Restez connectés avec nous
Draxler et Kehrer, Stambouli donne son avis sur 2 deux anciens de Schalke aujourd'hui au PSG

Club

Kehrer « Un véritable processus d’apprentissage de ma part…c’est un très grand pas pour moi »

En marge de sa convocation en équipe nationale d’Allemagne, Thilo Kehrer, défenseur central de 22 ans du Paris Saint-Germain, s’est confié auprès de la version allemande de Goal. L’occasion pour le joueur arrivé cet été en provenance de Schalke 04 de revenir sur ses débuts, l’adaptation nécessaire et les premiers contacts avec le coach Thomas Tuchel.

« Par rapport à la compréhension du jeu et tous les talents qu’il y a, c’est un niveau au-dessus de Schalke. Cela demande un véritable processus d’apprentissage de ma part. Je le constate chaque jour à l’entrainement et cela me va très bien car je peux énormément progresser. Cela va de mieux en mieux. Bien sûr, il faut un peu de temps pour assimiler toutes les techniques d’entrainement, mais je réalise qu’à chaque séance j’apprends et je m’améliore très rapidement. J’ai grandi dans une famille où on parle français, je n’ai donc pas eu d’ajustements à faire. Et dans le vestiaire, j’ai été très bien intégré.

‘ Tuchel m’a convaincu et m’a manifesté son désir de travailler avec moi ‘

Thomas Tuchel et moi étions en contact bien avant que tout ne soit rendu publique. J’ai été surpris par le premier contact de l’entraîneur. Les discussions qui ont suivi ont été très positives. C’est pourquoi j’étais très heureux que cela a aboutisse, même si c’est un très grand pas pour moi. Tuchel m’a convaincu et m’a manifesté son désir de travailler avec moi et m’aider à progresser. C’était la chose la plus importante pour moi et c’est pourquoi j’ai voulu saisir cette opportunité. »

L’Allemand doit progresser avec l’équipe, mais n’est clairement pas là pour rien.

Même si Schalke est un très bon club, le PSG c’est un palier encore supérieur et il faut réussir à s’y faire. Surtout que Kehrer est arrivé dans une année remplie de grandes attentes et avec le nouveau coach Thomas Tuchel, qui amène une certaine exigence. Il faut donc se faire à un travail intense avec des joueurs de très haut niveau à chaque poste. Cela ne peut que pousser à progresser. C’est un grand défi pour le jeune allemand, mais c’est exactement ce qu’il est venu chercher.

Ses premiers matchs ont été un peu compliqués, chose logique pour une recrue. Surtout qu’il n’était pas forcément à son poste « principal ». Il a notamment dépanné en arrière gauche. Ce qu’il sait faire, mais ce n’est tout de même pas sa meilleure place. C’est d’autant plus difficile dans une équipe où il ne connaît pas encore bien ses coéquipiers. L’essentiel est qu’il a montré de meilleures choses ensuite et rappelle à tous que le coach Tuchel n’a pas voulu l’avoir dans son effectif au hasard.

Il y a de quoi penser qu’il saura s’imposer, même si ce n’est pas en tant que titulaire indiscutable tout de suite. C’est dur face à la grande concurrence parisienne. Mais il va être utile à Paris. Surtout que l’entraîneur veut aussi parfois jouer avec une défense à 3, ce qui demande d’avoir un défenseur en plus (assez logiquement) et Kehrer connaît déjà ce schéma. A lui de continuer à bien travailler pour progresser, faire de bonnes performances et gagner encore en importance.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club