaillard lors des quarts de finale de la compétition. Importance de l’événement oblige, Carlo Ancelotti décidait d’aligner une équipe compétitive avec un milieu récupérateur composé de Beckham et Thiago Motta, Matuidi sur le côté gauche, Pastore sur le côté droit et enfin un duo d’attaquants composé de Ménez et Ibrahimovic.

Dès le début de la rencontre, Evian Thonon-Gaillard pressait haut les Parisiens pour tenter de les intimider et d’ouvrir rapidement le score. Mais après une première tentative non cadrée de Ninkovic (5e), c’est bel et bien le PSG qui allait ouvrir le score. Parfaitement lancé par Beckham, Jallet adressait un centre fort et tendu pour Pastore, qui décochait une reprise de volée du gauche puissante sous la barre de Laquait (0-1, 8e) ! Un début de match parfait pour les hommes de Carlo Ancelotti, rarement accrochés cette saison après avoir mené au score. Mais cette statistique n’intéressait pas les Haut-Savoyards, bien décidés à revenir au score et briller devant leur public. Sagbo (18e), Rabiu (24e) et Khlifa (27e) envoyaient des frappes puissantes en direction des buts franciliens mais Douchez, vigilant, parvenait à chaque fois à dégager en corner. Ces alertes n’inquiétaient pas pour autant Pastore et ses coéquipiers, qui perdaient beaucoup trop de ballons au milieu de terrain à cause d’une étonnante suffisance. Cela ne les empêchaient pas de se procurer deux belles occasions sur corner par Thiago Silva (30e) et Alex (42e) mais une nouvelle perte de balle allait les punir. Pressé au milieu de terrain, Jallet laissait Khlifa s’échapper et servir Sagbo sur le côté droit. L’attaquant évianais manquait sa frappe qui se transformait donc en centre et Khlifa n’avait qu’à pousser le ballon au fond des buts de Douchez (1-1, 43e). Un but dommageable mais pas forcément surprenant au vu de la première période et du laisser-aller de la formation parisienne.

Un éclair de Pastore, puis plus rien…

Bien qu’agacé par le comportement de ses joueurs, Carlo Ancelotti ne procédait à aucun changement à la mi-temps. Mais la physionomie du match n’évoluait pas et les locaux gardaient toujours autant le ballon. Khlifa était d’ailleurs le premier à inquiéter Douchez mais le portier parisien captait tranquillement le cuir (55e). Fort heureusement, les Parisiens relevaient peu à peu la tête et allaient se procurer une superbe occasion. Sur un nouveau centre de Jallet, Ibrahimovic reprenait directement aux 18m et envoyait le ballon sur le poteau gauche de Laquait (56e) ! Cette occasion faisait partie des rares incursions parisiennes de cette seconde période et durant dix bonnes minutes, les deux équipes se neutralisaient même si les Evianais se montraient plus menaçants, à l’image d’un tir de Bérigaud dévié in extremis par Matuidi. Ancelotti décidait donc de remplacer Beckham par Lavezzi mais ce changement n’avait aucune incidence sur le jeu parisien. Ce sont même les locaux qui dominaient toujours territorialement la rencontre, sans toutefois inquiéter Douchez. Et c’est donc vers une prolongation que les deux équipes se dirigeaient.

Et comme on pouvait s’y attendre, le rythme de la rencontre n’augmentait pas, bien au contraire. Les deux équipes, visiblement fatiguées, se neutralisaient et l’entrée en jeu de Gameiro à la place de Ménez (98e) n’y changeait rien même si l’attaquant parisien décochait la seule frappe cadrée de la première période de cette prolongation (102e). A la mi-temps, Pastore cédait sa place à Verratti (105e) et là encore, ce changement n’emballait pas la rencontre. Les Parisiens se procuraient toutefois une belle occasion lorsque Gameiro centrait pour Lavezzi, qui butait sur Laquait (112e). Et si la rencontre endormait le public du Parc des Sports d’Annecy, il fallait un mauvais geste de Thiago Motta pour réveiller tout le monde. Enervé, l’international italien donnait un coup de pied à Barbosa et se faisait logiquement expulser par l’arbitre de la rencontre. Une fin de match difficile et tendue nous amenant vers une séance de tirs au buts annoncée.

Et comme pour achever cette très mauvaise soirée, Ibrahimovic et Thiago Silva manquaient leur tir au but pendant que les Evianais ne tremblaient pas une seule fois. Une semaine après l’élimination en Ligue des Champions, c’est la Coupe de France que le PSG voyait s’échapper. Trop suffisants tout au long de la rencontre, les Parisiens ne réaliseront pas le doublé cette saison et devront désormais se concentrer pleinement sur le Championnat, qui ne devrait pas leur échapper. En tout cas on l’espère.

——————————————————————————-

Evian Thonon-Gaillard – Paris Saint-Germain : 1-1 (4-1 après tab)
Buts : Khlifa (43e) pour Evian TG – Pastore (8e) pour le PSG

L’équipe d’Evian TG : Laquait – Dja Djédjé, Mongongu, Betao, Wass – Khlifa, Rabiu (Lacourt, 84e), Sorlin (c), Ninkovic (Barbosa, 69e) – Bérigaud (Mbarki, 92e), Sagbo

L’équipe du PSG : Douchez – Jallet, Alex, Thiago Silva (c), Armand – Pastore (Verratti, 105e), Beckham (Lavezzi, 67e), Thiago Motta, Matuidi – Ménez (Gameiro, 98e), Ibrahimovic

Avertissements : Rabiu (82e, faute sur Ibrahimovic) et Lacourt (116e, faute sur Lavezzi) pour Evian – Ménez (16e, faute sur Bérigaud) pour le PSG
Expulsion : Thiago Motta (117e, coup de pied sur Barbosa)

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club