Restez connectés avec nous
Zlatan Ibrahimovic sort son parfum "Suprême" pour femmes et hommes

Club

Ibrahimovic : « Le PSG, mon plus grand défi »

Lundi soir, Zlatan Ibrahimovic a été élu meilleur joueur suédois de l’année 2012 pour la septième fois de sa carrière. L’attaquant du PSG était donc très heureux de recevoir de nouveau cette récompense et a accepté de revenir sur ses premiers mois à Paris.

« C’est un sentiment incroyable. C’est mon septième Ballon d’Or et je continue d’écrire l’histoire. Bien sûr, c’est un grand honneur, ça veut dire que j’ai fait quelque chose de bien cette année. Je continue à grandir et me développer en tant que joueur et en tant que personne. Ma collection de trophées continue de grandir et j’espère que je trouverai assez de place à la maison. Mais je ne veux pas me contenter de cela, j’en veux encore plus. Tant que je joue, je veux gagner et remporter des titres et des trophées. Même si je n’ai rien gagné la saison dernière avec Milan, ce titre prouve que j’ai répondu présent individuellement. Je ressens un sentiment spécial ce soir car j’ai vécu la saison dernière en Italie et le début de cette nouvelle saison avec Paris. Je remercie le sélectionneur de l’équipe nationale Erik Hamren avec qui je continue à progresser et tous les joueurs et entraîneurs que j’ai connus à Milan et maintenant à Paris », a déclaré le buteur suédois, avant donc de revenir sur son arrivée au PSG et sa vie dans la capitale française.

« Rejoindre le PSG a été probablement le plus grand défi de ma carrière, a-t-il poursuivi. Ce que nous voulons maintenant, c’est gagner à la fois sur et en dehors du terrain. Il y a une grande hystérie à mon sujet à Paris mais aussi dans toute la France et partout dans le monde. Nous devons trouver la voie du succès et nous sommes en train de le faire. C’est le plus grand défi que j’ai connu. Mais ce qu’il y a de mieux dans un défi, c’est de parvenir au succès à la fin de la saison. Cela signifie que vous avez fait quelque chose de bien. Il s’est passé beaucoup de choses depuis mon arrivée en France. Tout le monde me disait que ce serait facile, que c’était cool d’être footballeur à Paris. Mais j’ai l’impression que c’est tout l’inverse ! Partout où je vais, il y a des gens partout. Ça a toujours été le cas mais ici c’est différent. Il n’y a pas beaucoup de médias spécialisés mais ils font du chiffre grâce à moi. Il y a toujours quelque chose à dire sur moi. Il faut simplement savoir manipuler tout cela dans le bon sens. Nous réussirons. »

Derniers articles

Autres articles présents dans Club