Restez connectés avec nous
Ligue 1 - Erding "le PSG est dans la cour des grands d'Europe"

Club

Erding est soulagé et remercie Leo

C’est officiel, Mevlut Erding sera transféré pour de bon à Rennes dans la journée, après avoir passé la visite médicale. Mardi, le futur ex-attaquant parisien a embarqué toutes ses affaires présentes au Camp des Loges et en a profité pour lâcher quelques mots avant de prendre le train pour la Bretagne.

Quelque peu ému, l’international turc s’est avant tout dit soulagé d’avoir enfin l’occasion d’aller briller dans un club qui l’a toujours désiré. « Je suis soulagé. J’arrive dans un club ambitieux qui progresse chaque année. J’avais des offres de l’étranger (Galatasaray, Sunderland, Fulham), où j’aurais gagné plus d’argent, mais j’ai privilégié l’aspect sportif. C’est la première fois depuis longtemps que je n’ai pas été titularisé une seule fois en Championnat avec mon club et je veux jouer et marquer des buts, c’est tout, a déclaré Erding aux journalistes de L’Equipe, avant de remercier Leonardo, qui ne l’a pas forcé à rester contrairement à l’été dernier. Leo a essayé, avec gentillesse, de me retenir une dernière fois. Mais il s’est montré très compréhensif. Je veux le remercier parce qu’il m’a vraiment facilité les choses. Il a été très classe. »

A Rennes, celui qui aura inscrit 30 buts en 110 matches sous le maillot du PSG depuis 2009 rencontrera Frédéric Antonetti, qui souhaitait son arrivée depuis des mois. « J’aurais eu un regret si je n’avais pas travaillé un jour avec ce coach au moins une fois dans ma carrière. À Paris, ma situation était devenue difficile et, malgré tout, M. Antonetti m’a toujours voulu. Aujourd’hui, j’ai envie de montrer ce que je vaux, de lui rendre la confiance qu’il me témoigne. Je sais que je vaux mieux qu’une dix-neuvième place sur la feuille de match du PSG. Mais, de Paris, je ne veux garder que des bons souvenirs, notamment ma première saison où j’ai marqué quinze buts en Championnat et notre victoire en Coupe de France », a conclu Erding, qui on l’espère retrouvera toute sa confiance sous le maillot rennais, car il le mérite pour avoir toujours été combatif et professionnel depuis son arrivé à Paris en juin 2009. Bon vent à toi, Mevlut !

Derniers articles

Autres articles présents dans Club