Club

Kimpembe a appris dans la difficulté au PSG

Kimpembe «c'est dans les moments difficiles qu'on apprend le plus»
Publie le 20/04/2017 a 07:10



  • Le défenseur de 21 ans, Presnel Kimpembe, est la révélation de cette saison. Le Titi parisien est revenu dans un entretien diffusé dans l’émission This is Paris, sur sa progression et sa vie dans cet effectif de très haut niveau.

    «Franchement, en toute humilité, cela se passe bien. C’est comme ma première vraie saison en pro. Que ce soit aux entraînements ou en match, aussi bien avec le staff qu’avec mes coéquipiers, cela se passe bien et je me sens bien. […] Le fait de pouvoir côtoyer des grands joueurs au quotidien, surtout Thiago Silva, cela m’a beaucoup apporté, que cela soit auparavant ou jusqu’à maintenant, c’est toujours pareil. Techniquement, que ce soit pendant les matches d’entraînements ou dans les toros, on voit et on sait qu’il y a de la qualité technique dans ce groupe-là. Je pense que, depuis le temps que je suis là, j’ai aussi progressé là-dessus.»

    Passé par le centre de formation parisien, Kimpembe a dû se battre pour en arriver la. Atteindre le haut niveau n’est pas aussi facile qu’on ne le croit, comme l’explique le défenseur parisien.

    «Pour arriver ici, il y en a beaucoup qui pensent que c’est facile mais c’est compliqué pour tout le monde. On va dire que je n’étais pas un talent de la formation, c’était une période un petit peu compliquée quand même, avec le fait de ne pas jouer, d’être remplaçant, de ne pas rentrer, d’aller jouer avec la DH (deuxième équipe). On doute un peu, on a du mal et heureusement que j’avais ma famille et mes amis dans ces moments-là, avec qui j’allais me ressourcer ou me changer mes idées. Cela reste toujours une bonne expérience parce que c’est dans les moments difficiles qu’on apprend le plus. Aujourd’hui, je me sens mieux, je ne dirai pas que je suis un talent ou quoi mais j’ai dû travailler et cela se passe bien.»

    Le Parisien a su ne rien lâcher et saisir les bonnes opportunités. Même si avec Laurent Blanc il a eu que très peu de temps de jeu, il a su faire bonne impression à chaque minute disputée. Cette saison, le nouvel entraîneur parisien, Unai Emery, a tout de suite apprécié Kimpembe. En fin de mercato l’entraîneur espagnol a même pris la décision de libérer David Luiz pour faire monter le titi parisien dans la hiérarchie. Un signe de confiance qui a fait comprendre à Kimpembe que c’était la saison ou il devait se révéler et ne rien lâcher.

    Même si globalement tous ses match sont réussis, ce 8éme de finale aller de Ligue des Champions face au FC Barcelone (4-0) ou il est titulaire de dernière minute pour palier à l’absence de Thiago Silva, restera dans les mémoires de part la grande performance qu’il a réalisé. Kimpembe a répondu présent quand il le fallait et ce dernier peut clairement postuler aujourd’hui pour une place de titulaire. Son entraîneur l’apprécie beaucoup et il ne serait pas impossible de le voir rapidement s’imposer dans cette charnière centrale, malgré son jeune âge.

     

    Publie le 20/04/2017 a 07:10

    Kimpembe a appris dans la difficulté au PSG

    Le défenseur de 21 ans, Presnel Kimpembe, est la révélation de cette saison. Le Titi parisien est revenu dans un entretien diffusé dans l’émission This is Paris, sur sa progression et sa vie dans cet effectif de très haut niveau.

    «Franchement, en toute humilité, cela se passe bien. C’est comme ma première vraie saison en pro. Que ce soit aux entraînements ou en match, aussi bien avec le staff qu’avec mes coéquipiers, cela se passe bien et je me sens bien. […] Le fait de pouvoir côtoyer des grands joueurs au quotidien, surtout Thiago Silva, cela m’a beaucoup apporté, que cela soit auparavant ou jusqu’à maintenant, c’est toujours pareil. Techniquement, que ce soit pendant les matches d’entraînements ou dans les toros, on voit et on sait qu’il y a de la qualité technique dans ce groupe-là. Je pense que, depuis le temps que je suis là, j’ai aussi progressé là-dessus.»

    Passé par le centre de formation parisien, Kimpembe a dû se battre pour en arriver la. Atteindre le haut niveau n’est pas aussi facile qu’on ne le croit, comme l’explique le défenseur parisien.

    «Pour arriver ici, il y en a beaucoup qui pensent que c’est facile mais c’est compliqué pour tout le monde. On va dire que je n’étais pas un talent de la formation, c’était une période un petit peu compliquée quand même, avec le fait de ne pas jouer, d’être remplaçant, de ne pas rentrer, d’aller jouer avec la DH (deuxième équipe). On doute un peu, on a du mal et heureusement que j’avais ma famille et mes amis dans ces moments-là, avec qui j’allais me ressourcer ou me changer mes idées. Cela reste toujours une bonne expérience parce que c’est dans les moments difficiles qu’on apprend le plus. Aujourd’hui, je me sens mieux, je ne dirai pas que je suis un talent ou quoi mais j’ai dû travailler et cela se passe bien.»

    Le Parisien a su ne rien lâcher et saisir les bonnes opportunités. Même si avec Laurent Blanc il a eu que très peu de temps de jeu, il a su faire bonne impression à chaque minute disputée. Cette saison, le nouvel entraîneur parisien, Unai Emery, a tout de suite apprécié Kimpembe. En fin de mercato l’entraîneur espagnol a même pris la décision de libérer David Luiz pour faire monter le titi parisien dans la hiérarchie. Un signe de confiance qui a fait comprendre à Kimpembe que c’était la saison ou il devait se révéler et ne rien lâcher.

    Même si globalement tous ses match sont réussis, ce 8éme de finale aller de Ligue des Champions face au FC Barcelone (4-0) ou il est titulaire de dernière minute pour palier à l’absence de Thiago Silva, restera dans les mémoires de part la grande performance qu’il a réalisé. Kimpembe a répondu présent quand il le fallait et ce dernier peut clairement postuler aujourd’hui pour une place de titulaire. Son entraîneur l’apprécie beaucoup et il ne serait pas impossible de le voir rapidement s’imposer dans cette charnière centrale, malgré son jeune âge.

     




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Pixie21

      David Luiz Costa Marinho dans l’équipe type de la saison en Premier League… Cherchons l’erreur… la presse anglaise ?

    • Emmanuel Emmanuel

      Kimpembe peut etre un futur Ramos !

      A vie au PSG :)

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Le PSG condamné par l'UEFA à payer 40 000 euros à cause de ses retards

    LDC – Le PSG condamné par l’UEFA à payer 40 000 euros à cause de ses retards

    Club

    Ce jeudi se réunissait la Commission de discipline de l’UEFA à Nyon (en Suisse). Il était ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa mis à jour un post"Anderlecht/PSG - Mbappé "c'est vrai que des fois on gère un peu trop""
    3 days ago
    NicolasBa mis à jour un post"Anderlecht/PSG - Mbappé "c'est vrai que des fois on gère un peu trop""
    3 days ago

    Actualité Féminine

    Robert Malm Si le PSG me fait une proposition, je réfléchirais

    Robert Malm « Si le PSG me fait une proposition, je réfléchirais »

    Actu Féminin

    Hier, RMC Sport a indiqué que le Paris Saint-Germain pense à proposer le poste de directeur sportif ...

    Vidéos PSG

    Kimpembe a appris dans la difficulté au PSG

    Kimpembe «c'est dans les moments difficiles qu'on apprend le plus» <Club , Médias

    Le défenseur de 21 ans, Presnel Kimpembe, est la révélation de cette saison. Le Titi parisien est revenu dans un entretien diffusé dans l’émission This is Paris, sur sa progression et sa vie dans cet effectif de très haut niveau.

    «Franchement, en toute humilité, cela se passe bien. C’est comme ma première vraie saison en pro. Que ce soit aux entraînements ou en match, aussi bien avec le staff qu’avec mes coéquipiers, cela se passe bien et je me sens bien. […] Le fait de pouvoir côtoyer des grands joueurs au quotidien, surtout Thiago Silva, cela m’a beaucoup apporté, que cela soit auparavant ou jusqu’à maintenant, c’est toujours pareil. Techniquement, que ce soit pendant les matches d’entraînements ou dans les toros, on voit et on sait qu’il y a de la qualité technique dans ce groupe-là. Je pense que, depuis le temps que je suis là, j’ai aussi progressé là-dessus.»

    Passé par le centre de formation parisien, Kimpembe a dû se battre pour en arriver la. Atteindre le haut niveau n’est pas aussi facile qu’on ne le croit, comme l’explique le défenseur parisien.

    «Pour arriver ici, il y en a beaucoup qui pensent que c’est facile mais c’est compliqué pour tout le monde. On va dire que je n’étais pas un talent de la formation, c’était une période un petit peu compliquée quand même, avec le fait de ne pas jouer, d’être remplaçant, de ne pas rentrer, d’aller jouer avec la DH (deuxième équipe). On doute un peu, on a du mal et heureusement que j’avais ma famille et mes amis dans ces moments-là, avec qui j’allais me ressourcer ou me changer mes idées. Cela reste toujours une bonne expérience parce que c’est dans les moments difficiles qu’on apprend le plus. Aujourd’hui, je me sens mieux, je ne dirai pas que je suis un talent ou quoi mais j’ai dû travailler et cela se passe bien.»

    Le Parisien a su ne rien lâcher et saisir les bonnes opportunités. Même si avec Laurent Blanc il a eu que très peu de temps de jeu, il a su faire bonne impression à chaque minute disputée. Cette saison, le nouvel entraîneur parisien, Unai Emery, a tout de suite apprécié Kimpembe. En fin de mercato l’entraîneur espagnol a même pris la décision de libérer David Luiz pour faire monter le titi parisien dans la hiérarchie. Un signe de confiance qui a fait comprendre à Kimpembe que c’était la saison ou il devait se révéler et ne rien lâcher.

    Même si globalement tous ses match sont réussis, ce 8éme de finale aller de Ligue des Champions face au FC Barcelone (4-0) ou il est titulaire de dernière minute pour palier à l’absence de Thiago Silva, restera dans les mémoires de part la grande performance qu’il a réalisé. Kimpembe a répondu présent quand il le fallait et ce dernier peut clairement postuler aujourd’hui pour une place de titulaire. Son entraîneur l’apprécie beaucoup et il ne serait pas impossible de le voir rapidement s’imposer dans cette charnière centrale, malgré son jeune âge.

     

    By
    @
    OTER ?>