Restez connectés avec nous

Anciens

Fiorèse : « Si Paris ne fait pas de bêtise »

Neuf ans après avoir quitté le PSG, Fabrice Fiorèse suit toujours avec attention l’actualité du club de la capitale. L’ancien attaquant parisien n’a pas de doute sur l’issue du championnat et aimerait voir le PSG affronter un très gros clubs européen en quarts de finale de la Ligue des Champions. 

« Un pronostic sur la Ligue 1 ? Il n’y a pas photo. Honnêtement, si Paris ne fait pas de bêtise, il devrait être à l’aise pour le titre de champion. Après il faut se méfier de Lyon ou d’un outsider plus inattendu comme Saint-Etienne qui marche très fort en 2013. C’est souvent ceux dont on parle le moins, qui en font le plus. La Ligue des Champions ? J’en parlais avec un copain de Paris et je lui disais qu’il serait bien de voir le PSG contre un grand d’Europe. Je ne dis pas que les anciens adversaires du PSG ne l’étaient pas, mais il serait intéressant de rencontrer une bonne pointure pour les quarts de finale. Comme ça on va savoir et cela permettra de mieux juger pour la saison à venir. Ce tour sera l’occasion de connaître le vrai niveau de l’équipe cette saison, a déclaré pour But! celui qui était partagé entre l’OM et le PSG lors des récents Clasicos, étant donné qu’il a évolué dans les deux clubs. Je l’ai vécu comme un supporter des deux camps. Je ne me prononce pas. Malheureusement ou heureusement pour moi, j’ai des amis dans les deux camps. Je ne peux pas me prononcer. Je dis toujours que le meilleur gagne. On voit que cette année, même depuis un certain temps, Paris a pris le dessus sur l’OM. Mais je suis très heureux pour Paris. J’aimerai d’ailleurs que Marseille possède le même genre d’investisseurs pour que le championnat soit plus intéressant encore. Quand on voit quels joueurs ils ont recruté, Beckham cet hiver et Ibrahimovic l’été dernier, on se dit que ça serait intéressant d’avoir plusieurs équipes capables de recruter de tels joueurs. »

Et quand on lui demande s’il aurait aimé faire partie du PSG actuel, la réponse est évidemment positive. « J’ai eu la chance de rencontrer le président sur Saint-Tropez car je réside là-bas. Je suis allé à sa rencontre et je lui ai dit c’est dommage de ne pas avoir pu jouer avec de tels joueurs dans un si grand projet. J’ai toujours eu l’habitude de donner le meilleur de moi-même aux clubs qui croyaient en moi. Jouer pour ce PSG là m’aurait motivé dix fois plus encore », a avoué Fiorèse, en retraite sportive depuis 2009.

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens