Restez connectés avec nous
Jallet loue les progrès d'attitude de Zlatan Ibrahimovic "moins gueulard"

Club

Jallet : « Ibra fera un très bon capitaine »

Depuis le début de saison Christophe Jallet n’est pas aussi efficace que la saison dernière. La plupart de ses prestations restent satisfaisantes mais le latéral droit parisien sait qu’il peut mieux faire.

« Il y a quelques matchs où je n’étais pas au top. Je ne suis pas le meilleur défenseur de France, je suis plus un contre-attaquant et je dois améliorer le placement défensif. Mais bon, j’ai connu pas mal de nouveautés : un rythme différent à gérer avec l’équipe de France et mon rôle de capitaine a suscité un attrait médiatique supplémentaire. Je n’ai pas changé d’état de d’esprit. J’essaie de faire en sorte que ça se passe le mieux possible pour chacun dans le vestiaire. Mais je ne vais pas me mettre à brailler ou à donner des conseils à tout le monde. Je ne me prends pas pour un autre. Si j’ai la pression ? Non, ça ne change rien du tout. Je ne me prends pas la tête avec ce statut, ça ne m’inhibe pas, a assuré Jallet dans Le Parisien, pas vraiment amené à devoir utiliser son rôle de capitaine pour recadrer Zlatan Ibrahimovic. Avant un match, on peut échanger sur les appels, les passes ou les centres. Après, que voulez-vous que je dise à Ibra ? Il a mis dix buts en dix matchs. Je peux juste lui dire bravo ! »

Et pour jouer au mieux son rôle de capitaine, l’international français tente de percer la barrière de la langue avec certains de ses coéquipiers. Et il sait également que son statut ne le rend pas intouchable. « S’il s’agit d’un discours d’avant-match, je le dis en français, mais je ne suis pas fan de ce genre d’exercice. Ensuite, si je dois m’adresser à quelqu’un en individuel, on va parler en anglais, c’est plus facile. Si le coach doit s’adresser au groupe ou à quelqu’un en particulier, il n’a pas besoin de moi. Et sur le terrain, s’il y a un réajustement tactique à faire, c’est en général le joueur le plus proche du banc qui est concerné. Bon, c’est vrai qu’en tant que latéral c’est souvent moi. Mais ce n’est pas obligatoire. Le coach ne fait jamais de cadeau quand il compose son équipe. Et ce brassard ne me protège pas par rapport à Van der Wiel. Je n’ai aucune garantie. Il y a tellement de matchs dans la saison que capitaine ou pas… A part peut-être Ibra, qui a toujours commencé les matchs, tout le monde a tourné. Même moi, a noté Jallet, qui estime que Zlatan porterait merveilleusement bien le brassard de capitaine. Il est capitaine de la sélection suédoise et il sera peut-être amené à porter le brassard au PSG aussi un jour. Et il fera un très bon capitaine. Mais ce ne sont pas des questions qu’on se pose. »

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club