Club

Ibra, Lavezzi, Silva, la Ligue 1…Sirigu se livre !

Publie le 30/10/2012 a 13:00



  • Dans un entretien accordé à la Gazzetta dello Sport, Salvatore Sirigu s’est confié sur de nombreux sujets tels que la Ligue 1, la rumeur De Rossi, Zlatan Ibrahimovic, Thiago Silva et Ezequiel Lavezzi.

    Véritable leader de l’équipe parisienne, Salvatore Sirigu sait qu’il se trouve dans un groupe très talentueux. « Nous sommes en constante évolution. Nous sommes embarqués dans un beau projet, très ambitieux et très professionnel. De grands joueurs sont arrivés dans le groupe, ce qui a créé une identité forte. Tout le monde savait que des grands joueurs allaient arriver, car le club veut gagner la Ligue des Champions. Mais dans le vestiaire, tout le monde reste simple. C’est un peu étrange de se retrouver à côté d’Ibra. Tant que tu ne le vois pas, tu ne le crois pas. Les risques d’une Ibra-dépendance ? Quand vous avez une telle arme, pourquoi ne pas l’utiliser ? S’il venait à ne pas jouer, nous nous adapterions. C’est un risque à prendre. Par ailleurs, les autres attaquants, comme Gameiro, ont répondu présent. Thiago Silva ? J’avais déjà joué contre lui, je savais que c’était un joueur complet. Le plus intéressant que c’est grâce à lui, la défense est plus compacte, plus tranquille. Lavezzi ? Je le suivais lorsqu’il était à Naples. C’est un garçon souriant et positif malgré son début de saison difficile. L’équipe l’apprécie, ce sera notre arme secrète, a annoncé le gardien de but du PSG, qui s’est ensuite exprimé sur le niveau de la Ligue 1 et le possible déclin du championnat italien. Ceux qui considèrent la Ligue 1 comme un championnat mineur ne savent pas de quoi ils parlent. Ibra m’a même dit qu’il a croisé des défenseurs capables de le mettre en difficulté physiquement. Contre nous, tous les adversaires deviennent des bêtes féroces. Et puis il y a des joueurs de qualité comme Capoue, Obraniak, Aliadière ou Gignac. Le déclin de la Série A ? Certaines équipes ont perdu des éléments majeurs mais elle demeure un championnat difficile, tactique, fascinant. Il n’y a pas de déclin. La preuve avec des équipes comme la Juventus de Turin, qui est de retour en Europe, et Naples, qui réussit sans Lavezzi. »

    Enfin, l’international italien est revenu sur son transfert au PSG, le projet du club et la rumeur Daniele De Rossi. « Si j’ai bien fait de quitter l’Italie ? Leonardo m’a fait comprendre que le PSG était une formidable opportunité. A Palerme, j’étais un peu bloqué, mais j’ai gardé des amis comme Brichetto, Ujkani, Miccoli, Hernandez, Garcia, Morganella…Je me sens très bien ici. Je suis à 100% dans le projet du PSG et j’ai le sentiment que Leonardo ne veut pas me laisser partir. De Rossi au PSG ? C’est normal qu’il soit lié à un projet si ambitieux, le PSG lui irait comme un gant. Mais pour le faire quitter Rome, il lui faudra une grosse motivation, et pas seulement financière. C’est un des derniers joueurs sentimentaux. Nous l’accueillerions à bras ouverts », a conclu Sirigu, qui se verrait bien accueillir un nouveau joueur de la sélection italienne.

    Publie le 30/10/2012 a 13:00

    Ibra, Lavezzi, Silva, la Ligue 1…Sirigu se livre !

    Dans un entretien accordé à la Gazzetta dello Sport, Salvatore Sirigu s’est confié sur de nombreux sujets tels que la Ligue 1, la rumeur De Rossi, Zlatan Ibrahimovic, Thiago Silva et Ezequiel Lavezzi.

