Restez connectés avec nous

Club

Ibrahimovic, la Ligue 1 et l’argent (2/3)

Après avoir évoqué l’importance de la Ligue des Champions (voir article), Zlatan Ibrahimovic s’est exprimé au sujet du niveau de la Ligue 1 et de la polémique créée en France par son salaire.

Depuis maintenant un mois et demi, Ibrahimovic sévit en Ligue 1 et se retrouve déjà en tête du classement des buteurs avec 5 buts. Mais selon l’attaquant suédois, le championnat français est compliqué et n’a rien à envier aux autres championnats. « La Ligue 1 ? Elle est difficile. Elle n’est pas moins forte que les autres Championnats. Physiquement, ici, tout le monde est puissant et balèze comme moi. Je n’y étais pas habitué ! (Il sourit.) C’est un paramètre auquel je dois m’adapter. Et puis, je constate que tout le monde est très motivé pour battre Paris. Dans les yeux des gens, je ne dis pas des footballeurs, mais des gens autour, je sens comme un désir très fort de faire tomber ce Paris-là, qui suscite tant de commentaires. Les gens ne veulent pas voir Paris tout rafler, ils veulent qu’il échoue. En Angleterre, Chelsea a suscité ces sentiments quand Roman Abramovitch est arrivé (en 2003). Mais pour moi, cette atmosphère est très positive. Elle stimule encore plus. Les gens doivent bien se rendre compte que le PSG est en train de donner une dimension internationale à la L1. Si ce n’est pas ce club, qui va y parvenir ? Montpellier ? Grâce à Paris, le Championnat de France devient une compétition importante, a expliqué l’international suédois dans L’Equipe, lui qui n’arrive pas à donner le nom du plus grand rival du PSG cette saison en championnat. Je ne sais pas. Jusqu’ici, le Championnat est très serré. Mais il n’y a eu que cinq journées. Après six mois, on y verra plus clair. Les équipes qui lutteront pour le titre seront celles qui auront les effectifs les plus costauds. Dix bons joueurs, ça ne suffit pas pour aller loin. Il en faut vingt-deux. Là, vous avez du matériel. »

Et parmi tous ses joueurs, beaucoup profitent d’un salaire confortable. Celui de Zlatan Ibrahimovic, estimé à 14M€ par saison (9M€ selon l’édition du 16 septembre 2012 du quotidien Le Parisien) a fait beaucoup parler en France et le principal intéressé ne comprend vraiment pas cette polémique. « Pour avoir de la qualité, il faut mettre le prix, non ? La qualité n’est pas gratuite. Et puis, pourquoi toutes ces critiques ? Après tout, cet argent va générer plus d’impôts pour la France. Donc les politiques devraient plutôt être contents, non ? C’est très étrange, tout ça… Vous savez, l’argent, j’en avais déjà beaucoup gagné avant de venir ici. Je suis venu à Paris pour le défi proposé. Après, c’est vrai, il y a un marché. Vous, en tant que journaliste, vous ne quitterez pas L’Équipe pour aller gagner 500 € de moins dans un autre journal. C’est pareil dans le football. Quand vous partez, c’est pour gagner au moins autant. Thiago Silva, il gagne ici ce qu’il aurait gagné à Milan. C’est donc que c’est le challenge sportif qui l’a attiré. Pour moi, c’est pareil. Je ne cours pas après l’argent. Même si j’arrêtais ma carrière aujourd’hui, je pourrais très bien vivre jusqu’à la fin de mes jours », a confié l’attaquant du PSG, qui a prévu de passer une retraite paisible en Suède avec ses enfants.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club