Restez connectés avec nous

Adversaires

Faux pas interdit face aux Girondins !

En match de clôture de la 29e journée de Ligue 1, le PSG accueillera Bordeaux dimanche soir à 21h. Attention : la victoire est quasi-impérative.

Depuis ce samedi soir, le club de la capitale n’est plus le leader de la Ligue 1. En s’imposant à domicile face à Saint-Étienne (1-0) grâce à un but de l’inévitable Olivier Giroud, Montpellier a repris les commandes du Championnat. Un match nul face aux Girondins ne permettrait pas aux Parisiens de retrouver son fauteuil de leader, étant donné que les hommes de René Girard possèdent un meilleur goal-average (+26 contre +23). Une victoire des Rouges et Bleus est donc indispensable pour ne pas rester dauphin du MHSC à l’issue de cette 29e journée. Point positif : Carlo Ancelotti pourra compter sur un groupe presque au complet. Seuls Clément Chantôme (hanche) et Diego Lugano (cheville) manqueront à l’appel. En revanche, Maxwell et Bodmer sont « disponibles », tout comme Momo Sissoko qui a purgé ses deux matches de suspension, suite à son expulsion à Dijon.

Exit le marquage en zone

Cette rencontre dominicale face au club au scapulaire sera l’occasion de découvrir le nouveau système de jeu défensif instauré par l’entraîneur parisien. « Nous avons changé de système en installant le marquage en zone mais il n’a pas eu d’effets. Aujourd’hui nous revenons au marquage individuel », a confié « Carletto » en conférence de presse d’avant-match, espérant ainsi que son équipe encaissera moins de buts sur les coups de pied arrêtés. Évidemment, la composition de départ ne ressemblera guère à celle qui a entamé la rencontre de Coupe de France face à Lyon mercredi dernier (1-3). Voici le onze que pourrait aligner Ancelotti : Sirigu – Bisevac, Alex, Sakho, Maxwell – Sissoko, Thiago Motta – Nene, Pastore, Ménez – Hoarau.

Gillot « Indigne d’une équipe professionnelle »

Dans le camp adverse, Bordeaux se fait actuellement remarquer par… son inconstance. Les résultats de la formation girondine sont aussi irréguliers que les sautes de fréquentations sont fréquents chez ses joueurs. Ce qui a le don d’irriter Francis Gillot au plus haut point. « Comment on peut passer d’un bon match à Brest (2-0) à un match comme Ajaccio, alors qu’il y a une semaine d’écart, que c’est pratiquement la même équipe. C’est incompréhensible. Techniquement, on a été très mauvais, d’un très faible niveau. J’ai revu le match, on a fait 50 passes à l’adversaire, c’est indigne d’une équipe professionnelle », s’est insurgé l’ancien coach sochalien. Celui-ci a trouvé un moyen de mettre la pression sur ses joueurs, en leur fixant un objectif de sept victoires sur les dix derniers matches qu’il reste à jouer en Championnat.

Statistiques et pronostics

Bordeaux est réputé pour être une équipe qui pose des problèmes à Paris au Parc des Princes. En 37 confrontations, les Marine et Blanc sont parvenus à s’imposer dans près de 30% des cas dans la capitale. Sur les dix dernières saisons, le PSG a pris les trois points à cinq reprises à domicile. Les Girondins se sont inclinés lors de trois de leurs quatre derniers déplacements chez une équipe située à l’une des six premières places. Sur les différents sites de Paris sportifs, les hommes d’Ancelotti partent nettement favoris (cotes : 1,60 la victoire, 3,30 le nul et 5,50 pour un succès bordelais). Et si Nene inscrivait son quatorzième but de la saison en Ligue 1 (cote : 2,25) ?

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires