Club

Et si Paris déployait ses ailes chez les Aiglons ?

Publie le 01/12/2012 a 10:00



  • En cas de victoire à Nice ce soir (20h), le PSG pourrait retrouver son trône de leader à l’issue de la 15e journée de Ligue 1. A condition que Lyon n’ait pas battu Montpellier à Gerland auparavant (17h).

    Après l’élimination en quarts de finale de la Coupe de la Ligue, mercredi face à Saint-Étienne (0-0 a.p., 5-3 t.a.b.) , le club de la capitale doit impérativement se ressaisir. Non seulement pour éviter la crise mais également pour rester au contact de l’OL, large vainqueur de l’OM mercredi dernier au Stade Vélodrome (4-1, match en retard de la 10e journée). « J’étais satisfait de la performance et l’attitude des joueurs contre l’ASSE, je voudrais voir le même match demain face à Nice. C’est une équipe dynamique, avec de bonnes qualités offensives. Ce sera un match difficile, surtout qu’ils sont efficaces à domicile, il ont gagné plusieurs matches. Ils ont aussi un entraîneur avec beaucoup d’expérience », a déclaré Carlo Ancelotti, vendredi après-midi, lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-match.

    Sans Sirigu, ni Verratti

    Verratti et Sirigu ne font pas partie du groupe parisien pour affronter les Aiglons. Ils rejoignent Thiago Motta et Gameiro à l’infirmerie. Comme dans le Forez, c’est Douchez qui gardera les buts franciliens. Devant lui, Thiago Silva devrait former la charnière centrale avec Alex. Une fois n’est pas coutume, Jallet et Van der Wiel seront en concurrence pour le poste de latéral droit. Si Maxwell est à nouveau utilisé dans l’entrejeu, avec Matuidi et Chantôme par exemple, cela permettra à Armand de conserver sa place de latéral gauche. Ibrahimovic et Lavezzi feront certainement partie du trident offensif. L’incertitude plane concernant l’identité du dernier joueur de celui-ci. Nene pourrait profiter de la méforme de Pastore et d’un repos accordé à Ménez en vue de la rencontre de Ligue des Champions face au FC Porto.

    Puel : « Se jauger face à une grande équipe »

    Comme le PSG, Nice s’est fait sortir au stade des quarts de finale de la Coupe de la Ligue, par Montpellier, mercredi dernier (3-2). Claude Puel n’a opéré qu’un changement par rapport à cette rencontre, en intégrant le milieu de terrain Kevin Diaz à son groupe. Affronter le PSG ne semble pas spécialement transcender le coach azuréen. « Pour moi, cette réception n’a pas de saveur particulière. Cette fois encore, trois points sont en jeu. C’est une opportunité de se jauger face à une grande équipe, bien sûr. Mais comme face à Lyon, Lille, Saint-Étienne, Toulouse ou Marseille, qui ont été de très bons adversaires. Cette fois encore, il faudra valider ce que nous cherchons à mettre en place, en haussant encore notre niveau de jeu », a indiqué l’ancien entraîneur de l’OL. Les Rouge et Bleu devront particulièrement se méfier de l’Argentin Dario Cvitanich, auteur de six buts en Ligue 1 cette saison.

    Statistiques et pronostics

    Depuis le début de l’exercice 2012-2013, les hommes de Carlo Ancelotti ne se sont jamais inclinés à l’extérieur en championnat. Néanmoins, le PSG n’a remporté qu’un seul de ses huit derniers déplacements à Nice en Ligue 1 (3-0, le 20 février 2011), pour cinq défaites et deux nuls. De leur côté, les Aiglons demeurent invaincus lors de leurs sept derniers matches au Stade  du Ray, toutes compétitions confondues (quatre victoires et trois nuls). Sur les différents sites de paris sportifs, le club de la capitale est donné largement favori (cotes : 1,75 la victoire, 3,25 le nul et 4,30 la défaite). Nous vous conseillons de parier sur une victoire parisienne par un but d’écart (cote : 3,10).

    Publie le 01/12/2012 a 10:00

    Et si Paris déployait ses ailes chez les Aiglons ?

    En cas de victoire à Nice ce soir (20h), le PSG pourrait retrouver son trône de leader à l’issue de la 15e journée de Ligue 1. A condition que Lyon n’ait pas battu Montpellier à Gerland auparavant (17h).

