Restez connectés avec nous

Adversaires

Jallet : « A nous de mettre les gifles »

« Il faudra s’inspirer du match de la saison dernière où on n’était pas bien et on a fait un gros match. Il faudra leur marcher dessus, c’est comme ça », a déclaré Bruno Cheyrou hier, en conférence de presse.

Interrogé au sujet des propos du Marseillais, Christophe Jallet a répondu de façon tranchante cet après-midi. « On y va avec une belle carapace pour ne pas se faire marcher dessus. L’OM a souvent pris l’avantage par l’impact physique, ça a marché. On l’a vu l’an dernier, on a tendu une joue puis l’autre. À nous de mettre les gifles cette fois », a lancé le capitaine parisien, qui sera préféré à Van der Wiel par Carlo Ancelotti demain soir, pour occuper le poste de latéral droit.

L’ancien Lorientais s’est également exprimé au sujet de Javier Pastore. « Déjà, je pense qu’on lui fout un peu plus la paix par rapport à la saison passée. Ça lui laisse un peu plus de place pour s’exprimer tranquillement. C’est un joueur qui garde les mêmes qualités que la saison passée. Il ne lui reste plus qu’à le montrer à tous les matches. C’est un joueur dont nous avons énormément besoin et qui est capable de régaler ses partenaires. Il est important dans notre dispositif et je pense qu’il montre assez souvent qu’il est au niveau de la Ligue 1 et de la Ligue des Champions. L’année passée, à Marseille, il était passé au travers, comme le reste de l’équipe », rappelle Jallet. Dimanche, « El Flaco » devrait être aligné au poste de meneur de jeu, derrière la paire Ménez-Ibra.

Justement, le capitaine francilien a aussi évoqué les critiques dont le géant suédois a été l’objet récemment, en raison de ses deux dernières prestations. « Ça me fait bien rire. C’est un excellent attaquant, un des meilleurs au monde, et un très bon buteur. Je pense que sa qualité première est d’arriver à faire jouer ses partenaires. Donc, qu’il marque ou pas, si l’équipe gagne, il sera le premier satisfait. On sait que c’est un grand compétiteur et que je pense qu’il a hâte de jouer cette rencontre face à l’OM », a-t-il confié. Par le passé, Ibra a prouvé qu’il ne restait que très rarement trois rencontres consécutives sans marquer. La saison dernière, avec le Milan AC, il n’est resté muet que deux journées au maximum quand il était titulaire, à trois reprises.

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires