Restez connectés avec nous
Kurzawa "J’ai eu une période où j’étais perdu...Je n’étais pas aussi professionnel qu’un joueur doit l’être"

Club

Kurzawa « J’ai eu une période où j’étais perdu…Je n’étais pas aussi professionnel qu’un joueur doit l’être »

Layvin Kurzawa, arrière gauche de 26 ans du Paris Saint-Germain et de l’Equipe de France, s’est confié dans une interview diffusée ce dimanche soir dans le Canal Football Club. L’occasion pour lui de répondre aux critiques reçues, mais aussi d’avouer qu’il n’a pas toujours fait au mieux pour réussir sa carrière.

« J’ai été jeune, on m’a beaucoup critiqué. Aujourd’hui, les gens qui parlent, limite j’en ai rien à f….. Les gens qui parlent, ça ne m’atteint plus. Je sais ce que j’ai à faire. On m’a considéré comme un petit con mais je n’ai jamais été un petit con. J’ai fait des erreurs de jeunesse, que beaucoup de joueurs ont pu faire, mais moi, je suis médiatisé.”

« Je pensais au foot sans y penser.« 

Le changement en arrivant à Paris ? 

Je passe de Monaco, une petite ville, proche de mes parents à Paris. La capitale, les boîtes de nuit et tout ce qui s’apparente à Paris. J’ai eu une période où j’étais perdu. Je pensais au foot sans y penser. Je vais aller m’amuser parce qu’on a entraînement que cet après-midi. Je n’étais pas aussi professionnel qu’un joueur doit l’être. Aujourd’hui, je suis revanchard. Je suis conscient de ce que je vaux.

J’ai une dalle de fou, j’ai envie de jouer, je suis en équipe de France et le maillot est sur le coeur. Personne ne pourra me l’enlever et c’est pareil à Paris. Je joue au PSG, avec Kylian Mbappé, et il y en a qui arrivent à me critiquer. Mais laissez-moi tranquille… »

Les propos sur Kurzawa ont pu être trop forts par moments et il a raison de vouloir ne pas y faire trop attention. Cependant, il avoue tout de même avoir été fautif et pas assez professionnel. Ce n’est donc pas pour rien qu’il a été critiqué. L’essentiel est qu’il a su en prendre conscience. On compte donc sur lui pour faire en sorte de retrouver son meilleur niveau et éviter les blessures. Visiblement, il a compris que cela passe par du sérieux et du travail.

C’est à Kurzawa de prouver qu’il a sa place au PSG et en Equipe de France. Il a le talent pour cela, espérons qu’il a enfin vraiment le bon état d’esprit.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club