Anciens

Ginola : « Le PSG n’est pas un rouleau compresseur »

Publie le 22/02/2013 a 12:00



  • A deux jours du Clasico, David Ginola a exprimé son sentiment sur cette rencontre, en plus de dévoiler son pronostic. L’ancienne gloire du PSG a également indiqué que l’équipe de Carlo Ancelotti se devait d’être plus consistante et plus régulière pour devenir très compétitive.

    « Entre le PSG et l’OM, il n’y a que deux places d’écart et les Marseillais viendront au Parc avec l’espoir de faire un résultat. Pourtant, les deux clubs évoluent sur deux planètes différentes. L’OM cherche à vendre des joueurs qui ont encore une valeur marchande. Alors que le PSG cherche à recruter des stars internationales et à se séparer de joueurs qui n’entrent plus dans le projet du club. Un pronostic ? Le PSG va gagner. Il a trop besoin de faire oublier la défaite à Sochaux. C’est une équipe capable de battre tout le monde. Le match à Valence a laissé une très forte impression. Mais trop souvent en championnat, le PSG manque encore d’emprise sur le jeu. Ce n’est pas un rouleau compresseur. Le boulot d’Ancelotti consiste désormais à donner une marque de fabrique à son équipe, a analysé l’ancien milieu de terrain du PSG dans Le Parisien, avant de donner son point de vue sur l’arrivée de David Beckham. Stratégiquement, c’est une excellente idée. Sa signature est un coup du marketing à l’anglo-saxonne. Jusqu’à l’autre bout du monde, on a entendu parler du PSG. De ce point de vue, sa présentation à la presse était une réussite. En annonçant par exemple que son salaire sera reversé à une association caritative, il a créé un coup de théâtre, un effet de communication. Par sa simple présence, Beckham crée un intérêt à l’échelle mondiale en faveur du PSG. Il prend toutes les choses qui se présentent à lui à bras-le-corps. Sa vie de famille, ses contrats publicitaires et sa vie de footballeur. Et il donne l’impression de ne pas être rassasié. Becks a 37 ans, et malgré l’argent et la gloire, il a toujours envie de se faire mal à l’entraînement. Il pourrait pourtant boire des cocktails sur une plage déserte. Ses qualités ont fait de lui l’un des meilleurs joueurs du monde mais il est très difficile de le situer précisément dans une hiérarchie. On peut essayer de comparer Messi avec Cristiano Ronaldo. Mais avec qui peut-on comparer Beckham ? Une chose est sûre, sa notoriété a dépassé ses pures qualités footballistiques. En dehors de son pied droit magnifique, c’était un vrai teigneux. Loin de son image d’esthète, il pouvait aussi montrer un côté beaucoup plus agressif. Il ne ménageait pas ses efforts dans son couloir et participait au travail défensif. Je suis sûr que son état d’esprit n’a pas changé. »

    Publie le 22/02/2013 a 12:00

    Ginola : « Le PSG n’est pas un rouleau compresseur »

    A deux jours du Clasico, David Ginola a exprimé son sentiment sur cette rencontre, en plus de dévoiler son pronostic. L’ancienne gloire du PSG a également indiqué que l’équipe de Carlo Ancelotti se devait d’être plus consistante et plus régulière pour devenir très compétitive.

    « Entre le PSG et l’OM, il n’y a que deux places d’écart et les Marseillais viendront au Parc avec l’espoir de faire un résultat. Pourtant, les deux clubs évoluent sur deux planètes différentes. L’OM cherche à vendre des joueurs qui ont encore une valeur marchande. Alors que le PSG cherche à recruter des stars internationales et à se séparer de joueurs qui n’entrent plus dans le projet du club. Un pronostic ? Le PSG va gagner. Il a trop besoin de faire oublier la défaite à Sochaux. C’est une équipe capable de battre tout le monde. Le match à Valence a laissé une très forte impression. Mais trop souvent en championnat, le PSG manque encore d’emprise sur le jeu. Ce n’est pas un rouleau compresseur. Le boulot d’Ancelotti consiste désormais à donner une marque de fabrique à son équipe, a analysé l’ancien milieu de terrain du PSG dans Le Parisien, avant de donner son point de vue sur l’arrivée de David Beckham. Stratégiquement, c’est une excellente idée. Sa signature est un coup du marketing à l’anglo-saxonne. Jusqu’à l’autre bout du monde, on a entendu parler du PSG. De ce point de vue, sa présentation à la presse était une réussite. En annonçant par exemple que son salaire sera reversé à une association caritative, il a créé un coup de théâtre, un effet de communication. Par sa simple présence, Beckham crée un intérêt à l’échelle mondiale en faveur du PSG. Il prend toutes les choses qui se présentent à lui à bras-le-corps. Sa vie de famille, ses contrats publicitaires et sa vie de footballeur. Et il donne l’impression de ne pas être rassasié. Becks a 37 ans, et malgré l’argent et la gloire, il a toujours envie de se faire mal à l’entraînement. Il pourrait pourtant boire des cocktails sur une plage déserte. Ses qualités ont fait de lui l’un des meilleurs joueurs du monde mais il est très difficile de le situer précisément dans une hiérarchie. On peut essayer de comparer Messi avec Cristiano Ronaldo. Mais avec qui peut-on comparer Beckham ? Une chose est sûre, sa notoriété a dépassé ses pures qualités footballistiques. En dehors de son pied droit magnifique, c’était un vrai teigneux. Loin de son image d’esthète, il pouvait aussi montrer un côté beaucoup plus agressif. Il ne ménageait pas ses efforts dans son couloir et participait au travail défensif. Je suis sûr que son état d’esprit n’a pas changé. »




