Restez connectés avec nous

Club

Houllier plutôt séduit par la saison du PSG

Si le PSG peut avoir quelques regrets, en pensant notamment aux éliminations en coupes nationales et au fait d’être passé près de l’exploit face à Barcelone en Ligue des Champions, sa saison est plutôt réussie selon Gérard Houllier. L’ancien entraîneur du PSG (1985-1988) tient à saluer le travail de Carlo Ancelotti et semble séduit par le talent d’un bon nombre de joueurs parisiens.

« S’il est sacré champion de France, c’est aussi parce que Carlo Ancelotti aura fait du bon travail. Son plus gros mérite est d’avoir su rester calme à chaque fois qu’il y a eu des secousses. Je trouve que son expérience et son assurance collent bien à Paris. Il s’est rarement trompé dans son management. Or, coacher des stars, c’est quelque chose. Une star, c’est fragile. Elle suscite tellement d’attentes et son ego est tel qu’elle se fixe des objectifs extrêmement élevés. Il faut donc la protéger en étant très indulgent avec elle. Et Carlo, lui, fait ça très bien. Peut-être ce PSG a-t-il besoin de davantage de régularité, laquelle lui conférera un fonds de jeu, une identité qu’il n’a pas encore. Mais il faut du temps. Après tout, tu as le droit de rater des matches ou de faire des contre-performances si, au bout du compte, tu es champion. Dans quelques années, personne ne se rappellera que Paris a perdu contre Rennes à onze contre neuf en début de saison. Le style du PSG est en train de se construire doucement. Peut-être est-il mieux pour lui de ne pas avoir tout gagné en une année. Champion de France et quart de finaliste de la C1, ce serait déjà pas mal. Des équipes renommées ont eu besoin de plus de temps pour atteindre un tel niveau en Coupe d’Europe. Cette saison, je trouve que le PSG a tapé juste en prenant Ibrahimovic. Peu importe ce qu’on peut dire sur lui, les faits sont là. Il a marqué 27 buts. Et ça, c’est indiscutable. Pour moi, Verratti et Matuidi sont les deux révélations de la saison. Ils présentent deux registres différents qui se complètent parfaitement. Verratti, c’est une très bonne passe longue, et Matuidi, c’est un chien pour récupérer le ballon. Après, j’ai envie de citer Thiago Silva, forcément, qui est pour moi l’un des meilleurs au monde à son poste. Lavezzi, aussi, que j’aime bien. Lucas, qui possède la qualité rare de savoir éliminer en course. Beaucoup de mecs sont capables d’éliminer un adversaire direct. Mais la plupart le font après avoir enterré le ballon, c’est-à-dire après un contrôle, ce qui donne le temps à l’équipe adverse de se replacer. Lucas, lui, sait transpercer une défense à pleine vitesse, sans tergiverser une seule seconde, ce qui équivaut à des coups de poignard. Il y a aussi Sirigu. Un très, très bon gardien. Or, tu gagnes un titre avec un bon gardien et un bon buteur. Moi, en 1986, j’avais Bats et Rocheteau », a analysé le technicien français dans les colonnes de France Football.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club