Restez connectés avec nous

Club

Hoarau, retour gagnant ?

95 minutes. C’est le temps qu’a joué Guillaume Hoarau en Ligue 1 cette saison. Il n’a été titularisé qu’une seule fois par Antoine Kombouaré en championnat, à l’occasion de la première journée, face à Lorient (0-1). Le Réunionais était alors associé à Kevin Gameiro à la pointe de l’attaque du PSG, dans un schéma tactique en 4-4-2. Face au FC Differdange, lors du barrage retour de Ligue Europa, l’ancien Havrais est contraint de quitter ses co-équipiers, en raison d’une douleur au niveau des adducteurs. « Ce n’est pas terrible parce qu’il a une épaule qui le fait souffrir et il a fait un geste assez brusque qui l’a handicapé durant le match au niveau des adducteurs. Ce n’est pas évident pour lui en ce moment. Il n’est pas en réussite, là il se blesse, il faut qu’il s’accroche », déclarait alors Antoine Kombouaré après la rencontre face à la formation luxembourgeoise.

Longue convalescence

Quelques jours plus tard, Guillaume Hoarau et le staff médical du club de la capitale optent pour une opération de l’épaule. Le 5 septembre dernier, l’intervention chirurgicale est une réussite. Depuis cette date, l’attaquant était en phase en convalescence. A-t-il manqué au PSG ? Si l’on observe les statistiques de Kevin Gameiro (huit buts en championnat), on peut répondre par la négative. Dans la hiérarchie des attaquants, en début de saison, il figurait à la deuxième place dans l’esprit d’Antoine Kombouaré, derrière l’ancien Lorientais mais devant Melvut Erding. A chaque fois que ce dernier a eu l’opportunité d’être titularisé cette saison, ce fut un fiasco. A la place du Turc, le natif de St Louis (La Réunion) aurait difficilement pu faire pire.

Profil atypique

Kevin Gameiro et Melvut Erding offrent un profil assez proche. Celui de Guillaume Hoarau dénote. Si son indisponibilité avait été moins longue, Antoine Kombouaré aurait peut-être abandonné son schéma de jeu en 4-2-3-1 plus rapidement. En effet, avec sa grande taille (1m92) et son jeu en pivot, il peut être associé avec un attaquant ayant des caractéristiques différentes de celles qu’il possède. Kevin Gameiro se retrouverait ainsi sans doute moins esseulé à la pointe de l’attaque parisienne. Quant à Javier Pastore, il aurait la possibilité d’évoluer un peu moins haut sur le terrain et, par conséquent, de mener plus aisément le jeu. Si Hoarau revient sur les pelouses de Ligue 1 avant la trêve et qu’une chance lui ait donné de jouer, il devra la saisir immédiatement. Au mercato d’hiver, les dirigeants tenteront certainement de recruter un attaquant de gros calibre (on reparle de Carlos Tevez aujourd’hui, Ndlr.).

Un train d’avance pour Giroud

Dans la perspective de l’Euro 2012, Guillaume Hoarau est obligé de se refaire une place au soleil à Paris. Si cela n’est pas le cas, il peut clairement dire adieu aux voyages en Pologne et en Ukraine. Surtout qu’Olivier Giroud est en train d’exploser avec Montpellier cette saison. Meilleur buteur de Ligue 1 avec douze réalisations, celui-ci possède un profil relativement similaire à celui du Réunionais. Sauf qu’il est nettement plus efficace. Le fait que Laurent Blanc convoque régulièrement Hoarau chez les Bleus a souvent été critiqué. « Guillaume est vraiment atypique. Je me suis retranché derrière la notion de groupe. J’aimerais que sa situation en club progresse car on ne pourra pas éternellement  faire en sorte d’appeler les joueurs pour les maintenir à un certain niveau mental et psychologique », expliquait le sélectionneur de l’équipe de France à la fin du mois d’août dernier. Hoarau a peut-être déjà laissé passer sa chance. A moins qu’il n’effectue un retour fracassant avec le PSG.

Arnaud Lapointe

Derniers articles

Autres articles présents dans Club