Restez connectés avec nous
Istanbul/PSG - Kimpembe évoque Danilo en défense, son travail et le rôle de capitaine
©Iconsport

Club

Istanbul/PSG – Kimpembe évoque Danilo en défense, son travail et le rôle de capitaine

Mercredi, dans le cadre de la 2e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions 2020-2021, le Paris Saint-Germain affrontera l’Istanbul BB (11e de Turquie) au Stade Fatih Terim (coup d’envoi à 18h55, diffusion sur RMC Sport et Téléfoot). A la veille de cette rencontre, le défenseur parisien Presnel Kimpembe (25 ans) était en conférence de presse. L’occasion pour le joueur formé au PSG d’évoquer la place de Danilo Pereira (milieu de 29 ans) en défense, sa progression personnelle, la situation particulière évoquée par Kylian Mbappé (attaquant de 21 ans), le fait d’être vice-capitaine de Marquinhos (défenseur central de 26 ans), les tensions entre la Turquie et la France. Retrouvez ici la conférence de presse du coach Thomas Tuchel.

Kimpembe “Tuchel a ses raisons et il faut les respecter.”

Danilo a joué en défense contre Dijon et cela pourrait se reproduire, difficile pour lui de s’adapter ? Comment hje peux l’aider ?

Je ne pense pas que ce soit un problème pour lui. Il a déjà joué à ce poste dans le passé. Si le coach le fait jouer à ce poste, il a ses raisons et il faut les respecter. Si je peux l’aider, je vais le faire. Mais c’est un garçon qui est déjà très fort. Il a été capitaine du FC Porto. Après, on ne sait pas encore comment on va jouer demain.

Tuchel et Deschamps ont fait mon éloge avec plus de concentration ? Un déclic ?

Il y a eu beaucoup de déclics dans ma carrière. Il y a eu la défaite au Parc contre Manchester en 8e de finale, le fait que je joue presque toute une saison en étant un peu blessé et la Coupe du Monde, car j’ai du mal à enchaîner. J’ai beaucoup travailler après tout ça pour me relever. Cela a été compliqué, mais il faut savoir passer par là pour relever la tête.

Kimpembe “On est content de reprendre notre métier et on va essayer d’en profiter au maximum.”

Mbappé a expliqué qu’il n’y avait pas vraiment eu de coupure et qu’il était difficile d’enchaîner, cela explique que l’on ait du mal à se mettre en place ?

Une explication, je ne sais pas. Mais oui, cela a été difficile pour nous tous. On a repris l’entraînement le 22 juin et avec la période de Covid ce n’est pas facile, c’est comme ça pour tout le monde. On a dû rester à la maison 3 à 4 mois, cela a été difficile de revenir, d’être concentré. On a dû enchaîner la Ligue des Champions, la sélection, le championnat…Cela a été difficile. Ce sont les circonstances. On est content de reprendre notre métier et on va essayer d’en profiter au maximum.

Kimpembe “On est des garçons travailleurs et on sait ce que l’on doit faire pour aider le club.”

Capitaine en l’absence de Marquinhos ? Quelle est notre relation ?

Cela s’est très bien passé. Ce n’était pas la première fois que j’ai la chance de porter le brassard. Je sais que cela demande des responsabilités. Si je suis capitaine, c’est que le coach pense que je suis capable de les porter. Avec Marquinhos, on se connaît depuis plusieurs années et on s’entend très bien, sur et en dehors du terrain. On sait qu’on a des responsabilités et on les prend à bras ouverts. On est des garçons travailleurs et on sait ce que l’on doit faire pour aider le club.

Les tensions diplomatiques peuvent nous perturber ?

Non, pas du tout. Nous sommes des footballeurs. Tant que l’UEFA donne son accord pour que l’on joue, on vient jouer notre match. Ce qui se passe politiquement ce n’est pas de notre ressort.

Si on a senti de la tension à Istanbul ?

Non, pas du tout.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast : PSG/Dijon, Tuchel, la place de Marquinhos et Istanbul/PSG.

Retrouvez ci-dessous notre interview avec Youri Djorkaeff :

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Club