    Après l’élimination en quarts de finale de la Coupe de la Ligue, mercredi face à Saint-Étienne (0-0 a.p., 5-3 t.a.b.) , le club de la capitale doit impérativement se ressaisir. Non seulement pour éviter la crise mais également pour rester au contact de l’OL, large vainqueur de l’OM mercredi dernier au Stade Vélodrome (4-1, match en retard de la 10e journée). « J’étais satisfait de la performance et l’attitude des joueurs contre l’ASSE, je voudrais voir le même match demain face à Nice. C’est une équipe dynamique, avec de bonnes qualités offensives. Ce sera un match difficile, surtout qu’ils sont efficaces à domicile, il ont gagné plusieurs matches. Ils ont aussi un entraîneur avec beaucoup d’expérience », a déclaré Carlo Ancelotti, vendredi après-midi, lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-match.

    Sans Sirigu, ni Verratti

    Verratti et Sirigu ne font pas partie du groupe parisien pour affronter les Aiglons. Ils rejoignent Thiago Motta et Gameiro à l’infirmerie. Comme dans le Forez, c’est Douchez qui gardera les buts franciliens. Devant lui, Thiago Silva devrait former la charnière centrale avec Alex. Une fois n’est pas coutume, Jallet et Van der Wiel seront en concurrence pour le poste de latéral droit. Si Maxwell est à nouveau utilisé dans l’entrejeu, avec Matuidi et Chantôme par exemple, cela permettra à Armand de conserver sa place de latéral gauche. Ibrahimovic et Lavezzi feront certainement partie du trident offensif. L’incertitude plane concernant l’identité du dernier joueur de celui-ci. Nene pourrait profiter de la méforme de Pastore et d’un repos accordé à Ménez en vue de la rencontre de Ligue des Champions face au FC Porto.

    Puel : « Se jauger face à une grande équipe »

    Comme le PSG, Nice s’est fait sortir au stade des quarts de finale de la Coupe de la Ligue, par Montpellier, mercredi dernier (3-2). Claude Puel n’a opéré qu’un changement par rapport à cette rencontre, en intégrant le milieu de terrain Kevin Diaz à son groupe. Affronter le PSG ne semble pas spécialement transcender le coach azuréen. « Pour moi, cette réception n’a pas de saveur particulière. Cette fois encore, trois points sont en jeu. C’est une opportunité de se jauger face à une grande équipe, bien sûr. Mais comme face à Lyon, Lille, Saint-Étienne, Toulouse ou Marseille, qui ont été de très bons adversaires. Cette fois encore, il faudra valider ce que nous cherchons à mettre en place, en haussant encore notre niveau de jeu », a indiqué l’ancien entraîneur de l’OL. Les Rouge et Bleu devront particulièrement se méfier de l’Argentin Dario Cvitanich, auteur de six buts en Ligue 1 cette saison.

    Statistiques et pronostics

    Depuis le début de l’exercice 2012-2013, les hommes de Carlo Ancelotti ne se sont jamais inclinés à l’extérieur en championnat. Néanmoins, le PSG n’a remporté qu’un seul de ses huit derniers déplacements à Nice en Ligue 1 (3-0, le 20 février 2011), pour cinq défaites et deux nuls. De leur côté, les Aiglons demeurent invaincus lors de leurs sept derniers matches au Stade  du Ray, toutes compétitions confondues (quatre victoires et trois nuls). Sur les différents sites de paris sportifs, le club de la capitale est donné largement favori (cotes : 1,75 la victoire, 3,25 le nul et 4,30 la défaite). Nous vous conseillons de parier sur une victoire parisienne par un but d’écart (cote : 3,10).




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • magicnene

      « on va jouer une grande équipe » tellement malins ces entraineurs de ligue1,si ils perdent,c’est normal et si ils gagnent c’est un exploit,pour l’instant on est pas une équipe,il n’y a pas de collectif même si il y a du mieux depuis quelques temps ,à montpellier en infériorité numérique,à kiev ou on a été solides et disciplinés,à sainté en coupe de la ligue un des meilleurs matches sur tous les plans depuis le début de saison et puis contre troyes c’était peut etre pas brillant,spectaculaire mais mettre 4-0 à troyes c’est bien quand même,on a vu rennes en coupe de la ligue qui a eu le plus grand mal à éliminer cette équipe.

    • Arfer

      La semaine dernière, j’avais pronostiqué le 4-0 avec le doublé de Ibra et le but de Matuidi. Cette semaine, je vois un match plus difficile, 1-0 sur un but de Menez ou Nene (celui qui débutera).

      • 1.christiannie

        MENEZ, ça va peut-être dépendre de Madame et de ce que, cette nuit, elle a accepté…Ou pas !!!

