Club

Gameiro : « Je suis là pour progresser »

Publie le 26/11/2011 a 10:02



  • Très efficace en début de saison, en atteignant rapidement la barre des huit buts en Ligue 1, Kévin Gameiro a marqué un peu le pas ensuite, à l’image de l’équipe. Mais l’attaquant parisien refuse de s’alarmer et rappelle qu’il doit encore s’adapter à sa nouvelle équipe.

    « C’est toujours frustrant de traverser un match sans toucher beaucoup de ballons, mais ce n’est pas quelque chose que je découvre à Paris. A Lorient, ça m’arrivait aussi de ne pas voir la couleur d’un ballon. Ici, en plus, je viens d’arriver, il faut donc que je m’adapte à la manière de jouer de mes nouveaux coéquipiers et qu’eux s’adaptent à la mienne. On travaille ça à l’entraînement. Après, il y a des matches où ça marche, et d’autres où ça ne marche pas. Je ne suis pas du genre à me poser des questions, parfois des trucs rentrent dans la tête et en ressortent aussitôt. Je ne suis pas rancunier, j’oublie vite. Je ne vais pas me plaindre, hein ? Il y a quand même pire, dans la vie, qu’être attaquant du PSG. C’est clair qu’il y a encore des automatismes à avoir et qu’il faut les travailler. Il faut juste qu’on s’adapte les uns par rapport aux autres, et ça prend du temps. Là, ça ne fait que trois ou quatre mois qu’on bosse ensemble », a expliqué l’ancien Lorientais dans France Football, avant d’avouer qu’il avait encore beaucoup de choses à apprendre qu’il était donc au PSG pour progresser. Je savais, en venant ici que j’allais devoir changer mon jeu. Paris est une équipe qui fait le jeu et qui abrite beaucoup plus de joueurs capables de faire la différence que Lorient. Mais c’est pour ça que je suis venu. Je suis là pour étoffer mon jeu, pour progresser, pour franchir des paliers. »

    Publie le 26/11/2011 a 10:02

    Gameiro : « Je suis là pour progresser »

    Très efficace en début de saison, en atteignant rapidement la barre des huit buts en Ligue 1, Kévin Gameiro a marqué un peu le pas ensuite, à l’image de l’équipe. Mais l’attaquant parisien refuse de s’alarmer et rappelle qu’il doit encore s’adapter à sa nouvelle équipe.

    « C’est toujours frustrant de traverser un match sans toucher beaucoup de ballons, mais ce n’est pas quelque chose que je découvre à Paris. A Lorient, ça m’arrivait aussi de ne pas voir la couleur d’un ballon. Ici, en plus, je viens d’arriver, il faut donc que je m’adapte à la manière de jouer de mes nouveaux coéquipiers et qu’eux s’adaptent à la mienne. On travaille ça à l’entraînement. Après, il y a des matches où ça marche, et d’autres où ça ne marche pas. Je ne suis pas du genre à me poser des questions, parfois des trucs rentrent dans la tête et en ressortent aussitôt. Je ne suis pas rancunier, j’oublie vite. Je ne vais pas me plaindre, hein ? Il y a quand même pire, dans la vie, qu’être attaquant du PSG. C’est clair qu’il y a encore des automatismes à avoir et qu’il faut les travailler. Il faut juste qu’on s’adapte les uns par rapport aux autres, et ça prend du temps. Là, ça ne fait que trois ou quatre mois qu’on bosse ensemble », a expliqué l’ancien Lorientais dans France Football, avant d’avouer qu’il avait encore beaucoup de choses à apprendre qu’il était donc au PSG pour progresser. Je savais, en venant ici que j’allais devoir changer mon jeu. Paris est une équipe qui fait le jeu et qui abrite beaucoup plus de joueurs capables de faire la différence que Lorient. Mais c’est pour ça que je suis venu. Je suis là pour étoffer mon jeu, pour progresser, pour franchir des paliers. »




  • Tags de l'article :
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Paris SG

      Kevin Gameiro, où la meilleur recrue du PSG cet été. C’est un super joueur ce mec.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Féminines - Bruno Salomon s'attend à une finale de LDC "électrique"

    Féminines – Bruno Salomon s’attend à une finale de LDC « électrique »

    Actu Féminin

    Bruno Salomon, chroniqueur sur France Bleu, s’est exprimé à propos de la finale de la Ligue des Champions ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Johana mis à jour un page"Politique de confidentialité"
    9 days ago
    Johana publié un new page."Politique de confidentialité"
    9 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Delannoy On essaye de mettre toutes les chances de notre côté

    Féminines – Delannoy « On essaye de mettre toutes les chances de notre côté »

    Actu Féminin

    Le 1er juin prochain à Cardiff, les équipes féminines du Paris Saint-Germain et de l’Olympique Lyonnais ...

    Vidéos PSG

    Gameiro : « Je suis là pour progresser »

    <Club , Interviews

    Très efficace en début de saison, en atteignant rapidement la barre des huit buts en Ligue 1, Kévin Gameiro a marqué un peu le pas ensuite, à l’image de l’équipe. Mais l’attaquant parisien refuse de s’alarmer et rappelle qu’il doit encore s’adapter à sa nouvelle équipe.

    « C’est toujours frustrant de traverser un match sans toucher beaucoup de ballons, mais ce n’est pas quelque chose que je découvre à Paris. A Lorient, ça m’arrivait aussi de ne pas voir la couleur d’un ballon. Ici, en plus, je viens d’arriver, il faut donc que je m’adapte à la manière de jouer de mes nouveaux coéquipiers et qu’eux s’adaptent à la mienne. On travaille ça à l’entraînement. Après, il y a des matches où ça marche, et d’autres où ça ne marche pas. Je ne suis pas du genre à me poser des questions, parfois des trucs rentrent dans la tête et en ressortent aussitôt. Je ne suis pas rancunier, j’oublie vite. Je ne vais pas me plaindre, hein ? Il y a quand même pire, dans la vie, qu’être attaquant du PSG. C’est clair qu’il y a encore des automatismes à avoir et qu’il faut les travailler. Il faut juste qu’on s’adapte les uns par rapport aux autres, et ça prend du temps. Là, ça ne fait que trois ou quatre mois qu’on bosse ensemble », a expliqué l’ancien Lorientais dans France Football, avant d’avouer qu’il avait encore beaucoup de choses à apprendre qu’il était donc au PSG pour progresser. Je savais, en venant ici que j’allais devoir changer mon jeu. Paris est une équipe qui fait le jeu et qui abrite beaucoup plus de joueurs capables de faire la différence que Lorient. Mais c’est pour ça que je suis venu. Je suis là pour étoffer mon jeu, pour progresser, pour franchir des paliers. »

    By
    @
    OTER ?>