Autour du PSG

Exclu – M. Bentalha : « T. Silva, ce n’est pas encore El-Karkouri »

Publie le 29/01/2013 a 18:32



  • Repéré par Jamel Debbouze en 2010, Malik Bentalha fait partie des grands espoirs du stand-up en France. Entretien avec l’humoriste, grand passionné de football et supporter inconditionnel du PSG.

    PF : Tu es né à Bagnols-sur-Cèze, en Languedoc-Roussillon et tu as grandi à Avignon. Comment es-tu devenu supporter du PSG ?

    MB : Mon père était ami avec un monsieur qui s’appelle Mustapha Dahleb (troisième meilleur buteur de l’histoire du PSG avec 98 buts en 306 matches, Ndlr). Et puis, j’ai le PSG dans le sang ! On ne choisit pas son club de cœur : il s’impose à toi ! Je garde le souvenir d’un match extraordinaire, le 27 août 1997, pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions. J’avais huit ans et il y avait PSG – Steaua Bucarest à la télévision. Un match gagné 5-0 par Paris. Quand on connait les péripéties du match aller, perdu 3-0 sur tapis vert, ce fut une soirée magique pour moi !

    A quelle fréquence vas-tu au Parc des Princes ?

    Étant donné que joue mon spectacle du mardi au samedi, je ne peux me rendre au Parc que le dimanche, pour les grandes affiches. Sinon j’enregistre les rencontres, j’éteins mon téléphone et je fonce chez moi après le spectacle me refaire le match en différé… Bon, ça n’a pas la même saveur, mais ça vaut mieux que le résumé de douze secondes sur BFM ou Itélé !

    Étais-tu présent au Parc dimanche soir pour la réception du LOSC ? Comment analyses-tu la rencontre ?

    Oui, j’y étais. Je trouve qu’on est vraiment bien rentré dans le match. Après, il a manqué de liant entre la défense et l’attaque. Rôle que Pastore a joué après son entrée en jeu, en délivrant une superbe passe pour Lavezzi, sur le but. Nous n’avons pas fait un grand match mais, à Paris ces dernières années, notamment avec Kombouaré, on développait du jeu pour se faire égaliser ou perdre à la dernière minute. Aujourd’hui, si on peut avoir un réalisme glacial à l’italienne, les poteaux, Jésus et même Moise avec nous pour être champion, et bien je prends ! Dans un nouveau cycle, le premier titre est toujours le plus compliqué à aller chercher. Quand on prend l’exemple de Manchester City, l’an dernier, ce ne fut pas une mince affaire pour eux. Les plus sévères diront qu’avec l’effectif qu’on a, il faut développer du jeu. Pour l’instant, je préfère développer notre palmarès et, si le jeu vient par la suite, je n’en serais que plus heureux.

    Connais-tu personnellement des joueurs parisiens ? Quels sont tes joueurs favoris au sein de l’équipe ?

    Je connais Mamadou Sakho, qui est venu à mon spectacle, et Clément Chantome qui doit venir bientôt. Les jeunes du terroir, de la maison. Les porte-drapeaux de la formation parisienne. Je trouve ces deux joueurs formidables. Sinon, bien évidemment, j’adore Ibra et Thiago Silva. Ils me rendent fou ! Surtout Thiago Silva : quelle élégance, quelle classe, quelle technique, quelle relance. Bon, ce n’est pas encore Talal El-Karkouri, mais il s’en approche… Faut lui laisser du temps !

    Les dirigeants doivent-ils encore recruter avant la fermeture du mercato ?

    Ils doivent surtout vendre afin de resserrer le groupe. Et puis, si une opportunité se présente pour un latéral gauche ou un milieu relayeur, à l’image de ce que peut être De Rossi… Pourquoi pas ? Mais, j’attends le prochain mercato d’été avec impatience, en rêvant de Cristiano Ronaldo ! Je ne suis pas pro-Mourinho, j’espère que Carlo ira chercher le titre afin qu’on lui laisse du temps. J’aime bien cet entraîneur, il peut apporter de la stabilité au club, j’aimerais le voir s’inscrire dans la durée. Sinon, un ami qatari m’a dit que Goldorak, Nicky Larsson et Rihanna allaient arriver pendant le mercato d’été. Donc on aura du jeu !

    Quels sont les joueurs parisiens les plus comiques ?

    Je trouve que Hoarau mettait une bonne ambiance. On le voyait souvent déconner. Sinon, le plus comique restera à vie Alain Roche, avec ce sketch mythique : « Everton et Souza sont dans un avion ». Légendaire !

    A l’image de Julien Cazarre sur RMC, te verrais-tu tenir une chronique humoristique liée au football ?

    Une chronique, je ne sais pas trop. Je préfère débattre, échanger et parler ballon avec d’autres passionnés, plutôt que partir en monologue sur une chronique. J’aime garder la spontanéité des échanges et ne pas préparer l’analyse. Je préfère vivre l’analyse.

    Pour finir, quelle est ton actualité ?

    Je joue du mardi au samedi à 21h30, à La comédie de Paris (42 rue Pierre Fontaine Paris, 75009). ALLEZ PARIS !

    Publie le 29/01/2013 a 18:32

    Exclu – M. Bentalha : « T. Silva, ce n’est pas encore El-Karkouri »

    Repéré par Jamel Debbouze en 2010, Malik Bentalha fait partie des grands espoirs du stand-up en France. Entretien avec l’humoriste, grand passionné de football et supporter inconditionnel du PSG.

    PF : Tu es né à Bagnols-sur-Cèze, en Languedoc-Roussillon et tu as grandi à Avignon. Comment es-tu devenu supporter du PSG ?

    MB : Mon père était ami avec un monsieur qui s’appelle Mustapha Dahleb (troisième meilleur buteur de l’histoire du PSG avec 98 buts en 306 matches, Ndlr). Et puis, j’ai le PSG dans le sang ! On ne choisit pas son club de cœur : il s’impose à toi ! Je garde le souvenir d’un match extraordinaire, le 27 août 1997, pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions. J’avais huit ans et il y avait PSG – Steaua Bucarest à la télévision. Un match gagné 5-0 par Paris. Quand on connait les péripéties du match aller, perdu 3-0 sur tapis vert, ce fut une soirée magique pour moi !

    A quelle fréquence vas-tu au Parc des Princes ?

    Étant donné que joue mon spectacle du mardi au samedi, je ne peux me rendre au Parc que le dimanche, pour les grandes affiches. Sinon j’enregistre les rencontres, j’éteins mon téléphone et je fonce chez moi après le spectacle me refaire le match en différé… Bon, ça n’a pas la même saveur, mais ça vaut mieux que le résumé de douze secondes sur BFM ou Itélé !

    Étais-tu présent au Parc dimanche soir pour la réception du LOSC ? Comment analyses-tu la rencontre ?

    Oui, j’y étais. Je trouve qu’on est vraiment bien rentré dans le match. Après, il a manqué de liant entre la défense et l’attaque. Rôle que Pastore a joué après son entrée en jeu, en délivrant une superbe passe pour Lavezzi, sur le but. Nous n’avons pas fait un grand match mais, à Paris ces dernières années, notamment avec Kombouaré, on développait du jeu pour se faire égaliser ou perdre à la dernière minute. Aujourd’hui, si on peut avoir un réalisme glacial à l’italienne, les poteaux, Jésus et même Moise avec nous pour être champion, et bien je prends ! Dans un nouveau cycle, le premier titre est toujours le plus compliqué à aller chercher. Quand on prend l’exemple de Manchester City, l’an dernier, ce ne fut pas une mince affaire pour eux. Les plus sévères diront qu’avec l’effectif qu’on a, il faut développer du jeu. Pour l’instant, je préfère développer notre palmarès et, si le jeu vient par la suite, je n’en serais que plus heureux.

    Connais-tu personnellement des joueurs parisiens ? Quels sont tes joueurs favoris au sein de l’équipe ?

    Je connais Mamadou Sakho, qui est venu à mon spectacle, et Clément Chantome qui doit venir bientôt. Les jeunes du terroir, de la maison. Les porte-drapeaux de la formation parisienne. Je trouve ces deux joueurs formidables. Sinon, bien évidemment, j’adore Ibra et Thiago Silva. Ils me rendent fou ! Surtout Thiago Silva : quelle élégance, quelle classe, quelle technique, quelle relance. Bon, ce n’est pas encore Talal El-Karkouri, mais il s’en approche… Faut lui laisser du temps !

    Les dirigeants doivent-ils encore recruter avant la fermeture du mercato ?

    Ils doivent surtout vendre afin de resserrer le groupe. Et puis, si une opportunité se présente pour un latéral gauche ou un milieu relayeur, à l’image de ce que peut être De Rossi… Pourquoi pas ? Mais, j’attends le prochain mercato d’été avec impatience, en rêvant de Cristiano Ronaldo ! Je ne suis pas pro-Mourinho, j’espère que Carlo ira chercher le titre afin qu’on lui laisse du temps. J’aime bien cet entraîneur, il peut apporter de la stabilité au club, j’aimerais le voir s’inscrire dans la durée. Sinon, un ami qatari m’a dit que Goldorak, Nicky Larsson et Rihanna allaient arriver pendant le mercato d’été. Donc on aura du jeu !

    Quels sont les joueurs parisiens les plus comiques ?

    Je trouve que Hoarau mettait une bonne ambiance. On le voyait souvent déconner. Sinon, le plus comique restera à vie Alain Roche, avec ce sketch mythique : « Everton et Souza sont dans un avion ». Légendaire !

    A l’image de Julien Cazarre sur RMC, te verrais-tu tenir une chronique humoristique liée au football ?

    Une chronique, je ne sais pas trop. Je préfère débattre, échanger et parler ballon avec d’autres passionnés, plutôt que partir en monologue sur une chronique. J’aime garder la spontanéité des échanges et ne pas préparer l’analyse. Je préfère vivre l’analyse.

    Pour finir, quelle est ton actualité ?

    Je joue du mardi au samedi à 21h30, à La comédie de Paris (42 rue Pierre Fontaine Paris, 75009). ALLEZ PARIS !




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Olmecinho

      Ça change des analyses des consultants haut de game que nous afflige les media

    • emre_cwalk

      Des paroles mûres pour un garçon drôle et plaisant.
      C’est un signe de maturité que de mettre en avant la patience, et d’écarter un éventuel bouleversement d’effectif ou même d’entraineur.
      Voilà des paroles qui devraient en faire réfléchir plus d’un…

    • Gargantua75

      Je le suis dans ses analyses.

    • Shadcfc

      J’en retiens l’essentiel, dégraisser l’effectif, un arrière gauche ou un relayeur de classe mondiale, et surtout le plus important les trophées d’abord le jeu ensuite en bonus.

    • Loubard75012

      Souza ou Everton avait hérité du surnom de Jean Claude Robinho donné par Bernard Mendy.
      mdrrrr on en rigole maintenant…mais qu’est ce que j’ai pu m’énerver, tous mes cheveux blancs datent de cette époque. Donc quand au parc j’entends les gens siffler Pastore alors qu’il y a quelques saisons on réclamait l’entrée de Partouche ou Ibisevic, ça me rend fou…

    • psgsanglimite

      Des barres lui il a compris les trophées d’abord ( g kiffer la phrase avec kombouare on jouait bien mais a la fin ctai match nul ou égalisation Loool bien envoyer mec !

    • LauPSG

      stylée l’interview, beaucoup d’humour (talal, santos, sousa….. il m’a tué) et surtout une très bonne analyse de la situation: pas de jeu mais l’essentiel: la 1ère place, pour le mercato le principal c’est de vendre sauf opportunité latéral gauche milieu relayeur…..

      j’ai kiffé!

    • Pagaye

      Je ne le connaissait absolument pas. J’ai jamais entendu parler de lui (c’est peut être grave pour moi) MAIS IL M’A TUE AVEC SON El karkouri et son Everton et Souza dans l’avion loool

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC - Allegri "Le PSG est une équipe très dangereuse contre qui nous pourrions tomber"

    LDC – Allegri « Le PSG est une équipe très dangereuse contre qui nous pourrions tomber »

    Adversaires

    La Juventus Turin ayant terminé première de son groupe (devant le FC Séville), c’est un adversaire ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Lucas Alario, cible du PSG selon RMC"
    11 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Dugarry: Ben Arfa "Comment on peut avoir aussi peu d’intelligence footballistique ?""
    12 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    Exclu – M. Bentalha : « T. Silva, ce n’est pas encore El-Karkouri »

    <Autour du PSG , Club , Exclusivités , Interviews , Une

    Repéré par Jamel Debbouze en 2010, Malik Bentalha fait partie des grands espoirs du stand-up en France. Entretien avec l’humoriste, grand passionné de football et supporter inconditionnel du PSG.

    PF : Tu es né à Bagnols-sur-Cèze, en Languedoc-Roussillon et tu as grandi à Avignon. Comment es-tu devenu supporter du PSG ?

    MB : Mon père était ami avec un monsieur qui s’appelle Mustapha Dahleb (troisième meilleur buteur de l’histoire du PSG avec 98 buts en 306 matches, Ndlr). Et puis, j’ai le PSG dans le sang ! On ne choisit pas son club de cœur : il s’impose à toi ! Je garde le souvenir d’un match extraordinaire, le 27 août 1997, pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions. J’avais huit ans et il y avait PSG – Steaua Bucarest à la télévision. Un match gagné 5-0 par Paris. Quand on connait les péripéties du match aller, perdu 3-0 sur tapis vert, ce fut une soirée magique pour moi !

    A quelle fréquence vas-tu au Parc des Princes ?

    Étant donné que joue mon spectacle du mardi au samedi, je ne peux me rendre au Parc que le dimanche, pour les grandes affiches. Sinon j’enregistre les rencontres, j’éteins mon téléphone et je fonce chez moi après le spectacle me refaire le match en différé… Bon, ça n’a pas la même saveur, mais ça vaut mieux que le résumé de douze secondes sur BFM ou Itélé !

    Étais-tu présent au Parc dimanche soir pour la réception du LOSC ? Comment analyses-tu la rencontre ?

    Oui, j’y étais. Je trouve qu’on est vraiment bien rentré dans le match. Après, il a manqué de liant entre la défense et l’attaque. Rôle que Pastore a joué après son entrée en jeu, en délivrant une superbe passe pour Lavezzi, sur le but. Nous n’avons pas fait un grand match mais, à Paris ces dernières années, notamment avec Kombouaré, on développait du jeu pour se faire égaliser ou perdre à la dernière minute. Aujourd’hui, si on peut avoir un réalisme glacial à l’italienne, les poteaux, Jésus et même Moise avec nous pour être champion, et bien je prends ! Dans un nouveau cycle, le premier titre est toujours le plus compliqué à aller chercher. Quand on prend l’exemple de Manchester City, l’an dernier, ce ne fut pas une mince affaire pour eux. Les plus sévères diront qu’avec l’effectif qu’on a, il faut développer du jeu. Pour l’instant, je préfère développer notre palmarès et, si le jeu vient par la suite, je n’en serais que plus heureux.

    Connais-tu personnellement des joueurs parisiens ? Quels sont tes joueurs favoris au sein de l’équipe ?

    Je connais Mamadou Sakho, qui est venu à mon spectacle, et Clément Chantome qui doit venir bientôt. Les jeunes du terroir, de la maison. Les porte-drapeaux de la formation parisienne. Je trouve ces deux joueurs formidables. Sinon, bien évidemment, j’adore Ibra et Thiago Silva. Ils me rendent fou ! Surtout Thiago Silva : quelle élégance, quelle classe, quelle technique, quelle relance. Bon, ce n’est pas encore Talal El-Karkouri, mais il s’en approche… Faut lui laisser du temps !

    Les dirigeants doivent-ils encore recruter avant la fermeture du mercato ?

    Ils doivent surtout vendre afin de resserrer le groupe. Et puis, si une opportunité se présente pour un latéral gauche ou un milieu relayeur, à l’image de ce que peut être De Rossi… Pourquoi pas ? Mais, j’attends le prochain mercato d’été avec impatience, en rêvant de Cristiano Ronaldo ! Je ne suis pas pro-Mourinho, j’espère que Carlo ira chercher le titre afin qu’on lui laisse du temps. J’aime bien cet entraîneur, il peut apporter de la stabilité au club, j’aimerais le voir s’inscrire dans la durée. Sinon, un ami qatari m’a dit que Goldorak, Nicky Larsson et Rihanna allaient arriver pendant le mercato d’été. Donc on aura du jeu !

    Quels sont les joueurs parisiens les plus comiques ?

    Je trouve que Hoarau mettait une bonne ambiance. On le voyait souvent déconner. Sinon, le plus comique restera à vie Alain Roche, avec ce sketch mythique : « Everton et Souza sont dans un avion ». Légendaire !

    A l’image de Julien Cazarre sur RMC, te verrais-tu tenir une chronique humoristique liée au football ?

    Une chronique, je ne sais pas trop. Je préfère débattre, échanger et parler ballon avec d’autres passionnés, plutôt que partir en monologue sur une chronique. J’aime garder la spontanéité des échanges et ne pas préparer l’analyse. Je préfère vivre l’analyse.

    Pour finir, quelle est ton actualité ?

    Je joue du mardi au samedi à 21h30, à La comédie de Paris (42 rue Pierre Fontaine Paris, 75009). ALLEZ PARIS !

    By
    @
    OTER ?>