  • Tags de l'article : , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Olmecinho

      Avant d’écraser le championnat, on se doit déjà de la gagner, faut faire les choses dans l’ordre, on a certe une belle équipe, mais on a toujours un déséquilibre dans l’équipe, nos latéraux ne font pas parti des top 10 latéraux du championnat, même Morel tant décrié centre mieux que Jallet, Maxwell ou Armand. Malgré la présence d’Ibra, il nous manque un attaquant de surface tueur, et un autre défenseur central de haut niveau pour compléter ceux actuel, car on doit être compétitif après les match internationaux et Européen

      • non

        Oui c’est clair, il nous faudrait ashley cole, dani alves, falcao, van persie et kompany ou pique pour gagner la Ligue 1. Sinon je vois pas comment on pourra être compétitif face à Marseille, Toulouse ou Nice

        • Olmecinho

          Ce serait trop demander de bien un lire post avant de se déchaîner ? j’ai précisé écrasé le championnat, nuance avec gagner

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Ancelotti La Ligue des Champions sera plus difficile, notamment avec Neymar au PSG

    Ancelotti : « La LDC sera plus difficile », notamment avec Neymar au PSG

    Adversaires

    Carlo Ancelotti, ancien entraîneur du Paris Saint-Germain aujourd’hui au Bayern Munich, a été interrogé en conférence ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Amian "On va essayer de tenir et mettre un but, tout est possible""
    2 days ago
    NicolasBa mis à jour un post"Guingamp/PSG - Sorbon "Paris est très fort. Mais cela sert à apprendre""
    6 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair "Paris c’est le seul club en France qui peut gagner la Coupe d’Europe chez les filles et les garçons"

    Féminines – Lair « Paris c’est le seul club en France qui peut gagner la Coupe d’Europe chez les filles et les garçons »

    Actu Féminin

    Patrice Lair, entraîneur de 56 ans de l’équipe féminine du Paris Saint-Germain, s’est confié auprès de Ouest ...

    Vidéos PSG

    Ginola : « Le PSG n’est pas un rouleau compresseur »

    <Anciens , Clasico , Club , Interviews

    A deux jours du Clasico, David Ginola a exprimé son sentiment sur cette rencontre, en plus de dévoiler son pronostic. L’ancienne gloire du PSG a également indiqué que l’équipe de Carlo Ancelotti se devait d’être plus consistante et plus régulière pour devenir très compétitive.

    « Entre le PSG et l’OM, il n’y a que deux places d’écart et les Marseillais viendront au Parc avec l’espoir de faire un résultat. Pourtant, les deux clubs évoluent sur deux planètes différentes. L’OM cherche à vendre des joueurs qui ont encore une valeur marchande. Alors que le PSG cherche à recruter des stars internationales et à se séparer de joueurs qui n’entrent plus dans le projet du club. Un pronostic ? Le PSG va gagner. Il a trop besoin de faire oublier la défaite à Sochaux. C’est une équipe capable de battre tout le monde. Le match à Valence a laissé une très forte impression. Mais trop souvent en championnat, le PSG manque encore d’emprise sur le jeu. Ce n’est pas un rouleau compresseur. Le boulot d’Ancelotti consiste désormais à donner une marque de fabrique à son équipe, a analysé l’ancien milieu de terrain du PSG dans Le Parisien, avant de donner son point de vue sur l’arrivée de David Beckham. Stratégiquement, c’est une excellente idée. Sa signature est un coup du marketing à l’anglo-saxonne. Jusqu’à l’autre bout du monde, on a entendu parler du PSG. De ce point de vue, sa présentation à la presse était une réussite. En annonçant par exemple que son salaire sera reversé à une association caritative, il a créé un coup de théâtre, un effet de communication. Par sa simple présence, Beckham crée un intérêt à l’échelle mondiale en faveur du PSG. Il prend toutes les choses qui se présentent à lui à bras-le-corps. Sa vie de famille, ses contrats publicitaires et sa vie de footballeur. Et il donne l’impression de ne pas être rassasié. Becks a 37 ans, et malgré l’argent et la gloire, il a toujours envie de se faire mal à l’entraînement. Il pourrait pourtant boire des cocktails sur une plage déserte. Ses qualités ont fait de lui l’un des meilleurs joueurs du monde mais il est très difficile de le situer précisément dans une hiérarchie. On peut essayer de comparer Messi avec Cristiano Ronaldo. Mais avec qui peut-on comparer Beckham ? Une chose est sûre, sa notoriété a dépassé ses pures qualités footballistiques. En dehors de son pied droit magnifique, c’était un vrai teigneux. Loin de son image d’esthète, il pouvait aussi montrer un côté beaucoup plus agressif. Il ne ménageait pas ses efforts dans son couloir et participait au travail défensif. Je suis sûr que son état d’esprit n’a pas changé. »

    By
    @
    OTER ?>