Restez connectés avec nous

Club

Evian – PSG : les notes des Parisiens

Homme du match – Pastore (7,5) : S’il a eu un peu de mal à se lancer dans le match, El Flaco a été le joueur offensif le plus entreprenant ce soir. Grâce à des passes géniales et son superbe but, il a permis à son équipe de sortir la tête de l’eau, notamment après la pause. Un très bon match qui prouve que l’Argentin devient de plus en plus régulier.

Sirigu (7) : Le portier italien a effectué de très jolis arrêts en seconde période sur des tentatives de Wass et Khlifa et a donc su garder sa cage inviolée.

Jallet (7) : Solide défensivement, le latéral parisien a surtout été très actif en attaque grâce à de bonnes montées et une passe décisive pour Pastore sur le seul but du la rencontre.

Alex (7) : Comme d’habitude, le défenseur brésilien a été très précieux dans le jeu aérien et y est pour beaucoup si son équipe n’a pas trop tremblé sur les coups de pieds arrêtés évianais.

Thiago Silva (7,5) : Match qu’on peut qualifier d’habituel pour le capitaine du PSG, toujours aussi incroyable, que ce soit dans les duels, le placement ou la relance. Il a aussi apporté offensivement à plusieurs reprises sur les coups de pieds arrêtés.

Maxwell (6) : Prestation sérieuse de la part du latéral brésilien, qui a toutefois été moins actif que Jallet sur les phases offensives. Il aurait pu être décisif si Ibrahimovic avait trouvé le chemin des filets sur un coup-franc parfaitement frappé au second poteau.

Matuidi (5,5) : Très heureux de la victoire et même un brin provocateur en fin de match, l’international français a exercé son travail d’harcèlement habituel. Mais il n’a pas énormément participé à l’animation offensive.

Verratti (6) : Match en demi-teinte de la part du prodige italien. Précieux à la récupération et dans la conservation du ballon, il aurait aussi pu trouver le chemin des filets si le ballon n’avait pas tapé la barre transversale. Mais il a encore craqué en prenant deux cartons jaunes, dont un pour contestation. Ces avertissements répétés deviennent vraiment problématiques, pour lui et pour l’équipe.

Pastore (7,5) : Voir plus haut.

Lavezzi (4) : Trop discret en première période, El Pocho s’est réveillé après la pause. Malheureusement, il n’a pas été décisif et a surtout manqué une énorme occasion alors qu’il avait réussi à dribbler Laquait. Remplacé par Chantôme (68e, non noté),

Ménez (4) : Complètement transparent et hors du coup en première période, le N°7 parisien s’est réveillé après la pause. Il s’est montré plus incisif et s’est d’ailleurs trouvé à l’origine de l’action du but en décalant parfaitement Jallet sur le côté droit.

Ibrahimovic (6,5) : Déjà très en vue face à Nice, l’attaquant suédois a confirmé ce soir. Très présent dans l’animation offensive, il a énormément pesé sur la défense évianaise. Dommage qu’il n’ait pas pu trouvé le chemin des filets, notamment sur une énorme occasion gâchée en seconde période alors qu’il était seul à trois mètres des buts.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club