Restez connectés avec nous
Ligue 1 - Girard "J'espère que tout le monde sera décidé à leur mener la vie dure"

Adversaires

Girard : « On ne va pas faire les boutiques à Paris »

Ce vendredi, René Girard s’est présenté en conférence de presse. L’entraîneur du LOSC a bien évidemment évoqué le match de dimanche soir face au PSG, un match énorme pour lui et ses joueurs.

« Ce qui est sûr, c’est que footballistiquement, c’est un gros match. Le calendrier a voulu qu’on joue les Parisiens avant les fêtes. C’est une bonne chose, on ne sera en vacances que lundi. On se bat toute l’année pour être le mieux classé possible et faire ce genre de match-là. Ca permet à mes joueurs de se frotter à des pointures. C’est quelque chose de réjouissant et de jouissif. On y va avec beaucoup de sérénité et de respect pour cette équipe de Paris. On n’est pas parti pour faire les boutiques. On n’aurait pas forcément le même langage avec une autre équipe mais là c’est Paris. Il n’y a pas photo en ce qui concerne les budgets mais on a peut-être autre chose à faire valoir. On va tout faire pour être à la hauteur de l’événement. On n’y va pas résignés. Le tort serait de faire une fixation de Paris. On sait qu’ils seront là. Ils ont deux équipes et il ne faut pas regarder s’ils vont être fatigués ou pas. Le danger va venir de partout. A nous d’être concentrés, d’être nous-mêmes. Il y a des moments comme cela dans la saison où les garçons sont attentifs et ça peut venir de l’échéance qui arrive. Le duel à distance entre Kalou et Ibrahimovic ? S’ils font encore un doublé chacun, on fera match nul. Ibra, c’est le top. Salomon, c’est très fort aussi. Je ne suis pas étonné car on retrouve ces joueurs à leur valeur et on sait ce qu’ils sont capables de faire sur un match. Salomon est quelqu’un de joyeux en général. Il lui manquait un peu de réussite. Les deux buts qu’il a insrits, c’est un petit rayon de soleil. (…) Ibra a été chasser en Suède cette semaine, et bien je suis content pour lui. C’était quoi, du gibier à poil ou du gibier à plume ? (il rit) S’il va chasser le Dogue ? Je ne sais pas, c’est à lui qu’il faut poser la question. Et vous savez, à la chasse, ce n’est pas le chien qui ramène le gibier ? », a fini par rigoler l’entraîneur du LOSC, qui sera certainement moins détendu au Parc des Princes dimanche soir.

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires