Restez connectés avec nous

Anciens

Kombouaré : «J’ai cru à une plaisanterie»

Invité à s’exprimer lors d’un entretien accordé à l’émission Stade 2, Antoine Kombouaré a réagi à sa nomination aux trophées UNFP, avant de revenir sur son éviction du Paris Saint-Germain.

En lice pour devenir le meilleur entraîneur de Ligue 1 de la saison, l’ancien entraîneur parisien a visiblement été surpris au moment d’apprendre la nouvelle. « On me l’a appris par téléphone par des amis, au départ j’ai cru à une plaisanterie parce que j’ai fait que six mois. Forcément, c’est une fierté, un immense bonheur. Un contre-pied car j’ai été viré premier du championnat ? Je ne me pose pas ce genre de question », a confié Kombouaré, toujours aussi tranquille lorsqu’on lui demande comment il a vécu son limogeage du PSG au mois de décembre.

« Aujourd’hui moi je vis très bien, je suis heureux, j’ai tourné la page et je suis un fidèle supporter du PSG, où j’ai passé 13 ans de ma carrière (joueur, entraineur de la formation, entraineur de l’équipe première). Je suis les résultats avec beaucoup d’intérêt puis j’aimerais voir mon club, le PSG, être champion de France. Des regrets, de l’amertume ? Non, je connais trop les règles, ça fait presque 30 ans que je suis dans le foot. Ce fut brutal pour vous les journalistes, mais pas pour moi. Bien sûr, mes proches et mes amis ont souffert de cette situation mais moi, je n’étais pas surpris car je savais où j’allais avec les gens en place dans ce club. Zéro surprise. Il fallait aussi bien faire les choses, ce que nous avons fait puisque qu’ils m’ont donné l’argent qu’ils me devaient, qu’on s’est dit au revoir et qu’on s’est serré la main. Mon bilan comptable par rapport à Ancelotti ? Sans commentaire, ça ne m’intéresse pas. La seule chose que je veux aujourd’hui, c’est que mon club soit champion. J’ai laissé ma place à Ancelotti car c’est comme ça, c’est la règle, à lui de faire du bon travail. Nous, on est là pour soutenir des joueurs, un club, une équipe. Aujourd’hui, je vis ma vie de bonhomme qui a vécu une aventure fantastique de deux ans et demi au PSG et qui prend du bon temps. Je me prépare, me ressource, reprends des forces, pour repartir ensuite au combat. Ce qui m’intéresse maintenant c’est ce qu’il va se passer après le PSG, une chose qui occupe beaucoup mon esprit, le reste ce n’est que du vent et de la littérature. Je n’ai qu’une envie, c’est de goûter à nouveau au banc de touche. Mon retour ? C’est en fonction des offres et des propositions que j’e reçois, par contre j’ai envie de m’associer à des gens qui sont prêts à me faire confiance. Je suis ambitieux, j’ai envie de gagner et surtout j’ai envie d’aller le plus haut possible. J’ai goûté à la lutte pour les premières places et le titre de champion, donc forcément ça donne envie », a-t-il conclu, avec toujours autant de classe et de respect pour le PSG.

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens