Restez connectés avec nous
Féminines - Les Parisiennes assurent l’essentiel à domicile sans briller

Club

Féminines – Les Parisiennes assurent l’essentiel à domicile sans briller

C’est dans un contexte pesant et devant un stade peu garni, que les filles de Farid Benstiti ont reçu l’équipe suédoise d’Örebro ce mercredi soir. Après un match nul à l’aller (1-1), où les féminines avaient été bousculées sur une pelouse synthétique, le Paris-Saint-Germain a validé son billet pour les quarts de finale de la Ligue des champions, sans convaincre.

L’entraineur parisien avait concocté une composition plutôt classique :
Kiedrzynek – Houara-d’Hommeaux, Georges, Delannoy, Boulleau – Erika, Seger (c), Cruz – Cristiane, Horan, Mittag.

Virtuellement qualifiées au coup d’envoi avec ce but à l’extérieur, les Parisiennes ont pris le contrôle du ballon dès le début du match. Face à un adversaire bien regroupé, les joueuses de la capitale ont tout d’abord eu du mal à se procurer des occasions.

Elles ont même failli se faire surprendre sur un contre à la 11ème minute. Au fil des minutes, elles ont pu se rapprocher de la cage adverse sans toutefois pouvoir concrétiser avant la mi-temps, de quoi nourrir des regrets. Nous avons assisté à une première mi-temps qui a cruellement manqué de rythme et a fait l’objet de trop d’approximations techniques.

Au retour des vestiaires, les féminines se sont mises en difficultés et n’ont pas réussi à emballer le match. Il a fallu attendre 5 minutes pour les voir reprendre le contrôle des débats et se créer des occasions.

Afin d’apporter de la fraîcheur dans le secteur offensif, Farid Benstiti a lancé dès la 60ème Marie-Laure Délie en lieu et place d’Anja Mittag. L’attaquante allemande n’aura pas réussi à augmenter son record de but dans la compétition. Dès sa première occasion, l’internationale française a failli trouver le chemin des filets sans l’intervention miraculeuse d’une défenseur adversaire.

L’entraîneur parisien a ensuite lancé Lisa Dahlkvist (ancienne joueuse d’Orebro) à la place de Lindsey Horan au milieu de terrain. Un changement qui a montré clairement les intentions offensives du coach, afin d’éviter une fin de match stressante, ce fut néanmoins sans succès.

Malgré de nombreuses occasions en deuxième mi-temps, les joueuses du PSG ne sont pas parvenues à inscrire ce but tant attendu. Même si la gardienne Suédoise est à créditer d’une très bonne performance puisqu’elle a repoussé de nombreux ballons.

Pour une première participation en Coupe d’Europe, les Suédoises auront montré de belles qualités défensives et fait trembler les joueuses de la capitale jusqu’à la dernière minute. Au final, les Parisiennes poursuivent leur route mais elles devront se montrer plus réalistes si elles veulent rejoindre la finale.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Club