Club

Emery « Le tiki-taka est un concept journalistique…Je ne cherche pas des étiquettes »

Emery Le tiki-taka est un concept journalistique...Je ne cherche pas des étiquettes
Publie le 09/02/2018 a 10:15



  • Dans un entretien accordé à Marca, Unai Emery a été inviter à commenter sa tactique au Paris Saint-Germain. Le journal espagnol lui fait notamment remarquer qu’il est l’un des rares coachs espagnols à ne pas avoir un style proche du « tiki-taka ». La réponse de l’entraîneur parisien est plutôt claire.

     » Le tiki-taka est un concept journalistique. Notre PSG est une des équipes qui réussissent le plus de passes par match en Europe. Nous sommes entre 700 et 800 passes réussies par match. Il y a peu d’équipes qui jouent comme cela. Je ne cherche pas à me donner des étiquettes, et je ne lis pas non plus celles qu’on m’attribue. En analysant les matchs nous voyons que nous sommes de ceux qui, à partir de combinaisons, arrivons le plus et le mieux en situation offensive. « 

    Ce PSG sait alterner.

    Le jeu du Paris Saint Germain n’a pas un jeu de possession à la Barcelonaise, ou comme Laurent Blanc avait installé de 2013 à 2016. L’équipe d’Unai Emery sait alterner le jeu de possession pour attendre une brèche avec les transitions rapides et contres. On l’a vu notamment lors de la réception du Bayern Munich en Ligue des Champions. Mais sur des matchs de Ligue 1 aussi, quand les équipes adverses se décident à jouer plus haut. Bien sûr l’acquisition l’été dernier de joueurs comme Neymar et Mbappé facilite cette alternance de jeu. Le pressing est aussi mieux réalisé, ce qui permet d’avoir de grandes opportunités avec des Parisiens difficiles à arrêter.

    Des progrès notables.

    Il faut aussi prendre en compte le fait que l’équipe avait besoin de temps pour comprendre son nouveau coach et perdre les anciennes habitudes. Il y a aussi la progression de certains joueurs qui aident à la mise en place d’une transition rapide entre le milieu et l’attaque. L’éclosion de Draxler au poste de relayeur a par exemple permis de fluidifier le jeu parisien. On peut aussi celle de Marco Verratti qui développe cette capacité à se projeter plus vite et plus haut.

    Sans oublier Lo Celso qui s’adapte de mieux en mieux au jeu parisien et est même capable de jouer en sentinelle, alors qu’il à l’origine un relayeur ou meneur de jeu. On peut aussi mentionner Rabiot qui ne cesse de progresser et de s’imposer comme un titulaire indiscutable au milieu. Toutes ses progressions et évolutions, on peut les mettre au crédit d’Unai Emery et son staff.

    Maintenant, l’équipe doit montrer sur les prochains mois qu’elle monte encore en puissance et en maîtrise. Sans oublier l’équilibre défensif. Ce sera essentiel pour aller loin en Ligue des Champions.

    Publie le 09/02/2018 a 10:15

    Emery « Le tiki-taka est un concept journalistique…Je ne cherche pas des étiquettes »

    Dans un entretien accordé à Marca, Unai Emery a été inviter à commenter sa tactique au Paris Saint-Germain. Le journal espagnol lui fait notamment remarquer qu’il est l’un des rares coachs espagnols à ne pas avoir un style proche du « tiki-taka ». La réponse de l’entraîneur parisien est plutôt claire.

     » Le tiki-taka est un concept journalistique. Notre PSG est une des équipes qui réussissent le plus de passes par match en Europe. Nous sommes entre 700 et 800 passes réussies par match. Il y a peu d’équipes qui jouent comme cela. Je ne cherche pas à me donner des étiquettes, et je ne lis pas non plus celles qu’on m’attribue. En analysant les matchs nous voyons que nous sommes de ceux qui, à partir de combinaisons, arrivons le plus et le mieux en situation offensive. « 

    Ce PSG sait alterner.

    Le jeu du Paris Saint Germain n’a pas un jeu de possession à la Barcelonaise, ou comme Laurent Blanc avait installé de 2013 à 2016. L’équipe d’Unai Emery sait alterner le jeu de possession pour attendre une brèche avec les transitions rapides et contres. On l’a vu notamment lors de la réception du Bayern Munich en Ligue des Champions. Mais sur des matchs de Ligue 1 aussi, quand les équipes adverses se décident à jouer plus haut. Bien sûr l’acquisition l’été dernier de joueurs comme Neymar et Mbappé facilite cette alternance de jeu. Le pressing est aussi mieux réalisé, ce qui permet d’avoir de grandes opportunités avec des Parisiens difficiles à arrêter.

    Des progrès notables.

    Il faut aussi prendre en compte le fait que l’équipe avait besoin de temps pour comprendre son nouveau coach et perdre les anciennes habitudes. Il y a aussi la progression de certains joueurs qui aident à la mise en place d’une transition rapide entre le milieu et l’attaque. L’éclosion de Draxler au poste de relayeur a par exemple permis de fluidifier le jeu parisien. On peut aussi celle de Marco Verratti qui développe cette capacité à se projeter plus vite et plus haut.

    Sans oublier Lo Celso qui s’adapte de mieux en mieux au jeu parisien et est même capable de jouer en sentinelle, alors qu’il à l’origine un relayeur ou meneur de jeu. On peut aussi mentionner Rabiot qui ne cesse de progresser et de s’imposer comme un titulaire indiscutable au milieu. Toutes ses progressions et évolutions, on peut les mettre au crédit d’Unai Emery et son staff.

    Maintenant, l’équipe doit montrer sur les prochains mois qu’elle monte encore en puissance et en maîtrise. Sans oublier l’équilibre défensif. Ce sera essentiel pour aller loin en Ligue des Champions.




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Zinédine Zidane

    Zidane « A la maison on sait très bien comment ils commencent »

    Classico

    A quelques jours du 8e de finale retour de Ligue des Champions entre le Paris Saint-Germain ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    Emery « Le tiki-taka est un concept journalistique…Je ne cherche pas des étiquettes »

    Emery Le tiki-taka est un concept journalistique...Je ne cherche pas des étiquettes <Club

    Dans un entretien accordé à Marca, Unai Emery a été inviter à commenter sa tactique au Paris Saint-Germain. Le journal espagnol lui fait notamment remarquer qu’il est l’un des rares coachs espagnols à ne pas avoir un style proche du « tiki-taka ». La réponse de l’entraîneur parisien est plutôt claire.

     » Le tiki-taka est un concept journalistique. Notre PSG est une des équipes qui réussissent le plus de passes par match en Europe. Nous sommes entre 700 et 800 passes réussies par match. Il y a peu d’équipes qui jouent comme cela. Je ne cherche pas à me donner des étiquettes, et je ne lis pas non plus celles qu’on m’attribue. En analysant les matchs nous voyons que nous sommes de ceux qui, à partir de combinaisons, arrivons le plus et le mieux en situation offensive. « 

    Ce PSG sait alterner.

    Le jeu du Paris Saint Germain n’a pas un jeu de possession à la Barcelonaise, ou comme Laurent Blanc avait installé de 2013 à 2016. L’équipe d’Unai Emery sait alterner le jeu de possession pour attendre une brèche avec les transitions rapides et contres. On l’a vu notamment lors de la réception du Bayern Munich en Ligue des Champions. Mais sur des matchs de Ligue 1 aussi, quand les équipes adverses se décident à jouer plus haut. Bien sûr l’acquisition l’été dernier de joueurs comme Neymar et Mbappé facilite cette alternance de jeu. Le pressing est aussi mieux réalisé, ce qui permet d’avoir de grandes opportunités avec des Parisiens difficiles à arrêter.

    Des progrès notables.

    Il faut aussi prendre en compte le fait que l’équipe avait besoin de temps pour comprendre son nouveau coach et perdre les anciennes habitudes. Il y a aussi la progression de certains joueurs qui aident à la mise en place d’une transition rapide entre le milieu et l’attaque. L’éclosion de Draxler au poste de relayeur a par exemple permis de fluidifier le jeu parisien. On peut aussi celle de Marco Verratti qui développe cette capacité à se projeter plus vite et plus haut.

    Sans oublier Lo Celso qui s’adapte de mieux en mieux au jeu parisien et est même capable de jouer en sentinelle, alors qu’il à l’origine un relayeur ou meneur de jeu. On peut aussi mentionner Rabiot qui ne cesse de progresser et de s’imposer comme un titulaire indiscutable au milieu. Toutes ses progressions et évolutions, on peut les mettre au crédit d’Unai Emery et son staff.

    Maintenant, l’équipe doit montrer sur les prochains mois qu’elle monte encore en puissance et en maîtrise. Sans oublier l’équilibre défensif. Ce sera essentiel pour aller loin en Ligue des Champions.

    By
    @
    OTER ?>