    Véritable leader de l’équipe parisienne, Salvatore Sirigu sait qu’il se trouve dans un groupe très talentueux. « Nous sommes en constante évolution. Nous sommes embarqués dans un beau projet, très ambitieux et très professionnel. De grands joueurs sont arrivés dans le groupe, ce qui a créé une identité forte. Tout le monde savait que des grands joueurs allaient arriver, car le club veut gagner la Ligue des Champions. Mais dans le vestiaire, tout le monde reste simple. C’est un peu étrange de se retrouver à côté d’Ibra. Tant que tu ne le vois pas, tu ne le crois pas. Les risques d’une Ibra-dépendance ? Quand vous avez une telle arme, pourquoi ne pas l’utiliser ? S’il venait à ne pas jouer, nous nous adapterions. C’est un risque à prendre. Par ailleurs, les autres attaquants, comme Gameiro, ont répondu présent. Thiago Silva ? J’avais déjà joué contre lui, je savais que c’était un joueur complet. Le plus intéressant que c’est grâce à lui, la défense est plus compacte, plus tranquille. Lavezzi ? Je le suivais lorsqu’il était à Naples. C’est un garçon souriant et positif malgré son début de saison difficile. L’équipe l’apprécie, ce sera notre arme secrète, a annoncé le gardien de but du PSG, qui s’est ensuite exprimé sur le niveau de la Ligue 1 et le possible déclin du championnat italien. Ceux qui considèrent la Ligue 1 comme un championnat mineur ne savent pas de quoi ils parlent. Ibra m’a même dit qu’il a croisé des défenseurs capables de le mettre en difficulté physiquement. Contre nous, tous les adversaires deviennent des bêtes féroces. Et puis il y a des joueurs de qualité comme Capoue, Obraniak, Aliadière ou Gignac. Le déclin de la Série A ? Certaines équipes ont perdu des éléments majeurs mais elle demeure un championnat difficile, tactique, fascinant. Il n’y a pas de déclin. La preuve avec des équipes comme la Juventus de Turin, qui est de retour en Europe, et Naples, qui réussit sans Lavezzi. »

    Enfin, l’international italien est revenu sur son transfert au PSG, le projet du club et la rumeur Daniele De Rossi. « Si j’ai bien fait de quitter l’Italie ? Leonardo m’a fait comprendre que le PSG était une formidable opportunité. A Palerme, j’étais un peu bloqué, mais j’ai gardé des amis comme Brichetto, Ujkani, Miccoli, Hernandez, Garcia, Morganella…Je me sens très bien ici. Je suis à 100% dans le projet du PSG et j’ai le sentiment que Leonardo ne veut pas me laisser partir. De Rossi au PSG ? C’est normal qu’il soit lié à un projet si ambitieux, le PSG lui irait comme un gant. Mais pour le faire quitter Rome, il lui faudra une grosse motivation, et pas seulement financière. C’est un des derniers joueurs sentimentaux. Nous l’accueillerions à bras ouverts », a conclu Sirigu, qui se verrait bien accueillir un nouveau joueur de la sélection italienne.




  • Tags de l'article : , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • MenezPastoreNene

      Superbe interview !!!!

    • emre_cwalk

      Ed Warner, tu m’as blessé…
      Comment postuler pour Canal+…

    • Jean-Christian Pierre

      « Et puis il y a des joueurs de qualité comme Capoue, Obraniak, Aliadière ouGignac » Sérieux arrête Salvatore…

      • Yavon

        Il a oublié gourcuff et martin

        • Capoue est un bon joueur

          • zapata

             Obraniak aussi. Il n’y a qu’à voir ce qu’est devenu Bordeaux depuis qu’ils l’ont recruté, et Lille depuis qu’ils ne l’ont plus.

      • Dadadu76

        Les trois  premiers OK mais pour le gros  Gignac c’est clair il faut pas abuser non plus mdrr

    • 972

      Paris sera italo-brésilien lool

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Le PSG condamné par l'UEFA à payer 40 000 euros à cause de ses retards

    LDC – Le PSG condamné par l’UEFA à payer 40 000 euros à cause de ses retards

    Club

    Ce jeudi se réunissait la Commission de discipline de l’UEFA à Nyon (en Suisse). Il était ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa mis à jour un post"Anderlecht/PSG - Mbappé "c'est vrai que des fois on gère un peu trop""
    2 days ago
    NicolasBa mis à jour un post"Anderlecht/PSG - Mbappé "c'est vrai que des fois on gère un peu trop""
    2 days ago

    Actualité Féminine

    Robert Malm Si le PSG me fait une proposition, je réfléchirais

    Robert Malm « Si le PSG me fait une proposition, je réfléchirais »

    Actu Féminin

    Hier, RMC Sport a indiqué que le Paris Saint-Germain pense à proposer le poste de directeur sportif ...

    Vidéos PSG

    Ibra, Lavezzi, Silva, la Ligue 1…Sirigu se livre !

    <Club , Interviews

    Dans un entretien accordé à la Gazzetta dello Sport, Salvatore Sirigu s’est confié sur de nombreux sujets tels que la Ligue 1, la rumeur De Rossi, Zlatan Ibrahimovic, Thiago Silva et Ezequiel Lavezzi.

    Véritable leader de l’équipe parisienne, Salvatore Sirigu sait qu’il se trouve dans un groupe très talentueux. « Nous sommes en constante évolution. Nous sommes embarqués dans un beau projet, très ambitieux et très professionnel. De grands joueurs sont arrivés dans le groupe, ce qui a créé une identité forte. Tout le monde savait que des grands joueurs allaient arriver, car le club veut gagner la Ligue des Champions. Mais dans le vestiaire, tout le monde reste simple. C’est un peu étrange de se retrouver à côté d’Ibra. Tant que tu ne le vois pas, tu ne le crois pas. Les risques d’une Ibra-dépendance ? Quand vous avez une telle arme, pourquoi ne pas l’utiliser ? S’il venait à ne pas jouer, nous nous adapterions. C’est un risque à prendre. Par ailleurs, les autres attaquants, comme Gameiro, ont répondu présent. Thiago Silva ? J’avais déjà joué contre lui, je savais que c’était un joueur complet. Le plus intéressant que c’est grâce à lui, la défense est plus compacte, plus tranquille. Lavezzi ? Je le suivais lorsqu’il était à Naples. C’est un garçon souriant et positif malgré son début de saison difficile. L’équipe l’apprécie, ce sera notre arme secrète, a annoncé le gardien de but du PSG, qui s’est ensuite exprimé sur le niveau de la Ligue 1 et le possible déclin du championnat italien. Ceux qui considèrent la Ligue 1 comme un championnat mineur ne savent pas de quoi ils parlent. Ibra m’a même dit qu’il a croisé des défenseurs capables de le mettre en difficulté physiquement. Contre nous, tous les adversaires deviennent des bêtes féroces. Et puis il y a des joueurs de qualité comme Capoue, Obraniak, Aliadière ou Gignac. Le déclin de la Série A ? Certaines équipes ont perdu des éléments majeurs mais elle demeure un championnat difficile, tactique, fascinant. Il n’y a pas de déclin. La preuve avec des équipes comme la Juventus de Turin, qui est de retour en Europe, et Naples, qui réussit sans Lavezzi. »

    Enfin, l’international italien est revenu sur son transfert au PSG, le projet du club et la rumeur Daniele De Rossi. « Si j’ai bien fait de quitter l’Italie ? Leonardo m’a fait comprendre que le PSG était une formidable opportunité. A Palerme, j’étais un peu bloqué, mais j’ai gardé des amis comme Brichetto, Ujkani, Miccoli, Hernandez, Garcia, Morganella…Je me sens très bien ici. Je suis à 100% dans le projet du PSG et j’ai le sentiment que Leonardo ne veut pas me laisser partir. De Rossi au PSG ? C’est normal qu’il soit lié à un projet si ambitieux, le PSG lui irait comme un gant. Mais pour le faire quitter Rome, il lui faudra une grosse motivation, et pas seulement financière. C’est un des derniers joueurs sentimentaux. Nous l’accueillerions à bras ouverts », a conclu Sirigu, qui se verrait bien accueillir un nouveau joueur de la sélection italienne.

    By
    @
    OTER ?>