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC - Koscielny "Le PSG n'a pas fait le travail. C'est important d'être premier"

    LDC – Koscielny « Le PSG n’a pas fait le travail. C’est important d’être premier »

    Adversaires

    Hier soir, le Paris Saint-Germain a concédé le match nul au Parc des Princes face à ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Areola «on va préparer les matches à venir pour être au top»"
    10 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Emery «Je suis inquiet, aussi bien moi que l'équipe»"
    10 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    Et si Paris déployait ses ailes chez les Aiglons ?

    <Club , Ligue 1 , Une

    En cas de victoire à Nice ce soir (20h), le PSG pourrait retrouver son trône de leader à l’issue de la 15e journée de Ligue 1. A condition que Lyon n’ait pas battu Montpellier à Gerland auparavant (17h).

    Après l’élimination en quarts de finale de la Coupe de la Ligue, mercredi face à Saint-Étienne (0-0 a.p., 5-3 t.a.b.) , le club de la capitale doit impérativement se ressaisir. Non seulement pour éviter la crise mais également pour rester au contact de l’OL, large vainqueur de l’OM mercredi dernier au Stade Vélodrome (4-1, match en retard de la 10e journée). « J’étais satisfait de la performance et l’attitude des joueurs contre l’ASSE, je voudrais voir le même match demain face à Nice. C’est une équipe dynamique, avec de bonnes qualités offensives. Ce sera un match difficile, surtout qu’ils sont efficaces à domicile, il ont gagné plusieurs matches. Ils ont aussi un entraîneur avec beaucoup d’expérience », a déclaré Carlo Ancelotti, vendredi après-midi, lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-match.

    Sans Sirigu, ni Verratti

    Verratti et Sirigu ne font pas partie du groupe parisien pour affronter les Aiglons. Ils rejoignent Thiago Motta et Gameiro à l’infirmerie. Comme dans le Forez, c’est Douchez qui gardera les buts franciliens. Devant lui, Thiago Silva devrait former la charnière centrale avec Alex. Une fois n’est pas coutume, Jallet et Van der Wiel seront en concurrence pour le poste de latéral droit. Si Maxwell est à nouveau utilisé dans l’entrejeu, avec Matuidi et Chantôme par exemple, cela permettra à Armand de conserver sa place de latéral gauche. Ibrahimovic et Lavezzi feront certainement partie du trident offensif. L’incertitude plane concernant l’identité du dernier joueur de celui-ci. Nene pourrait profiter de la méforme de Pastore et d’un repos accordé à Ménez en vue de la rencontre de Ligue des Champions face au FC Porto.

    Puel : « Se jauger face à une grande équipe »

    Comme le PSG, Nice s’est fait sortir au stade des quarts de finale de la Coupe de la Ligue, par Montpellier, mercredi dernier (3-2). Claude Puel n’a opéré qu’un changement par rapport à cette rencontre, en intégrant le milieu de terrain Kevin Diaz à son groupe. Affronter le PSG ne semble pas spécialement transcender le coach azuréen. « Pour moi, cette réception n’a pas de saveur particulière. Cette fois encore, trois points sont en jeu. C’est une opportunité de se jauger face à une grande équipe, bien sûr. Mais comme face à Lyon, Lille, Saint-Étienne, Toulouse ou Marseille, qui ont été de très bons adversaires. Cette fois encore, il faudra valider ce que nous cherchons à mettre en place, en haussant encore notre niveau de jeu », a indiqué l’ancien entraîneur de l’OL. Les Rouge et Bleu devront particulièrement se méfier de l’Argentin Dario Cvitanich, auteur de six buts en Ligue 1 cette saison.

    Statistiques et pronostics

    Depuis le début de l’exercice 2012-2013, les hommes de Carlo Ancelotti ne se sont jamais inclinés à l’extérieur en championnat. Néanmoins, le PSG n’a remporté qu’un seul de ses huit derniers déplacements à Nice en Ligue 1 (3-0, le 20 février 2011), pour cinq défaites et deux nuls. De leur côté, les Aiglons demeurent invaincus lors de leurs sept derniers matches au Stade  du Ray, toutes compétitions confondues (quatre victoires et trois nuls). Sur les différents sites de paris sportifs, le club de la capitale est donné largement favori (cotes : 1,75 la victoire, 3,25 le nul et 4,30 la défaite). Nous vous conseillons de parier sur une victoire parisienne par un but d’écart (cote : 3,10).

    By
    @
    OTER ?>