Restez connectés avec nous

Club

Kombouaré est sérieusement agacé

Sous les critiques et faisant les unes des journaux depuis plusieurs semaines, l’entraîneur du PSG, Antoine Kombouaré, est aujourd’hui sur les nerfs.

Le Kanak a récemment annoncé à Daniel Bravo son agacement envers les journalistes, qui ne cessent de le mitrailler de photos dès que l’occasion se présente à l’entrainement ou lors des déplacements, comme ce fut le cas à Salzbourg ce jeudi matin dès la sortie de son hôtel. « J’ai le sentiment qu’Antoine en a un peu marre de sans arrêt devoir s’expliquer, il est poursuivit par les photographes. Tout le monde ignore les joueurs pour pouvoir le prendre en photos en permanence, à son arrivée au stade, quand il repart, etc…. Certains se cachent même dans les champs pour le faire. On ne lui laisse pas faire son métier comme il le souhaite. Ca parle tellement autour de lui, sur son cas, qu’il en a marre et souhaiterait travailler plus sereinement », a confié l’ancien joueur du PSG sur Infosport+.

De plus, contrairement à son habitude, le coach parisien s’est montré virulent envers un journaliste lors de la conférence de presse de mercredi soir. Pour la petite histoire, l’attaché de presse du club, suite aux différentes rumeurs concernant l’avenir d’Antoine Kombouaré, avait prévenu que le sujet ne serait pas évoqué durant cette causerie, tout comme les pseudo-informations qui concernent le mercato. Un journaliste a toutefois franchi la barrière en demandant à l’entraîneur parisien s’il n’était pas perturbé par toutes ces rumeurs, ce qui a littéralement fâché le Kanak.

« Vous ne comprenez pas le Français ? Vous n’avez pas entendu ce qui a été dit au départ? ». Face à cette réaction, le journaliste en a rajouté une couche. « Je suis journaliste, j’ai le droit de poser une question, vous n’y répondez pas ? ». Une question qui a poussé Kombouaré à se moquer du journaliste en question. « C’est un jeune journaliste. Quel âge tu as ? Je te pose la question ? Tu ne réponds pas à ma question ? Ok, alors je ne réponds pas à la tienne, tout simplement. » 

Un petit incident qui on l’espère poussera les journalistes à épargner Kombouaré de toutes ces questions concernant des informations infondées, afin que l’entraîneur parisien puisse se consacrer pleinement à la construction de son équipe, qui a actuellement besoin de se concentrer pleinement sur le terrain.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club